« Mon maître tarde à venir »

« Mon maître tarde à venir »

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc


En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples : « Vous le savez bien : si le maître de maison avait su à quelle heure le voleur viendrait, il n’aurait pas laissé percer le mur de sa maison. Vous aussi, tenez-vous prêts : c’est à l’heure où vous n’y penserez pas que le Fils de l’homme viendra. » Pierre dit alors : « Seigneur, est-ce pour nous que tu dis cette parabole, ou bien pour tous ? » Le Seigneur répondit : « Que dire de l’intendant fidèle et sensé à qui le maître confiera la charge de son personnel pour distribuer, en temps voulu, la ration de nourriture ? Heureux ce serviteur que son maître, en arrivant, trouvera en train d’agir ainsi ! Vraiment, je vous le déclare : il l’établira sur tous ses biens. Mais si le serviteur se dit en lui-même : “Mon maître tarde à venir”, et s’il se met à frapper les serviteurs et les servantes, à manger, à boire et à s’enivrer, alors quand le maître viendra, le jour où son serviteur ne s’y attend pas et à l’heure qu’il ne connaît pas, il l’écartera et lui fera partager le sort des infidèles. Le serviteur qui, connaissant la volonté de son maître, n’a rien préparé et n’a pas accompli cette volonté, recevra un grand nombre de coups. Mais celui qui ne la connaissait pas, et qui a mérité des coups pour sa conduite, n’en recevra qu’un petit nombre. À qui l’on a beaucoup donné, on demandera beaucoup ; à qui l’on a beaucoup confié, on réclamera davantage. » (Lc 12, 39-48)

 

Vivre sous la grâce

 

Lorsque Paul affirme que la Loi a été involontairement la cause de la prolifération du péché et que, même indirectement, cela a fait déborder la grâce de Dieu qui s’est déversée sur l’humanité pécheresse, il s’expose à de nombreuses questions et critiques. Anticipant les objections qu’il n’aurait pas manqué de recevoir, Paul affirme que le chrétien, une fois qu’il s’approche du Mystère pascal du Christ mort et ressuscite, ne veut plus rien avoir affaire avec le péché et ses terribles conséquences. Le fait que la justification du Christ nous rachète tous ne signifie pas que le pécheur puisse continuer à pécher comme il le faisait ou même davantage, en abusant de sa liberté dans le Christ ou en provoquant Dieu pour qu’il manifeste encore plus sa grâce. Le chrétien authentique se considère mort à cause du péché et vit exclusivement pour Dieu en Jésus-Christ. Par conséquent, n’étant plus soumis à la Loi, mais sous la grâce, le chrétien est exhorté à offrir son corps et tout son être pour ne plus pratiquer que le bien, l’amour réciproque et la justice ; il est appelé à se consacrer entièrement au service de Dieu en faveur des autres. Voilà la grande mission évangélisatrice de l’Eglise. En effet, la rédemption nous fait renaitre grâce a un lien d’adoption filiale et implique le commencement d’une vie nouvelle a la lumière de l’Esprit Saint.

 

Congrégation pour l’Évangélisation des Peuples/OPM


 

Pour recevoir un exemplaire gratuit de Magnificat cliquez ici

 

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

9 commentaires

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

loader

Priez chaque jour l'Evangile avec MAGNIFICAT