Prier avec Anne de Guigné - Hozana

Prier avec Anne de Guigné

JM Prières

Prier avec Anne de Guigné

InactiveVénérable Anne de Guigné est un exemple par sa jeunesse et son ascension spirituelle remarquable ! C'est pourquoi, n'hésitez pas à demander des grâces à Anne de Guigné !

InactiveVénérable Anne de Guigné est un exemple par sa jeunesse et son ascension spirituelle remarquable ! C'est pourquoi, n'hésitez pas à demander des grâces à Anne de Guigné !

De temps en temps

J'aime, j'invite mes amis

0 partage
Copier le lien

Qui-est-ce ? 

Anne de Guigné est née en 1911, à Annecy-le-Vieux. La mort de son père, tombé au front à la tête de ses chasseurs-alpins en 1915, fut pour elle, à quatre ans, le principe déclencheur de ce qu'on peut appeler sa « conversion ». Elle était une enfant d'intelligence vive, de volonté ardente et jalouse, difficilement soumise et plutôt dominatrice. 

Âgée de 4 ans, elle entame alors une transformation profonde et intense, son amour pour sa mère devient « son chemin vers Dieu » et elle acquit rapidement une douceur et une abnégation peu ordinaires, maîtrisant désormais son comportement.

Elle fit sa première communion à 6 ans. Mais son jeune âge exigeait une dispense. L'évêque lui imposa donc un « examen » qu'elle franchira avec une facilité déconcertante. « Je souhaite que nous soyons toujours au niveau d’instruction religieuse de cet enfant-là » dira l’examinateur.

Extérieurement, ce fut la plus simple et la plus aimable des enfants : effacée et modeste, toute à ses petits devoirs et à ses jeux. D'après son institutrice, Melle Basset, elle voulait sans cesse s'améliorer : « Rien d’extraordinaire dans sa vie, si ce n’est sa persévérance à devenir bonne. Le secret de sa montée spirituelle : prière et volonté ». 

Selon d'autres témoins, son humilité, sa douceur, son obéissance, son amour du sacrifice, sa permanente charité étonnèrent ses contemporains. Sa manière de communier remuait les cœurs et plusieurs fois on la vit comme transfigurée. Ses pensées révélaient aussi sa sainteté. Sa pureté était rayonnante et sa bonté sans limites. Elle disait vouloir devenir carmélite.

Elle meurt de maladie, à l’aube du après ce dernier échange avec la religieuse qui la veille : « Ma sœur, puis-je aller avec les anges ? » « Oui, ma belle petite fille » « Merci, ma sœur, ô merci ! »

Qu’est-ce que je reçois tous les mois ?

Toutes les deux semaines vous recevrez une citation ou une prière d'Anne de Guigné qui peut éclairer le quotidien ! 

Un chemin exigeant mais pas impossible !

Anne de Guigné est un exemple magnifique pour nous montrer la transformation que Jésus opère dans nos vies ! 

N'hésitons pas à prier avec elle et, qui sait, peut être un jour par les grâces reçues, cela mènera à sa béatification

-images de gauche à droite : Anne de Guigné à l'âge de 4 ans puis environ 9 ans et 9 ans et demi, tiré du site : www.annedeguigne.fr, dans album photos, onglet biographie-

Prière de la communauté

Acte d'amour du Curé d'Ars

Je vous aime, ô mon Dieu, Et mon seul désir est de vous aimer Jusqu’au dernier soupir de ma vie. Je vous aime, ô Dieu infiniment aimable, et j’aime mieux mourir en vous aimant que de vivre un seul instant sans vous aimer. Je vous aime, ô mon Dieu, et je ne désire le ciel que pour avoir le bonheur de vous aimer parfaitement. Je vous aime, ô mon dieu, Et je n’appréhende l’enfer que parce qu’on y aura jamais La douce consolation de vous aimer. Ô mon Dieu, Si ma langue ne peut dire à tout moment que je vous aime, Du moins, je veux que mon cœur Vous le répète autant de fois que je respire. Ah ! Faîtes-moi la grâce de souffrir en vous aimant, De vous aimer en souffrant, Et d’expirer un jour en vous aimant en sentant que je vous aime. Et plus j’approche de ma fin, Plus je vous conjure d’accroître mon amour et de le perfectionner. Ainsi soit-il.

Priez dès maintenant avec cette communauté en cliquant sur "je prie"