Jour 1 : « Dieu premier servi », la prière en famille - Hozana

Jour 1 : « Dieu premier servi », la prière en famille

Jour 1 : « Dieu premier servi », la prière en famille


Le constat

En période de confinement, privés des sacrements et de la communauté paroissiale, nous sommes appelés, encore plus que d'habitude, à faire de nos maisons des « sanctuaires domestiques »

Ainsi, faisons-nous face au défi d'un renforcement dans la prière, pour vivre la charité au sein de nos familles en cette période exigeante.


Le témoignage des Martin

Le secret de la vie de la famille Martin et de sa fécondité spirituelle tient dans cette devise qu'elle a su mettre en œuvre : « Dieu premier servi ». Profitons, nous aussi, de ce temps du confinement pour donner à Dieu la place qui lui convient : au centre de nos vies. 


Dans une lettre à son frère, Sainte Zélie écrit : 

« Quand je pense à ce que le Bon Dieu, en qui j'ai mis toute ma confiance et entre les mains de qui j'ai remis le soin de mes affaires, a fait pour moi et mon mari, je ne puis douter que sa divine Providence ne veille avec un soin particulier sur ses enfants. » CF 1

Et Saint Louis Martin, de son côté, aimait à dire : 

« Faisons le mieux que nous pouvons ; et laissons le reste à la Providence ».  


Cette confiance est appelée à s'exprimer au cours de la  journée dans cet « élan du cœur » vers Dieu, qui caractérise la prière aux yeux de Thérèse. 

Mais elle a aussi besoin de temps donnés à Dieu. La journée de Louis et de Zélie commençait par la messe, ce qui n'est pas possible pour nous, en particulier en ces temps. En revanche, elle comportait habituellement deux moments de prière en famille, le matin et le soir, dans le coin prière aménagé autour de la Vierge du sourire. Et cela nous est plus que jamais possible, en ce temps de confinement.   


La prière 

Osons cette prière familiale toute simple, avec la famille Martin, pour mettre Dieu à la première place.


• Si nous disposons d'un coin prière, commençons par y allumer quelques bougies, lorsque c'est possible, comme  aimaient à le faire les enfants de la famille Martin. 


• Invoquons l'Esprit Saint :

« Envoie sur nous ton Esprit, Seigneur, pour qu'Il efface en nous tout ce qui fait obstacle à ton amour. Que par ton Esprit, nous sachions écouter avec patience, trouver en nous la bienveillance qui efface la rancœur, et manifester la bonté que tu as placée dans le cœur de chacun. Envoie sur nous ton Esprit : qu'Il ranime notre foi, qu'il nous rende fidèles à ta volonté. Amen »


• De l'Evangile selon St Matthieu (Mt 18, 20)

« Là où deux ou trois se trouvent réunis en mon nom, je suis au milieu d'eux. » 


• Confions au Seigneur, si nous le voulons, une demande, un merci puis récitons (ou chantons) un « Notre Père » et un « Je vous salue Marie »


• Prions les Saints Louis et Zélie

Saints Louis et Zélie, vous qui dans votre vie de couple et de parents, avez donné le témoignage d'une vie chrétienne exemplaire, en mettant Dieu à la première place, par l'exercice de votre devoir d'état et la pratique des vertus évangéliques, nous nous tournons vers vous : Aidez-nous à avoir une confiance inébranlable en Dieu et à nous abandonner à Sa Volonté, comme vous l'avez fait à travers les joies mais aussi les épreuves, les deuils et les souffrances dont votre vie a été jalonnée. Aidez-nous à aimer Dieu de tout notre coeur, à persévérer dans nos difficultés quotidiennes et à demeurer dans la joie et l'espérance que nous donne une foi vivante dans le Christ. Intercédez pour nous afin que nous obtenions les grâces dont nous avons besoin aujourd'hui et tous les jours de notre vie. Amen. Saints Louis et Zélie, priez pour nous.

• Pour conclure la prière, traçons sur nous le signe de la croix du Christ et s'il y a de jeunes enfants parmi nous, laissons-les poser des gestes, des rites qui leur viennent du cœur (les enfants Martin embrassaient la main de la Vierge Marie !). 


Télécharger le jour 1 de la neuvaine en PDF


Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

10 commentaires

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

loader