Onzième jour : la dignité de l’enfant non encore né. - Hozana

Onzième jour : la dignité de l’enfant non encore né.

Onzième jour : la dignité de l’enfant non encore né.

 

« C’est toi qui as créé mes reins » (Ps 139, 13)

 

Méditons avec JeanPaul II

Certains tentent de justifier l’avortement en
soutenant que le fruit de la conception, au moins
jusqu’à un certain nombre de jours, ne peut pas être
encore considéré comme une vie humaine
personnelle. En réalité, « dès que l’ovule est fécondé,
se trouve inaugurée une vie qui n’est celle ni du père
ni de la mère, mais d’un nouvel être humain qui se
développe pour lui-même. Il ne sera jamais rendu
humain s’il ne l’est pas dès lors. À cette évidence de
toujours,...la science génétique moderne apporte de
précieuses confirmations. Elle a montré que dès le
premier instant se trouve fixé le programme de ce
que sera ce vivant : une personne, cette personne
individuelle avec ses notes caractéristiques déjà bien
déterminées. Dès la fécondation, est commencée
l’aventure d’une vie humaine dont chacune des
grandes capacités demande du temps pour se mettre
en place et se trouver prête à agir ».
Lettre encyclique Evangelium Vitae, n. 60


Dans ma vie

C’est sans aucun doute l’argument le plus
utilisé des partisans de l’avortement,
l’embryon n’est pas vraiment un enfant. Au
début ? Un amas de cellules… puis un petit
bout de chair, voire le « matériau » d’une
personne mais comme la planche de bois
serait le matériau du placard sans être le
placard lui-même. Pourtant les avancées
scientifiques nous permettent de comprendre
que dès la conception et sans aucune
intervention extérieure ultérieure, l’ovule
fécondé possède tout ce qui va constituer
l’homme. Il faut savoir s’émerveiller.


Témoin du jour Jésus dans le sein
de Marie

Dans le sein de sa mère, le Christ faisait déjà rayonner
sa divine présence. Sachons confier les enfants à
naître au Christ dans le sein de sa mère pour qu’il
veille sur eux et leur développement jusqu’à la
naissance. 

 

Intention

Pour tous les enfants morts par suite d’une fausse
couche, morts à la naissance ou par avortement,
qu’ils trouvent la paix dans le Seigneur et que leurs
parents soient réconfortés.

 

Ma prière

Veille Seigneur sur ma mère, qu’elle soit encore sur
terre ou endormie dans la mort, fais que la vie
qu’elle m’a donnée soit sa couronne dans le ciel.

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

15 commentaires

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

Hélène
Hélène place Aix-en-Provence, il y a 20 jours
Marie veille sur ma mère qui est partie encore jeune endormie dans la mort fais que la vie qu'elle m'a donnée soit sa couronne dans le ciel . Accueille également mon père qui a été un bon père. Je prie aussi pour tous les enfants qui n'ont pas pu vivre suite à une fausse couche ou à un avortement accueille les aussi dans le paradis. Merci Marie. Amen
Léa
Léa place Papeete, Îles du Vent, Polynésie française, il y a 20 jours
Seigneur Jésus, sauve tous les enfants et les vieillards malades par Maman Marie, Amen
Carole Etheve
Carole Etheve  il y a 20 jours
Veille seigneur sur Gabriel et Joël qui sont au ciel en ta présence. Je vous aime. Amen
Josianne
Josianne place Abidjan, il y a 20 jours
Pour tous les enfants morts par suite d’une fausse couche, morts à la naissance ou par avortement, qu’ils trouvent la paix dans le Seigneur et que leurs parents soient réconfortés
Sylvaine
Sylvaine  il y a 20 jours
En unions de prières amen
Ce site utilise des cookies. Plus d'informations sur les cookies