La Volonté de Dieu, divine en tout et nos vertus – 1/3 - Hozana

La Volonté de Dieu, divine en tout et nos vertus – 1/3

  • Prions

« Abba, par le Pouvoir de l’Esprit-Saint, que ta Volonté révélée par Jésus, règne en moi par Marie. Amen. Fiat. »

« Très Sainte-Trinité, avec Marie, je renonce à ma volonté et je Vous la donne, veuillez en échange me donner la Vôtre qui est Divine, que son Soleil se lève sur moi et anime mon agir. Amen. Fiat. »

« Ô mon Jésus, fais-Toi honneur, et en tout ce que je ferai aujourd’hui, mets-y l’empreinte de ton Pouvoir, de ton Amour et de ta Gloire. Amen. Fiat. »

« Dans votre Divin Vouloir, je T’aime Abba avec tout l’Amour de ton Fils et de l’Esprit-Saint ; je T’aime Jésus avec l’Amour Infini de Abba et de l’Esprit-Saint ; je T’aime Esprit-Saint avec l’Amour Parfait d’Abba et du Fils. Amen. Fiat. »

« Viens, ô Divine Volonté avec tous les Saints Anges et tous les Saints du Ciel, spécialement ma très chère Maman, la Très Sainte Vierge Marie et son époux Saint Joseph, mettre le Sceau de ton Esprit-Saint et infuser en moi ta Divine Lumière pour que je puisse comprendre ces vérités, le bien que contiennent ces écrits et ces prières. Amen. Fiat ! »

« Ô Saint Époux, épargne-leur ce fléau de ta Justice. Si leurs iniquités sont aussi grandes que Tu dis, il y a encore l’immense mer de ton Sang dans laquelle tu peux les plonger. Ainsi, ils pourront en ressortir purifiés et ta Justice sera satisfaite. Et je Te le dis pour toujours, si Tu ne trouves pas d’endroit que Tu aimes, viens vers moi quand Tu le désires. Je T’offre mon cœur afin qu’en lui Tu puisses trouver le repos et la joie. »

  • En union

À chacun de nous que Jésus appelle à vivre dans sa Volonté, Il nous suggère cette prière – donnée à Luisa :

« Jésus,

  • je dépose à tes pieds l’adoration et la sujétion de toute la famille humaine,
  • je dépose dans ton Cœur les « je t’aime » de tous,
  • je dépose sur tes lèvres mon baiser pour y sceller tous les baiser de toutes les créatures de toutes les générations,
  • je te serre dans mes bras pour que tu sois serrés dans les bras de toutes les créatures de toutes les générations,
  • je veux que te parvienne la gloire de tous les travaux de toutes les créatures. »

 

  • La différence entre la Volonté de Dieu, divine en tout, et les vertus qui sont les nôtres – 1/3 – 9 avril 1926

« J’étais pensive, et en moi-même je disais : mon doux Jésus m’a dévoilé de si grandes vérités au sujet de la Volonté divine, des vérités si merveilleuses, si sublimes, si admirables. Malgré cela, j’ai l’impression que les créatures ne se rendent pas vraiment compte des merveilles qu’abrite le Vouloir divin. Au contraire, on dirait qu’elles mettent ce Vouloir au même niveau que les vertus, qu’elles font plus de cas pour celles-ci que pour la très sainte Volonté de Dieu. Pendant que, pensive, je songeais à tout cela, mon aimable Jéus, tout tendresse m’a dit : »

« Ma fille, veux-tu savoir pourquoi ? Parce que les vertus qui se pratiquent sur terre sont souvent contaminées par des buts humains, tels que l’amour-propre, la gloire propre, le désir de comparaître de plaire à d’autres personnes, etc. La volonté humaine gagne toujours quelque chose dans les vertus qui se pratiquent sur terre. Si, au contraire, on fait ma Volonté, celle-ci ne tolère aucun but humain. Ce que ma Volonté fait en premier c’est de détruire la volonté humaine.

Ma Volonté est au Ciel ; elle veut mettre dans l’âme ce qui appartient au Ciel, ce qui est divin. Le moi humain demeure donc sur sa faim. Et il a l’impression de mourir. Autrement dit, ma Volonté veut son Ciel au fond de l’âme, sans quoi elle resterait coincée, et sa Vie divine ne réussirait pas à s’épanouir.

Donc la différence qui sépare la sainteté des vertus et celle de ma Volonté est grande. Les vertus peuvent appartenir aux créatures et former tout au plus une sainteté humaine. Ma Volonté, elle, est de Dieu. Pour cela, elle forme un sainteté toute divine. La différence est énorme.

  • Prière finale

« Gloire soit à Dieu, le Père Créateur, au Fils Ressuscité des morts et à l’Esprit Consolateur, maintenant et dans tous les siècles. Amen. Fiat. »

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

1 commentaire

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

Florence
place Plouray, il y a 3 mois
amen fiat