Facebook PixelMarthe Robin sainte? Miracles et procès de canonisation - Hozana
Vous êtes ici :
Marthe Robin sainte? Miracles et procès de canonisation

Marthe Robin sainte? Miracles et procès de canonisation

Marthe Robin vénérable

Le 7 novembre 2014, le pape François a déclaré Marthe Robin vénérable. Par-là, l’Eglise reconnaît « l’héroïcité des vertus » pratiquées par Marthe Robin durant sa vie. C’est une étape décisive dans la cause de béatification. Par cette proclamation, l’Eglise donne aux chrétiens l’exemple de Marthe comme modèle pour avoir pratiqué les vertus théologales (foi, espérance et charité) et cardinales (justice, prudence, force et tempérance). De plus, la vie de Marthe Robin est désormais reconnue exemplaire pour avoir servi les autres avec amour et avoir supporté les épreuves avec la force du Christ.  

Le procès de béatification

L’ouverture de la cause de béatification

Cinq ans après la mort de Marthe Robin le 6 février 1981, les Foyers de Charité (grande œuvre fondée par Marthe) demandent à l’évêque d’ouvrir une procédure de béatification. L’enquête commence en 1986, on prend tout d’abord en compte la réputation de sainteté de Marthe. Ensuite, un dossier (17 000 pages) est formé à partir des témoignages, écrits, documents, biographies, qui sont recueillis et étudiés par des experts. Le dossier est déposé à la Congrégation pour la Cause des Saint à Rome, dès lors Marthe Robin est appelée servante de Dieu.

Une fois validé à Rome (en 1998), le dossier de béatification est résumé en 2000 pages qui forment ce que l’on appelle la Positio. Ce document présentant les résultats de l’enquête diocésaine est terminé en 2010. A partir de là le Pape a pu reconnaître Marthe Robin vénérable

La reconnaissance d’un premier miracle

Pour avancer vers la béatification, il est nécessaire de reconnaître un miracle. Le père Bernard Peyrous, postulateur de la cause de béatification a déposé à Rome un dossier présentant une guérison obtenue par l’intercession de Marthe Robin. Le miracle choisi concerne une femme française qui a été guérie de façon subite et complète d’une maladie de dégénérescence visuelle. Elle a prié et fait prier par l’intercession de Marthe Robin, en quelques instants, elle a retrouvé instantanément une vision parfaite. Ce miracle est en cours d’examen par la Congrégation romaine pour les causes des saints. S’il est reconnu valide, le Pape pourra la déclarer « bienheureuse ». Depuis 2018 c’est Sophie Guex, membre des Foyers de Charité, qui a été nommée postulatrice de la Cause de béatification de Marthe Robin.

La béatification aura alors lieu dans le diocèse de Valence où vécut Marthe Robin. Un travail préparatoire y est effectué notamment par les Foyers de Charité pour se tenir prêt lorsque aura lieu cet évènement. Ce sera un moment très important pour les milliers de personnes qui ont rencontré Marthe Robin et pour tous ceux qui se sont attachés à elle et mis à la prier après sa mort.

Vers la canonisation

Après la béatification, la première étape vers la canonisation est l’approbation d’un deuxième miracle. Il est nécessaire que ce second événement miraculeux soit arrivé à une date ultérieure à la béatification. La Congrégation pour les Causes des Saints examine ce second miracle en suivant les mêmes étapes que pour le premier. Lorsque le miracle est reconnu, le pape, approuve le décret de canonisation et convoque le Consistoire Ordinaire public qui informe tous les cardinaux de l’Église et détermine la date de la canonisation.

Enfin, la cérémonie de canonisation peut avoir lieu.