Neuvaine à St Joseph 2024 : accueillir l'imprévu dans sa vie

9 jours à l'école de Saint Joseph pour apprendre à mieux accepter l'imprévu dans sa vie !

21 partages

Force est d'admettre qu'il n'est pas toujours facile de s'abandonner à la volonté de Dieu face aux événements imprévisibles auxquels nous devons parfois faire face dans notre vie. 

Apprenons avec l'aide de Saint Joseph, à accueillir d'un coeur paisible l'imprévu voire l'incompréhensible en nous détachant, comme lui, de nos habitudes et de nos certitudes et en gardant vive la flamme de l'espérance ! 

Un mot sur les intervenants

Les méditations sont proposées par les Frères de Saint-Jean, chapelains de Cotignac, qui accompagnent toute l'année des pèlerinages entre le Sanctuaire Notre-Dame de Grâces et le Sanctuaire Saint-Joseph du Bessillon, comme les pélés des pères et mères de famille par exemple. Ces deux lieux d'apparitions sont voisins, sur la même commune, Cotignac, et permettent à tous de marcher sur les pas de le Sainte Famille. Ils vous proposent de méditer sur la vie de Saint Joseph, et plus particulièrement sur les moments où il a dû accueillir l'imprévu dans sa vie.

Programme de la neuvaine

Jour 1 : Accueillir la Providence (Fr Vincent Laguarigue de Survilliers, recteur de Cotignac)

Jour 2 : Imiter l'humilité de St Joseph (Frère Louis-François Diouf, chapelain à Cotignac)

Jour 3 : Mettre sa confiance en Dieu (Frère Roger-Marie Yao, chapelain à Cotignac)

Jour 4 : Grandir dans l'écoute (Fr Vincent Laguarigue de Survilliers, recteur de Cotignac)

Jour 5 : Rester disponible à l'Imprévu (Frère Louis-François Diouf, chapelain à Cotignac)

Jour 6 : Discerner la volonté de Dieu (Frère Roger-Marie Yao, chapelain à Cotignac)

Jour 7 : Entrer dans le silence (Fr Vincent Laguarigue de Survilliers, recteur de Cotignac)

Jour 8 : Obéir aux commandements de Dieu (Frère Louis-François Diouf, chapelain à

Cotignac)

Jour 9 : Vivre de l'abandon (Frère Roger-Marie Yao, chapelain à Cotignac)

Prière de la neuvaine

Je vous salue Joseph

Je vous salue Joseph, vous que la grâce divine a comblé. Le Sauveur a reposé dans vos bras et grandi sous vos yeux. Vous êtes béni entre tous les hommes et Jésus, l’enfant divin de votre virginale épouse est béni. Saint Joseph, donné pour père au Fils de Dieu, priez pour nous dans nos soucis de famille, de santé et de travail jusqu’à nos derniers jours et daignez nous secourir à l’heure de notre mort. Amen.