Le 12 mai : Vénérable Edel Mary Quinn - Hozana

Le 12 mai : Vénérable Edel Mary Quinn

Le 12 mai : Vénérable Edel Mary Quinn

Vénérable Edel Mary Quinn (1907 – 1944)

La Vénérable Edel Quinn est née à Kanturk, Comté de Cork, en Irlande, le 14 septembre 1907. Lorsqu'elle était jeune fille, son ambition était d'entrer dans un couvent de contemplatives, mais elle en fut empêchée par sa mauvaise santé. A vingt ans elle adhère à la Légion de Marie à Dublin et se donne entièrement à l'apostolat légionnaire. En 1932, elle tombe sérieusement malade et reste longtemps dans un hôpital. Ultérieurement, elle reprend son travail légionnaire malgré une santé toujours déficiente. 

En 1936, elle part comme déléguée de la Légion de Marie dans l'est et le Centre Africain avec la mission d'y établir l'organisation de ce mouvement; elle rencontre de grands obstacles dans ce travail de pionnier. Malgré ces difficultés et une mauvaise santé, elle apporte à sa tâche une foi absolue dans l'amour de Dieu et une confiance illimitée dans la protection de la Sainte Vierge.

Edel est douée d'un esprit pratique et clair, particulièrement apte à l'organisation, d'une volonté à toute épreuve, d'une grande sympathie humaine et d'une joie contagieuse qui ne l'abandonnaient jamais. Ces qualités finissaient toujours par lui gagner toutes les sympathies.

Bien que travaillant seule dans un état de constante fatigue, Edel établit la Légion sur des bases solides et stables dans les territoires qui lui avaient été confiés; elle alla même jusqu'à l'Ile Maurice, dans l'Océan Indien. Des centaines de groupes et de multiples Conseils légionnaires furent établis et des milliers d'Africains furent enrôlés au service de l'Eglise.
Après huit ans d'un travail héroïque, Edel mourut à Nairobi, le 12 mai 1944. Elle fut enterrée dans le cimetière des Missionnaires.

Prière

Prions pour les personnes qui partent dans des pays lointains pour y apporter leur aide. Que leur travail soit fructueux.

Autres saints du jour

Saints Pancrace et Denis, martyrs

Bienheureuse Imelda Lambertini, religieuse

Bienheureux René Vallée, prêtre et martyr

 

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

Publié dans

Publications précédentes

4 commentaires

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

loader