Pour que les membres d'Hozana grandissent dans la communion des saints - Hozana

Pour que les membres d'Hozana grandissent dans la communion des saints

Pour que les membres d'Hozana grandissent dans la communion des saints

En nous faisant prier les uns pour les autres, Hozana rend quelque peu visible le mystère de la communion des saints. Jouer le jeu de l'intercession, c'est approfondir cet article du Credo, grandir dans la sainteté et contribuer à faire grandir les autres dans la grâce. Thomas, fondateur du site, l'explique à la revue Carmel. Ecoutons-le : 

Extraits de l'entretien avec Thomas, fondateur du site « Hozana »

Bonjour Thomas, pourriez-vous nous présenter en quelques mots le site « Hozana » (www.hozana.org) dont vous êtes le fondateur ?

Hozana est un réseau social de prière catholique, à vocation œcuménique, qui permet de créer des communautés de prière autour de propositions spirituelles. Elles peuvent être temporaires et s’adapter au rythme des temps liturgiques : par exemple des neuvaines, ou des retraites d’Avent, de Carême... Elles peuvent être aussi permanentes : par exemple avec l’évangile du jour, ou encore avec les carmes de Paris qui proposent de prier avec les saints du Carmel au jour de leur fête. Les publications de chaque communauté de prière sont envoyées par mail aux inscrits, ou sur leur « coin prière » sur le site Hozana.org, accessible sur ordinateur et téléphone portable. À la fin de chaque publication, ils peuvent cliquer sur le bouton « Amen » pour dire qu’ils s’associent à cette prière. Ils voient alors du même coup tous ceux qui prient avec eux.

Ne voyez-vous pas un danger à faire prier en usant d’un moyen de communication qui risque de rendre dépendant ?

Avant de parler de ce danger, il est bon de se rappeler que nous répondons par notre site à l’appel des papes à évangéliser le sixième continent du net. Le pape Benoît XVI s’était ainsi adressé aux jeunes en 2012 avant les JMJ de Rio de Janeiro : « À vous, jeunes, qui vous trouvez presque spontanément en syntonie avec ces nouveaux moyens de communication, le devoir d’évangélisation de ce “continent numérique” vous revient en particulier. Sachez prendre en charge avec enthousiasme l’annonce de l’Évangile à vos contemporains ! ». Quand on considère que la communauté catholique est la plus importante du monde et qu’elle est la moins représentée sur internet, on a le vertige. Le plus gros site catholique est à la cinquantième place des sites religieux les plus visités dans le monde. Il est malheureusement précédé par d’autres sites beaucoup moins recommandables. Si la toile était une immense bibliothèque, les sites catholiques ne représenteraient qu’un petit rayonnage poussiéreux perdu dans les archives. Le travail à faire est donc encore immense ! Le défi pour l’instant serait de réussir à exister sur la toile. Ceci dit, comme vous le dites, internet est un moyen qui présente le danger de s’y noyer. Hozana se veut être un filet jeté sur la toile, afin d’orienter les internautes vers des initiatives dans le monde « physique », dans leur paroisse, dans leur communauté. Par exemple, la neuvaine à saint Michel a réuni énormément de fidèles dans les églises de Paris et de province le 29 septembre dernier. Tous les visages de la France catholique y étaient représentés. D’autre part, nous recevons beaucoup de témoignages de personnes qui par l’entremise d’Hozana ont retrouvé une pratique sacramentelle régulière. Loin d’être une évasion dans le virtuel, l’expérience montre que ce site aide à retrouver le sens du réel.

Ne pourrait-on pas penser qu’il s’agit d’un moyen unique et nouveau en ce sens qu’il rend perceptible le dogme de la « communion des saints » ? De même qu’au ciel les anges et les saints se communiquent leur pensée d’un seul regard, de même par le moyen d’internet la communion de prière touche à l’instantanéité.

Tout à fait ! C’est d’ailleurs cet article de foi qui est au fondement de sa conception. Par Hozana la « communion des saints » est rendue palpable. Tous les croyants savent par la foi que lorsqu’ils récitent un « Notre Père » ou un « Je vous salue Marie », ils sont en communion avec des millions d’autres fidèles qui le récitent sur terre, ainsi qu’avec les anges et les saints du ciel. Cependant, le fait de voir par internet ceux qui – et encore tous ne se signalent pas ! –concrètement prient pour une intention rend la communion plus concrète, plus incarnée.

Par ce moyen unique, nous anticipons quelque peu sur la terre cette joie qui sera la nôtre au ciel lorsque nous verrons tous ceux qui intercéder pour nous et avec nous. Cette vérité faisait tout le bonheur de la petite Thérèse :

Souvent, sans le savoir, les grâces et les lumières que nous recevons sont dues à une âme cachée, parce que le bon Dieu veut que les Saints se communiquent les uns aux autres la grâce par la prière, afin qu'au Ciel ils s'aiment d'un grand amour, d'un amour bien plus grand encore que celui de la famille, même la famille la plus idéale de la terre. Combien de fois ai-je pensé que je pouvais devoir toutes les grâces que j'ai reçues aux prières d'une âme qui m'aurait demandée au bon Dieu et que je ne connaîtrai qu'au Ciel. Oui, une toute petite étincelle pourra faire naître de grandes lumières dans toute l'Eglise, comme des docteurs et des martyrs qui seront sans doute bien au dessus d'elle au Ciel; mais comment pourrait-on penser que leur gloire ne deviendra pas la sienne? Au Ciel on ne rencontrera pas de regards indifférents, parce que tous les élus reconnaîtront qu'ils se doivent entre eux les grâces qui leur ont mérité la couronne. (Carnet Jaune, 15 juillet 1897)

Cette semaine prions pour tous les membres d'Hozana afin que par la foi en la communion des saints, ils se partagent les biens du ciel et se sanctifie mutuellement, dans l'Esprit Saint. Prions en étant sûrs d'être exaucés et en nous réjouissant de l'avoir déjà été. Pour nous aider, on pourra prendre comme image le logo du site et le graver dans notre coeur. On pourra redire aussi cette parole à plusieurs moments de la journée : "Esprit Saint, embrase d'amour les membres d'Hozana" ou encore "Tous les saints, communiquez votre sainteté aux membres d'Hozana" ou une autre encore. Et pourquoi pas faire un petit tour sur la carte des priants de la communauté : "Le monde est en feu !" afin de demander à l'Esprit Saint d'embraser d'amour chacun de ses membres dispersés dans le monde.

L'interview de Thomas est parue dans Carmel 169 (2018-1) : Intercéder pour un peuple

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

5 commentaires

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

Mamie
 il y a 4 mois
assez de temoignages ce bandeau à droite tient le tiers du commentaire; il est donc impossible de le photocopier;je regrette mon don
GJ
place Metz, il y a 4 mois
Que Dieu bénisse Hozana ! Amen.
Judith
place Montrouge, il y a 4 mois
Je vous remercie du fond du coeur pour la création de cette application qui m'a redonné le goût de la prière et me donne un approfondissement de notre religion dont je m'aperçois n'avoir eu que des faibles notions. Les livres sont chers et pour beaucoup nous vivons avec peu de moyens. Donc merci Thomas et à vous tous bénévoles qui sans aucun doute êtes inspirés et guidés par le Seigneur en ces temps incertains.Que Dieu vous bénisse et protège Hozana 🙏
Utilisateur effacé
 il y a 4 mois
En union de ressentis avec vous Judith. Je remercie comme vous les personnes qui ont mis en place ce site qui m'a redonné l'envie de prier et qui renforce ma foi. Du fond du coeur, merci. Bénédictions
GJ
place Metz, il y a 4 mois
Union de prières. Amen.