Vendredi après les Cendres 28 février : jeûner, oui ; mais de quoi ? - Hozana

Vendredi après les Cendres 28 février : jeûner, oui ; mais de quoi ?

Vendredi après les Cendres 28 février : jeûner, oui ; mais de quoi ?

« Un temps viendra où l'Époux leur sera enlevé ; alors ils jeûneront. » (Mt 9, 15)


« Bienheureux celui qui, laissant de côté son goût et son inclination,
regarde les choses avec raison et justice pour les accomplir. »
(Parole de Lumière et d'Amour 44)


Je choisis d'offrir au Seigneur telle chose ou activité qui prend trop de place
dans ma vie. Comment puis-je vivre un jeûne en ce domaine pendant le carême ?

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

28 commentaires

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

CARITAS
 il y a 1 mois
Merci Seigneur de nous donner ce temps précieux, Le Carême, qui nous rapproche de plus de vous. Avec ma faiblesse, je souhaite de penser beaucoup au malades, aux orphelins, bref à toutes les personnes qui souffrent et les Ames du Purigatoire !!!! Seigneur, dans les Saintes Mains de la Vierge Marie, Votre Tendre Mère, je vous demande la force de bien vivre ce Carème, par la Prière incessante, la Confession régulière et le Jeûne afin de pouvoir intercéder pour ceux qui ont besoin de ma Prière et aussi pour la richesse et la tranquilit
Karina
place Toulouse, il y a 1 mois
Amen
Marie
place Douala, il y a 1 mois
Merci seigneur de toujours être là pour moi même comme parfois je sais que je ne le mérite merci de supporter continue de me guider. En cette période de carême seigneur augmente ma foi envers toi aide moi à être plus proche de toi. Amen
Candice
place Douala, il y a 1 mois
Amen ! Seigneur Jésus tiens moi par la main et conduit moi vers le chemin de la vie éternelle, renforces ma foi et agis en moi
GJ
place Metz, il y a 1 mois
Amen !
Anna
place Marseille, il y a 1 mois
« Mettez-vous à mon école, car je suis doux et humble de cœur » (Mt 11, 29). Seigneur, « Rends mon cœur semblable au tien », rempli de douceur et d'humilité. Cette humilité qui signifie "confiance, obéissance, patience et silence" comme la définit le Père Guy Gilbert. "Le Carême est un petit oiseau dont la prière est le centre, l'offrande une aile et le jeûne l'autre aile, pour nous aider à monter vers le Ciel ! " disait Saint Augustin. Seigneur, j'aurai certainement besoin de bien plus que 40 jours pour faire s'envoler ce petit oiseau, alors aide-moi, s'il te plaît, à ne pas me décourager et à persévérer malgré mes faiblesses. Amen