Neuvaine pour l’Assomption de Notre Dame : Quatrième jour - Hozana

Neuvaine pour l’Assomption de Notre Dame : Quatrième jour

Neuvaine pour l’Assomption de Notre Dame : Quatrième jour

Quatrième jour                        

                    Chers Pastoureaux qui avez été horrifiés par la vision de l’enfer et tellement marqués par les souffrances des âmes damnées, apprenez-nous à mettre en œuvre les deux grands moyens que Notre-Dame vous a indiqués pour sauver les âmes : la consécration à son Cœur Immaculé et la communion réparatrice des premiers samedis. Priez avec nous pour la paix du monde, pour le Saint-Père et pour l’Église. Avec nous, demandez à Dieu de nous préserver de l’enfer et d’attirer toutes les âmes au Ciel.. Priez pour que le pape renouvelle la consécration de la Russie au Cœur Immaculé de Marie et, approuve et recommande la communion réparatrice des premiers samedis du mois. Aidez-nous à pratiquer cette communion réparatrice.

Prions

            Mon Dieu, je crois, j'adore, j'espère et je Vous aime. Je Vous demande pardon pour ceux qui ne croient pas, qui n’adorent pas, qui n'espèrent pas et qui ne Vous aiment pas.

            Très Sainte Trinité, Père, Fils et Saint-Esprit, je Vous adore profondément, et je Vous offre le très précieux Corps, Sang, Ame et Divinité de Jésus-Christ, présent dans tous les tabernacles de la terre, en réparation des outrages, sacrilèges et indifférences par lesquels il est Lui- même offensé. Par les mérites infinis de son très Saint Cœur et du Cœur Immaculé de Marie, je Vous demande la conversion des pauvres pécheurs. Amen.

O Jésus, c'est par amour pour vous, pour la conversion des pécheurs, et en réparation des péchés commis contre le Cœur Immaculé de Marie.

.

Illustration : St François de Salles : il combatit le protestantisme

            Sa vie

            Né en Savoie en 1567, François de Sales, jeune prêtre, devient un grand apôtre en combattant les idées protestantes de Calvin et en réussissant à convertir de nombreux calvinistes du Chablais par sa prédication, ses écrits et son exemple. Nommé évêque de Genève en 1602, il meurt à 55 ans. Le pape Pie IX le proclame docteur de l’église en 1877

 

            Méditation : Lettre ouverte aux protestants  

            « Si la fausseté est une corruption de la vérité, la vérité doit la précéder. La bonne semence est semée avant que l'ennemi sème l'ivraie [   ] Les anges sont antérieurs aux diables...[   ] Saint Jean dit des hérétiques : Ils sont sortis d'entre nous, c'est-à-dire, ils étaient dedans avant de sortir de là. La sortie est l'hérésie, être dedans est la fidélité. L’Eglise précède l’hérésie; de même, la tunique de Notre Seigneur était entière avant d’avoir été divisé. »

 

            Abbé Arminjon : Nous montons, après nous être inclinés, les degrés de l’autel, comme Notre-Seigneur Jésus-Christ gravit les degrés du Golgotha.

               Suivant le temps liturgique, la chasuble que nous portons  comme le Christ portait sa croix, a différentes couleurs :

      Le blanc, image de la lumière, exprime la joie, l’innocence, le triomphe, la gloire,  l’immortalité. Le blanc est employé au fêtes  du Seigneur, source de lumière et de toute joie ; aux fêtes de la Vierge Marie, mère de la lumière du monde, et à cause de la pureté immaculée de la vierge des vierges ; aux fêtes des saints anges qui demeurent dans la lumière éternelle ; aux fêtes des saints non martyrs.

        Le rouge signifie feu et sang, l’amour de Dieu et du prochain. La chasuble rouge est portée au fête de l’Esprit-Saint qui allume la flamme du divin amour dans nos âmes ; aux fêtes des martyrs qui ont versé leur sang par amour de Dieu, aux fêtes de la Passion ou des instruments de la Passion du Seigneur.

          Le vert symbolise l’espérance, le désir de la vie éternelle ; c’est la couleur propre de l’année ecclésiastique ; le grand nombre des fêtes est cause qu’on le porte seulement à certains dimanches après la Pentecôte.

           Le violet. Insigne de pénitence, est employé en Avant, en Carême, aux vigiles et aux Quatre-Temps.

        Le noir est la couleur du deuil ; la chasuble est noire pour la Messe des défunts ; le vendredi Saint, pour témoigner notre douleur d’avoir, par nos crimes, crucifié le doux Seigneur.

Telles sont les cinq couleurs liturgiques. Puisse leur vue exciter  dans nos âmes, pendant l’audition de la Sainte messe, les sentiments que l’Eglise leur prète. (Explication de la messe par le père Martin de Cochem)

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

29 commentaires

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

Claire
Claire place Québec, il y a 17 jours
O Jésus, c'est par amour pour vous, pour la conversion des pécheurs, et en réparation des péchés commis contre le Cœur Immaculé de Marie. Saints Cœurs de Jésus et de Marie, je vous aime et j'ai confiance en vous. Saint François de Salles, priez pour nous, et pour mon fils Jean-François. Amen.
Josianne
Josianne place Abidjan, il y a 17 jours
Merci Philipe. J'espère trouver le livre du Père Martin sur la messe sur internet.
Philippe
Philippe place Le Blanc, il y a 17 jours
Ce livre du père Martin de Cochem, traduit de l’allemand par le R. P. A. RUGEMER se trouve sur internet; balayez bien les propositions, car les prix sont très variables. Une bonne critique se trouve avec le lien http://www.chire.fr/A-142531-explication-du-saint-sacrifice-de-la-messe.aspx En union de prière dans le Cœur Immaculé de Marie
Josianne
Josianne place Abidjan, il y a 17 jours
Amen
Claire
Claire place Québec, il y a 17 jours
Amen.
Maria Luz
Maria Luz place Santiago, il y a 17 jours
AMÉN
Claire
Claire place Québec, il y a 17 jours
Amen.
Thérèse
Thérèse place Lévis, il y a 17 jours
Ö Marie conçue sans péché, priez pour nous qui avons recours à Vous! Merci!
Claire
Claire place Québec, il y a 17 jours
Amen.
Ce site utilise des cookies. Plus d'informations sur les cookies