Prions avec le Père Libermann - Hozana

Prions avec le Père Libermann

Prions avec le Père Libermann

Voici la Prière « Seigneur Jésus, né juif Tu es Sauveur de tous les hommes » du Vénérable Père François Libermann (1802-1852), Juif alsacien, fils du rabbin de Saverne, converti au Catholicisme à l'âge de vingt-quatre ans qui va fonder deux Congrégations Religieuses Missionnaires pour l’évangélisation : la Société du Saint-Cœur de Marie et la Congrégation du Saint Esprit.


Christ-Misericordieux-d-En-Calcat

La Prière du Père Libermann « Seigneur Jésus, né juif Tu es Sauveur de tous les hommes » :

« Dieu notre Père, Tu veux que tous les hommes soient sauvés. Guéris-nous de nos étroitesses et de nos égoïsmes. Rends-nous sensibles à tous les hommes, quelles que soient leurs cultures et leurs religions. Tu fais briller sur tous ton Soleil. Dieu Père de tous les hommes, nous voilons « la Lumière de ta Face » lorsque nous agissons comme si Tu n’existais que pour nous. Fais briller ton Visage en toute personne, quelle que soit sa religion. Protège-nous de toute forme de racisme. Dieu Père de tous les hommes, fais-nous rencontrer des croyants d’autres religions pour un dialogue respectueux de chacun et une collaboration au service de la paix dans « l’esprit d’Assise ». Qu’ai-je fait pour ce dialogue et cette collaboration ? Seigneur Jésus, né juif Tu es Sauveur de tous les hommes. Paul, juif, est devenu l’apôtre des nations. Libermann, né juif, a fondé une congrégation missionnaire pour Te faire connaître en Afrique. Donne-nous de reconnaître la racine juive de notre foi et d’être témoins de ton Amour pour tous. Dieu Père, certains doutes viennent d’une foi mal éclairée. Nous Te prions pour ceux qui, dans le doute et à tâtons, Te cherchent sans le savoir. Seigneur Jésus, qui a rendu la vue à l’aveugle-né, donne-nous ton Esprit Saint. Qu’Il nous dispose à recevoir ta Lumière, dissipe les ténèbres en nos cœurs, nous rende dociles à ta Parole et nous aide à nous donner « à corps perdus entre Tes mains ». Toi qui vis et règnes pour les siècles des siècles ».

Ainsi soit-il.


Père François Libermann (1802-1852)

Francois-Libermann

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

1 commentaire

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

Annaïg
place Île-de-France, il y a 4 mois
Amen