Facebook Pixel23ème jour: la Résurrection du Seigneur, consécration de notre foi - Hozana

23ème jour: la Résurrection du Seigneur, consécration de notre foi

23ème jour: la Résurrection du Seigneur, consécration de notre foi

"Relève-toi et va : ta foi t'a sauvé." (Lc 17, 19)


Invocation au Saint Esprit

Au Nom du Père, et du Fils, et du Saint-Esprit. Amen.

Toi qui es la douceur de ce qui est fort et la force de ce qui est doux,

Toi qui agis dans le secret des profondeurs, Toi qui sais ce qu'est dans nos coeurs

Un espoir déçu, un amour trahi, une séparation entre ceux qui se sont aimés,

Toi qui as si bien fait ce qui fut fait, refais ce qui a été défait.

Toi qui es la voix de nos silences, le gémissement de nos prières,

Viens, Esprit Créateur, re-créateur.

(Jean Guitton)


Psaume 117

Rendez grâce au Seigneur : Il est bon !

Eternel est Son amour !

Dans mon angoisse j'ai crié vers le Seigneur,

Et Lui m'a exaucé, mis au large.

Le Seigneur est pour moi, je ne crains pas ;

Que pourrait un homme contre moi ?

Le Seigneur est avec moi pour me défendre,

Et moi, je braverai mes ennemis.

Mieux vaut s'appuyer sur le Seigneur

Que de compter sur les hommes ;

Mieux vaut s'appuyer sur le Seigneur

Que de compter sur des puissants !

La pierre qu'ont rejetée les bâtisseurs

Est devenue la pierre d'angle :

C'est là l'oeuvre du Seigneur,

La merveille devant nos yeux.

Voici le jour que fit le Seigneur,

Qu'il soit pour nous jour de fête et de joie !

Donne Seigneur, donne le salut !

Donne Seigneur, donne la victoire !


Lecture (Rm 6, 4. 8-11)

Si, par le baptême dans Sa mort, nous avons été mis au tombeau avec Lui, c'est pour que nous menions une vie nouvelle, nous aussi, de même que le Christ, par la toute-puissance du Père, est ressuscité d'entre les morts. Et si nous sommes passés par la mort avec le Christ, nous croyons que nous vivrons aussi avec Lui. Nous le savons en effet : ressuscité d'entre les morts, le Christ ne meurt plus ; sur Lui la mort n'a plus aucun pouvoir. Car Lui qui est mort, c'est au péché qu'Il est mort une fois pour toutes ; Lui qui est vivant, c'est pour Dieu qu'Il est vivant. De même vous aussi : pensez que vous êtes morts au péché, et vivants pour Dieu en Jésus-Christ.


Méditation

Dans la salutation d'Élisabeth, tous les mots sont lourds de sens ; cependant ce qu'elle dit à la fin semble d'une importance primordiale "Bienheureuse celle qui a cru en l'accomplissement de ce qui lui a été dit de la part du Seigneur!" On peut rapprocher ces mots du titre "pleine de grâce" dans salutation de l'ange. Dans l'un et l'autre de ces textes se révèle un contenu mariologique essentiel c'est-à-dire la vérité sur Marie dont la présence dans le mystère du Christ est devenue effective parce qu'elle "a cru". La plénitude de grâce, annoncée par l'ange, signifie le don de Dieu lui-même ; la foi de Marie, proclamée par Élisabeth lors de la Visitation, montre comment la Vierge de Nazareth a répondu à ce don. Comme l'enseigne le Concile, "à Dieu qui révèle est due "l'obéissance de la foi" par laquelle l'homme s'en remet tout entier et librement à Dieu. Cette définition de la foi trouve en Marie une réalisation parfaite. Le moment "décisif" fut l'Annonciation, et les paroles mêmes d'Elisabeth: "Bienheureuse celle qui a cru" se rapportent en premier lieu à ce moment précis. A l'Annonciation en effet, Marie, s'est remise à Dieu entièrement en manifestant "l'obéissance de la foi" à Celui qui lui parlait par Son messager, et en Lui rendant "un complet hommage d'intelligence et de volonté". Elle a donc répondu de tout son "moi" humain, féminin et cette réponse de la foi comportait une coopération parfaite avec la "grâce prévenante et secourable de Dieu" et une disponibilité parfaite à l'action de l'Esprit Saint qui "ne cesse, par Ses dons, de rentre la foi plus parfaite".

Jean-Paul II, Redemptoris Mater, § 12-13



 Prière de consécration

Bienheureuse es-tu Marie, toi qui as cru et qui as adhéré pleinement à Dieu. Reine des apôtres, apprends-moi à grandir dans la foi qu'ils nous ont transmise. Modèle des croyants, je te consacre ma foi et mes doutes. Apprends-moi à croire en Dieu comme toi, avec mon coeur, mon intelligence et toute ma vie. Protège-moi contre les embûches de l'Adversaire et donne à tous les hommes de reconnaître en Jésus-Christ leur Sauveur et leur Dieu.


Dizaine de chapelet



Tout à Jésus par Marie - Préparation à la consécration au Coeur Immaculé de Marie -Père Alexis Wiehe - Disponible chez www.editionsdulau.com (ISBN 2-84750-237-8)


Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

6 commentaires

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

loader