Facebook PixelDélivrance - Hozana
Lucienne

Lucienne dans Prions avec les litanies

Publication #17Initialement publiée le 2 septembre 2019

Délivrance

Délivrance

Chers compagnons de prière,


La rentrée est arrivée... L’été tire sa révérence et voilà que l’automne frappe à la porte. Déjà les jours raccourcissent sensiblement, et le quotidien reprend sa charge habituelle.

Dans son infinie sagesse la Nature fait succéder à la lumière de l’été et au temps des moissons, l’obscurité croissante de l’automne et le temps du retrait intérieur.

En ce temps de l’obscurité qui s’en vient, prions mère Teresa, lumineuse “sainte des ténèbres”.



Guidés par les mots de mère Teresa, prions pour savoir et pouvoir affronter nos luttes quotidiennes, en puisant à la source de notre force :


« Seigneur crucifié et ressuscité, apprends-nous à affronter les luttes de la vie quotidienne, afin que nous vivions dans une plus grande plénitude.
Tu as humblement et patiemment accueilli les échecs de la vie humaine, comme les souffrances de ta crucifixion. Alors les peines et les luttes que nous apporte chaque journée, aide-nous à les vivre comme des occasions de grandir et de mieux te ressembler. Rends-nous capables de les affronter patiemment et bravement, pleins de confiance dans ton soutien.
Fais-nous comprendre que nous n’arrivons à la plénitude de la vie qu’en mourant sans cesse à nous-mêmes et à nos désirs égoïstes. Car c’est seulement en mourant avec toi que nous pouvons ressusciter avec toi.
Que rien, désormais, ne nous fasse souffrir ou pleurer au point d’en oublier la joie de ta résurrection ! Tu es le soleil éclaté de l’amour du Père, Tu es l’Espérance du bonheur éternisé, Tu es le feu de l’amour embrasé. Que la joie de Jésus soit force en nous et qu’elle soit, entre nous, lien de paix, d’unité et d’amour.
Amen »





Pour tenir notre place parmi nos frères d’exil tout en restant à notre place, prions et méditons les belles litanies de l’humilité, priées chaque jour par les Missionnaires de la Charité et véritable école de vie, aussi exigeantes que libératrices :


94140-delivrance


Litanies de l'humilité


Ô Jésus, doux et humble de cœur,

Rendez mon cœur semblable au Vôtre.


De ma volonté propre, délivrez-moi Seigneur ;

Du désir d’être estimé, délivrez-moi Seigneur ;

Du désir d’être aimé, délivrez-moi Seigneur ;

Du désir d’être recherché, délivrez-moi Seigneur ;

Du désir d’être honoré, délivrez-moi Seigneur ;

Du désir d’être loué, délivrez-moi Seigneur ;

Du désir d’être préféré, délivrez-moi Seigneur ;

Du désir d’être consulté, délivrez-moi Seigneur ;

Du désir d’être approuvé, délivrez-moi Seigneur ;

Du désir d’être compris, délivrez-moi Seigneur ;

Du désir d’être visité, délivrez-moi Seigneur ;


De la crainte d’être humilié, délivrez-moi Seigneur ;

De la crainte d’être méprisé, délivrez-moi Seigneur ;

De la crainte d’être rebuté, délivrez-moi Seigneur ;

De la crainte d’être calomnié, délivrez-moi Seigneur ;

De la crainte d’être oublié, délivrez-moi Seigneur ;

De la crainte d’être raillé, délivrez-moi Seigneur ;

De la crainte d’être soupçonné, délivrez-moi Seigneur ;

De la crainte d’être injurié, délivrez-moi Seigneur ;

De la crainte d’être abandonné, délivrez-moi Seigneur ;

De la crainte d’être refusé, délivrez-moi Seigneur.


Que d’autres soient plus aimés que moi, accordez-moi, Seigneur, de le désirer ;

Que d’autres soient plus estimés que moi, accordez-moi, Seigneur, de le désirer ;

Que d’autres grandissent dans l’opinion et que je diminue, accordez-moi, Seigneur, de le désirer ;

Que d’autres soient loués et que je sois oublié, accordez-moi, Seigneur, de le désirer ;

Que d’autres soient employés et que je sois mis de côté, accordez-moi, Seigneur, de le désirer ;

Que d’autres soient préférés en tout, accordez-moi, Seigneur, de le désirer ;

Que d’autres soient plus saints que moi, pourvu que je le soit autant que je puis l’être, accordez-moi, Seigneur, de le désirer.


D’être inconnu et pauvre, Seigneur, je veux me réjouir ;

D’être dépourvu des perfections naturelles du corps et de l’esprit, Seigneur, je veux me réjouir ;

Qu’on ne pense pas à moi, Seigneur, je veux me réjouir ;

Qu’on m’occupe aux emplois les plus bas, Seigneur, je veux me réjouir ;

Qu’on ne daigne même pas se servir de moi, Seigneur, je veux me réjouir ;

Qu’on ne me demande jamais mon avis, Seigneur, je veux me réjouir ;

Qu’on me laisse à la dernière place, Seigneur, je veux me réjouir ;

Qu’on ne me fasse jamais de compliment, Seigneur, je veux me réjouir ;

Qu’on me blâme à temps et à contretemps, Seigneur, je veux me réjouir.


Bienheureux ceux qui souffrent persécution pour la justice,

Car le Royaume des Cieux est à eux.


PRIONS

Dieu, qui résistez aux orgueilleux et donnez votre grâce aux humbles, accordez-nous la vraie humilité, celle dont Votre Fils unique a donné l’exemple à Ses fidèles, pour que jamais l’orgueil en nous ne provoque votre colère, mais qu’au contraire notre soumission attire sur nous les dons de Votre grâce. Par le même Jésus-Christ, Votre Fils.


………………………………………………..................................................………………………………………….


Laissons travailler en notre coeur l'exigence libératrice de ces belles litanies, qui nous délivre des illusions de l'amour propre  ouvre notre coeur.



Quand ce que la vie nous donne à vivre nous paraît trop dur à porter, quand nos forces nous font défaut au point de nous faire perdre de vue l’espoir, prions avec mère Teresa et décentrons-nous de nous-même comme elle a su le faire plus que tout autre :


« Seigneur, quand je suis affamé, donne-moi quelqu’un qui ait besoin de nourriture.
Quand j’ai soif, envoie-moi quelqu’un qui ait besoin d’eau.
Quand j’ai froid, envoie-moi quelqu’un à réchauffer.
Quand je suis blessé, donne-moi quelqu’un à consoler.
Quand ma croix devient lourde, donne-moi la croix d’un autre à partager.
Quand je suis pauvre, conduis-moi à quelqu’un dans le besoin.
Quand je n’ai pas de temps, donne-moi quelqu’un que je puisse aider un instant.
Quand je suis humilié, donne-moi quelqu’un dont j’aurai à faire l’éloge.
Quand je suis découragé, envoie-moi quelqu’un à encourager.
Quand j’ai besoin de la compréhension des autres, donne-moi quelqu’un qui ait besoin de la mienne.
Quand j’ai besoin qu’on prenne soin de moi, envoie-moi quelqu’un dont j’aurai à prendre soin.
Quand je ne pense qu’à moi, tourne mes pensées vers autrui.
Amen. »






Chers compagnons de prière, je vous remercie de m’avoir accompagnée au long de l’été pour prier au rythme des litanies. Pour vous accompagner dans la rentrée et vos charges quotidiennes, je voudrais partager avec vous la belle prière du matin de mère Térésa. Plaçons-nous sous son patronage en cette rentrée, pour mettre de la lumière dans nos quotidiens. Mes prières vous accompagnent.



Prière du matin de Mère Térésa


« Je viens à Toi, Jésus, pour que Tu m’effleures avant que je commence ma journée. 
Que tes Yeux se posent sur les miens un instant. Laisse-moi emporter à mon lieu de travail, l’assurance de ton Amitié. Emplis mon esprit pour qu’il supporte le désert et le bruit. Que ton Rayonnement béni recouvre la cime de mes pensées, et donne-moi la force d'être là pour ceux qui ont besoin de moi. Amen. »



94143-delivrance



Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

Publié dans

Publications précédentes

En résonance avec les battements de coeur de saint Paul

Publication #1Initialement publiée le 8 juillet 2019

Prendre refuge, dans le Coeur du Rédempteur

Publication #2Initialement publiée le 13 juillet 2019

Sous la protection de saint Benoît

Publication #3Initialement publiée le 15 juillet 2019

1 commentaire

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

loader