Seconde apparition de Notre Dame à la Cova da Iria, Mercredi 13 juin 1917

Seconde apparition de Notre Dame à la Cova da Iria, Mercredi 13 juin 1917

Notre-Dame : Mon Cœur Immaculé sera ton refuge et le chemin qui te conduira jusqu'à Dieu.

            Résumé Première annonce de la dévotion au Cœur Immaculé de Marie ; Lucie sera chargée de faire connaître et aimer Notre-Dame dans son Cœur Immaculé qui sera son refuge et le chemin qui la conduira jusqu'à Dieu. Second rappel de la récitation quotidienne du chapelet. Annonce du décès prochain de Jacinthe et François.

 

Lucie : Que veut de moi Votre Grâce ?

Notre-Dame: Je veux que vous veniez ici le 13 du mois prochain, que vous disiez le chapelet tous les jours et que vous appreniez à lire. Ensuite, je vous dirai ce que je veux.

Lucie demande la guérison d'un malade.

Notre-Dame : S'il se convertit, il guérira durant l'année.

Lucie : Je voudrais vous demander de nous emmener au Ciel

Notre-Dame : Oui, Jacinthe et François, je les emmènerai bientôt. Mais toi, tu resteras ici pendant un certain temps. Jésus veut se servir de toi pour me faire connaître et aimer. Il veut établir dans le monde la dévotion à mon Cœur Immaculé. A qui embrassera cette dévotion, je promets le salut. Ces âmes seront chéries de Dieu comme des fleurs placées par Moi pour orner son trône. (1)

Lucie : Je vais rester ici toute seule ?

Notre-Dame : Non, ma fille. Tu soufres beaucoup ? Ne te décourage pas. Je ne t'abandonnerai jamais. Mon Cœur Immaculé sera ton refuge et le chemin qui te conduira jusqu'à Dieu.

 

Au cours de cette deuxième apparition, la Sainte Vierge confie un nouveau point important de son message: l'établissement de la dévotion à son Cœur Immaculé. Pour la deuxième fois, elle apprend deux choses aux petits voyants :

            - Comme celui de son Fils, son Cœur est outragé par les péchés des hommes qui lui font comme une couronne d'épines. Cette image marque l'indissociable unité qu'il y a entre les deux Cœurs de Jésus et Marie.

            - Son Cœur est le chemin qui conduit à Dieu.

            Notre-Dame répète également sa demande de la récitation quotidienne du chapelet, preuve que ce point est essentiel. Enfin, elle authentifie son message par deux prophéties :

            - Elle reviendra encore quatre fois le l3 des prochains mois ;

            - François et Jacinthe mourront bientôt et Lucie restera plus longtemps sur terre.

            Juste après le dernier dialogue, un fait semblable à celui de la fin de la première apparition se produisit :

            Ce fut au moment où elle prononça ces dernières paroles qu'elle ouvrit les mains et nous communiqua, pour la seconde fois, le rayon de cette lumière immense. En elle, nous nous vîmes, comme si nous nous trouvions submergés en Dieu. Jacinthe et François semblaient faire partie de cette lumière qui s'élevait vers le ciel, et moi je semblais émerger de celle qui descendait sur la terre. Devant la paume de la main droite de Notre-Dame se trouvait un cœur entouré d'épines, qui semblaient enfoncées. Nous avons compris que c'était le Cœur Immaculé de Marie, outragé par les péchés de l'humanité, qui voulait des réparations.

            La vision du Cœur Immaculé de Marie entouré d'épines ne fut assortie d'aucune demande particulière de la Sainte Vierge pour la garder secrète, mais, par une intuition divine, les petits voyants sentirent qu'il fallait le faire. Dans son quatrième mémoire, sœur Lucie rapporte. « Voici, Monseigneur, ce à quoi nous nous référions lorsque nous disions que Notre-Dame nous avait révélé un secret en juin. Notre-Dame ne nous avait pas encore demandé, cette fois, de garder le secret, mais nous sentions que Dieu nous dirigeait dans ce sens »

            Lorsqu'on leur demandait si la Sainte Vierge avait dit autre chose, ils répondaient: « Si ! Elle a dit autre chose, mais c'est un secret » Et Lucie ne commença à parler de cette révélation que dix ans plus tard. C'est pourquoi cette partie du message est souvent appelée le "petit secret".

           

            Nous reconnaissons dans les paroles de consolation de Notre-Dame, le titre choisi pour cette communauté. Le début de cette phrase, en portugais, forme l'auréole qui couronne la tête de la statue de l'image de la communauté. Cette statue est celle qui se trouve dans la chapelle du carmel de Coïmbra, carmel ou sœur Lucie entra en 1948. Cette statue a été sculptée par José Ferreira Thedim ; ce sculpteur avait déjà réalisé la statue beaucoup plus connue, abritée par la capelinha à la Cova da Iria. La photo a été prise en septembre 2015. 

Ce samedi est le premier samedi du mois de Mars (mois de S joseph) . Il est encore temps faire une communion réparatrice pour consoler le Cœur Immaculé de Marie    

 

            (1) La relation de cette apparition diffère légèrement selon les documents. La première version est celle figurant dans la lettre de sœur Lucie au père Aparicio du 17 décembre 1927). En 1946, le père Jongen, venu enquêter sur les apparitions, lui posa la question : Vous écrivez dans une lettre à votre directeur spirituel en 1928 que Notre-Dame vous a dit en 1917, pendant la deuxième apparition. « Jésus veut établir dans le monde la dévotion à mon Cœur Immaculé. A celui qui embrassera cette dévotion je promets le salut. Ces âmes seront chéries de Dieu, comme des .fleurs placées par moi pour orner son trône ».Dans les rapports ultérieurs, vous ne parlez pas de cette promesse. Comment devons-nous expliquer cela ?   - Quand j'ai écrit ces rapports ultérieurs, .je n'y ai pas pensé. (Fatima salut du monde, 2008 p. 274)

 

Prière de cette apparition  « Mon Cœur Immaculé sera ton refuge et le chemin qui te conduira jusqu'à Dieu ». Notre-Dame, en disant ces mots, montre son Cœur entouré d'épines. Le Cœur de Marie, Cœur tout maternel et plein de miséricorde pour les hommes, est outragé et invite ces âmes d'enfants à réparer pour tant d'offenses.

Ô Notre-Dame, refuge assuré des pécheurs, notre refuge, faites de nous des apôtres généreux pour répandre dans le monde la dévotion à votre Cœur Immaculé.

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

4 commentaires

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

loader

Fatima 100 ans et + Mon Cœur Immaculé sera ton refuge...