6ème jour : Pie X : Je suis né pauvre, j'ai vécu pauvre, je veux mourir pauvre

Giuseppe Sarto, futur Pie X, est né en 1835 à Riese, près de Trévise (Italie) dans une famille modeste (son père était facteur rural et appariteur, et sa mère couturière)

Extrêmement intelligent, il va à l'école à Casterlfranco situé à 7 km, en faisant chaque jour l'aller-retour pieds nus, avec ses chaussures attachées dans le dos pour ne pas les user. C'est grâce à une bourse qu'il peut ensuite entrer au Séminaire de Padoue

Il disait : 

 Je suis né pauvre, j'ai vécu pauvre, je désire mourir pauvre

Et c'est vraiment ce qu'il fut pendant toute sa vie, il donnait tout : son argent, le bois de chauffage, sa montre, ses vêtements, ses biens et objets personnels, la marmite avec la soupe (ses sœurs qui étaient “bonnes du curé” étaient obligées de cacher même la nourriture car il donnait à tous ceux qui sollicitaient). Évêque de Mantoue, il avait même gagé son anneau sacerdotal au mont de piété, etc.

Lorsqu'il était Vicaire à Tombolo, son curé, Don Costantini, dit : « Mon vicaire est un saint ... il a un zèle apostolique, un courage à toute épreuve et une charité antique. Il ne partage pas son manteau avec les malheureux, il le donne … Je le répète, mon vicaire est un saint »

Il sera ensuite curé à Salzano, et pour son départ, ses paroissiens composeront un petit chant : « Il est venu n'ayant que sa soutane, il est parti n'ayant plus que sa chemise »

Pie X faisait aussi partie du Tiers-Ordre Franciscain du Pauvre d'Assise  (inscription à Trévise en 1870)

Devenu Évêque de Mantoue, puis Patriarche de Venise, puis Pape, il est toujours resté simple et pauvre. Padre Pio a dit de lui : 

Appartenant par naissance au peuple, il ne renonça jamais à son humilité. Il fut vraiment le bon berger suprême, le roi extrêmement pacifique, le doux Christ sur la terre

Dès sa mort, le peuple le considéra comme saint. Le jour de sa canonisation par Pie XII, le 29 mai 1954, 400 000 fidèles, 460 Évêques et Archevêques, 42 Cardinaux sont Place Saint Pierre à Rome.

https://www.youtube.com/watch?v=_gtxf2ryxdA

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

5 commentaires

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

loader