Suivre le raisonnement du monde ? Suis-je sûr de ce que je fais ? - Hozana

Suivre le raisonnement du monde ? Suis-je sûr de ce que je fais ?

Prière

« Abba, par le Pouvoir de l’Esprit-Saint, que ta Volonté révélée par Jésus, règne en moi par Marie. Amen. Fiat. »

« Dans votre Divin Vouloir, je T’aime Abba avec tout l’Amour de ton Fils et de l’Esprit-Saint ; je T’aime Jésus avec l’Amour Infini de Abba et de l’Esprit-Saint ; je T’aime Esprit-Saint avec l’Amour Parfait d’Abba et du Fils. Amen. Fiat. »

« Viens, ô Divine Volonté avec tous les Saints Anges et tous les Saints du Ciel, spécialement ma très chère Maman, la Très Sainte Vierge Marie et son époux Saint Joseph, mettre le Sceau de ton Esprit-Saint et infuser en moi ta Divine Lumière pour que je puisse comprendre ces vérités le bien que contiennent ces écrits et ces prières. Amen. Fiat ! »

Le raisonnement du monde n'est pas souvent en accord avec l'action de la Volonté de la Sainte Trinité

547.4 Le repas prend fin. Repus de nourriture et contents de la chaleur, ils restent un peu somnolents autour de la table. Ils parlent moins aussi, quelques-uns s’endorment. Thomas s'amuse à graver avec son couteau une branche fleurie sur le bois de la table.

Ils sont réveillés par Jésus qui déclare, en ouvrant les bras – qu'il tenait serrés sur le bord de la table – et en présentant les mains comme fait le prêtre quand il dit : « Le Seigneur soit avec vous » :

« Et pourtant, il faut partir !

- Où, Maître ? Chez l'homme aux brebis ? Questionne Pierre.

- Non, Simon, chez Lazare. Nous retournons en Judée.

- Maître, rappelle-toi que les juifs te haïssent ! s'écrie Pierre.

- Ils voulaient te lapider, il n'y a pas si longtemps, rappelle Jacques, fils d'Alphée.

- Mais, Maître, c'est une imprudence ! rajoute Mathieu.

- Tu te soucies pas de nous ? demande Judas.

- Oh ! Mon Maître et frère, je t'en conjure au nom de ta Mère, et au nom aussi de la Divinité qui est en toi : ne permets pas que les satans mettent la main sur ta personne pour étouffer ta parole. Tu es seul, trop seul, contre tout le monde qui te déteste et qui est puissant sur la terre, implore Jude.

- Maître, protège ta vie ! Qu'adviendra-t-il de nous, et de tant d'autres si nous ne t'avions plus ? »

Jean, bouleversé, le regarde avec les yeux dilatés d'un enfant effrayé et affligé.

Pierre, après sa première exclamation, s'est tourné pour parler avec animation avec les plus âgés et avec Thomas et Jacques, fils de Zébédée. Ils sont tous d'avis que Jésus ne doit pas retourner près de Jérusalem, du moins tant que la période pascale ne rendra pas plus sûr son séjour là-bas. Ils admettent que la présence d'un très grand nombre de fidèles du Maître, venus pour les fêtes pascales de toutes les régions de Palestine, sera une défense pour le Maître. Aucun de ceux qui le haïssent n'osera s'en prendre à lui quand tout un peuple sera serré affectueusement autour de Lui…. Les apôtres insistent, avec angoisse, imposant presque à Jésus leurs vues… C'est l'amour qui les fait parler.

Méditation

En écrivant ses lignes, je ne peux que songé à tous ces événements où dans mes prières, je demandais une chose et cela ne m'était pas accordé. Je me suis rendue compte que si cela m'avait été accordée, je me serais perdue…

Souvent mes demandes sont prises dans les raisonnements du monde, alors j'ai pris une autre habitude, en présentant la situation au Seigneur, je lui dis souvent : « Seigneur voici ma difficulté, que ta Volonté s’accomplisse dans la situation comme tu le désires. Donne-moi la force de vivre les choses comme Tu désires que les vive car si tu ne m'en donne pas la force je vais m'effondrer... »

L'exemple que j'ai date des dernières semaines, il y a trois semaines mon compagnons m'a demandé un temps de réflexion afin de savoir si il allait continuer à construire sa vie avec moi ou non… Ma prière fut celle-là – bien qu'intérieurement je n'ai eu aucun souhait de me séparer de mon compagnon – toutefois j'ai confiance dans le Seigneur et en agissant ainsi le Seigneur m'a montré ce qu'Il voulait accomplir dans ma vie. Alors chaque jour, pour le moment, je demande à l'Esprit de me couvrir de sa force, de sa Paix et de sa sérénité et je ne cesse d'offrir cette situation au Seigneur.

Bien-aimé(e) du Seigneur, ce que le Seigneur m'a donné comme grâce et comme réconfort dépasse tout entendement. Je comprends la décision de mon compagnon – du moins en ce que je peux la comprendre n'étant pas lui.

Je suis un peu perdue sur la suite du chemin que je vais prendre, très honnêtement, mais j'ai confiance dans l'Esprit Saint qui me guide et qui me donne la force et l'amour nécessaire pour pardonner et avancer.

En union de prière, que la Sainte Volonté de Dieu s'accomplisse dans nos vies et que l'Esprit nous donne la force de vivre toute chose, les bonnes comme les moins faciles. Tout concourt au bien de l'âme. Amen. Fiat. 

« Gloire soit à Dieu, le Père Créateur, au Fils Ressuscité des morts et à l’Esprit Consolateur, maintenant et dans tous les siècles. Amen. Fiat. »

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

1 commentaire

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

Marie Françoise
Marie Françoise place Mazan, il y a 17 jours
Tout est grâce. A chaque jour suffit sa peine et à chaque peine suffit sa grâce.
Ce site utilise des cookies. Plus d'informations sur les cookies