Grâce infinie

Chers compagnons de prière,

Aujourd'hui, allons au coeur de la prière ; prenons le chemin de l'oraison intérieure en suivant le conseil du maître de prière que fût Padre Pio : “Efforcez-vous d'aimer Jésus toujours davantage et ne cherchez pas à savoir autre chose” (lettre de direction spirituelle du 21 juin 1914)

Un conseil aussi simple et humble qu'essentiel, qui nous donne le but et le moyen de la prière : aimer Jésus. Par quel chemin ? écoutons Padre Pio : “Je veux que la pensée des souffrances et des humiliations de Jésus soit le sujet ordinaire de vos méditations.” (lettre de direction spirituelle du 16 février 1916)

En effet, le chemin du Calvaire est le chemin d'amour de l'amour du Christ : “Comment une âme qui regarde jésus, crucifié pour elle, peut-elle aimer autre chose que Lui” ? (lettre du 12 juillet 1918)

Tournons notre regard, notre cœur et toute notre âme vers la Croix. Laissons la contemplation des souffrances de Jésus nous transpercer le cœur et toucher profondément notre âme.


91766-grace-infinie


Litanies de la sainte Passion du Christ

Seigneur, prends pitié

Ô Christ prends pitié

Seigneur, prends pitié.


Ô Christ écoute-nous

Ô Christ exauce-nous.


Père du Ciel qui es Dieu, prends pitié de nous.

Fils, rédempteur du monde qui es Dieu, prends pitié de nous.

Esprit Saint qui es Dieu, prends pitié de nous. 

Trinité Sainte qui est un seul Dieu, prends pitié de nous.


Ô Marie, corédemptrice et médiatrice, priez pour nous.


Jésus, roi de gloire faisant ton entrée à Jérusalem pour y achever l'oeuvre de notre rédemption, prends pitié de nous.

Jésus, prosterné devant ton Père au Jardin des Oliviers et chargé des crimes du monde entier, prends pitié de nous.

Jésus, saisi de frayeur, accablé de tristesse, réduit à l'agonie, couvert d'une sueur de sang et abandonné de tous, prends pitié de nous.

Jésus, trahi par l'un de tes tout proches et vendu à vil prix comme un esclave, prends pitié de nous.

Jésus, lié, frappé, outragé, traîné chez Anne et Caïphe, traité d'impie et de blasphémateur, prends pitié de nous.

Jésus, conduit chez Pilate et accusé d'être un agitateur et un dangereux rebelle, prends pitié de nous.

Jésus, paraissant devant Hérode, traité comme un fou et revêtu par dérision d'un manteau de couleur pourpre royal, prends pitié de nous.

Jésus, cruellement frappé des 39 coups du triple fouet romain bardé de plomb et déchirant ton corps en plus de 120 endroits, prends pitié de nous.

Jésus, couronné d'épines, couvert du manteau de pourpre, outragé et ridiculisé de diverses manières, ensuite exposé au regard de tout un peuple, prends pitié de nous.

Jésus, mis en parallèle avec un séditieux criminel qui te fut préféré, prends pitié de nous.

Jésus, lâchement condamné par Pilate et abandonné à la rage de tes ennemis, prends pitié de nous.

Jésus, épuisé de souffrances et marchant au Calvaire chargé du fardeau de ta Croix, prends pitié de nous.

Jésus, dépouillé de tous tes vêtements, couché au sol et étiré violemment sur le bois de la croix, prends pitié de nous.

Jésus, cloué sans pitié sur le bois d'infamie et placé au rang des plus grands pécheurs, prends pitié de nous.

Jésus, plein de douceur pour ceux qui veulent t'abreuver de vin mêlé de myrrhe, prends pitié de nous.

Jésus, priant ton Père en demandant grâce pour tes persécuteurs et tes bourreaux, prends pitié de nous.

Jésus, te montrant jusqu'à la mort obéissant à ton Père en lui remettant ton âme entre les mains, prends pitié de nous.

Jésus, baissant la tête et expirant par l'ardeur de ton amour pour nous, prends pitié de nous.

Jésus, mort pour nous et laissant s'ouvrir ton coeur par le coup de lance pour mieux nous manifester ta miséricorde toujours offerte, prends pitié de nous.


Agneau de Dieu qui enlèves le pécher du monde, pardonne-nous, Seigneur.

Agneau de Dieu qui enlèves le pécher du monde, exauce-nous, Seigneur.

Agneau de Dieu qui enlèves le pécher du monde, prends pitié de nous, Seigneur.


PRIONS

Ô Jésus qui nous as rachetés en mourant par amour sur la croix, applique-nous les mérites de ta sainte passion et de ta mort, et que par ces mérites nous obtenions la grâce de la miséricorde de Dieu. 

Nous t'en prions instamment en te demandant de prendre en compte, également, les douleurs et les prières de ta Sainte Mère au pied de ta croix. Amen.

Oraison

Prenons le temps de laisser l'invocation des souffrances bien réelles de Jésus, consenties par amour du Père, voulues par amour des hommes, remuer notre âme et interpeller notre esprit. 

Prenons un temps de silence, l'esprit tout entier tourné vers Jésus crucifié. Faisons de ce silence un temps d'écoute d'un amour qui nous appelle.



91767-grace-infinie

En nous laissant guider par Marie, unie aux souffrances de son Fils, méditons et prions les Mystères Douloureux rédigés par Padre Pio :


L'Agonie de Jésus

“Ô Jésus agonisant dans le Jardin des Oliviers, mets en nous la force de surmonter les abandons et les désolations du coeur, et donne-nous le regret d'avoir offensé Dieu”

Par l'Agonie de Jésus nous Te prions Marie, pleine de grâce: sois pour nous chemin vers le Père.


La Flagellation

“Ô Jésus adoré, fais que chaque goutte de sang que tu as versé, jaillissant de ton corps blessé, soit une voix puissante qui nous attire à toi sans réserve, pour te faire l'hommage de tout notre être.”

Le coeur meurtri par le souvenir de la Flagellation de Jésus, nous Te prions Marie, chemin du Ciel : mène-nous à ton Fils et apprends-nous à donner à Lui.


Le Couronnement d'épines

“Ô Jésus, tourné en dérision, réprime la vanité de notre imagination. Détache-nous de ce qui passe et agrippe-nous à ce qui ne passe pas ! Par ton Sacerdoce Saint, donne-nous de saints Prêtres !”

La gorge serrée par l'image en nous du couronnement d'épines, nous Te prions Marie, mère de l'infinie tendresse : apprends-nous à consoler Jésus et à lui rendre amour pour Amour.


Le Portement de la Croix

“Ô Marie, Mère des Douleurs, fais que, avec toi, nous suivions Jésus qui s'est rendu faible pour nous donner la force, qui est tombé pour nous relever, et que rien ne nous arrête dans la montée de notre propre Calvaire pour arriver au sommet et y mourir avec Jésus, assistés par toi, Mère très aimante!”

Demeurant au pied de la Croix, nous Te prions Marie, illuminant de ton amour la mort indigne de ton Fils : donne-nous l'amour de Jésus qui habite ton coeur afin que nous nous mettions à son service.


La Mort de Jésus

“Ô Marie, Reine des Martyrs, fais-nous mourir à nous-mêmes pour vivre et mourir avec Jésus et pour Lui. Que notre détachement de ce qui est terrestre soit un acte parfait d'amour et de douleur, un ardent soupir vers la “Rencontre” “.

L'âme tout entière tournée vers le sacrifice inouï de Jésus pour les hommes, nous Te prions Marie, Toute Sainte, toi qui nous a donné ton Fils : tourne notre âme vers l'essentiel et fais que jamais nous ne perdions la conscience du don infini de Jésus sur la Croix.


Emportons dans notre cœur l'exhortation de Padre Pio : “Jésus s'est donné à nous entièrement et sans limites. Efforçons-nous de faire de même avec Lui et sachons nous donner à Lui avec le même amour.”



Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

6 commentaires

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

loader

Prions avec les litanies