Le 22 mars : Vénérable Luigi Savarè - Hozana

Le 22 mars : Vénérable Luigi Savarè

Le 22 mars : Vénérable Luigi Savarè

Vénérable Luigi Savarè (1878 - 1949)

Né le 15 août 1878 près de Crémone en Italie, ordonné prêtre en 1903, Luigi Savaré est très sensible aux problèmes sociaux et consacre sa vie à aider les pauvres, alliant charité et prière...

Il est mort à Lodi le 22 mars 1949.

Prière

Prions pour les personnes qui s'engagent auprès des plus pauvres, qu'ils aient la force nécessaire pour accomplir leur mission.

Autres saints du jour

Saint Euthyme, martyr

Sainte Darerca, mère

Saint Basile d'Ancyre, prêtre et martyr

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

9 commentaires

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

GJ
place Metz, il y a 2 mois
Amen.
Pierrette
place Pleslin-Trigavou, il y a 2 mois
Seigneur nous te prions pour les personnes qui s'engagent auprès des plus pauvres, qu'ils aient la force nécessaire pour accomplir leur mission. Vénérable Luigi Savarè priez pour les aidants et les aidés. Amen !
Marie-Colombe
place Mauvezin, il y a 2 mois
Union de prières !!!!! Amen!!!!!
Claudie
place Hauts-de-France, il y a 2 mois
En union de prière. Amen.
Marie-guy
place Orbigny, il y a 2 mois
En union de priére Amen 🙏
Valérie-Anne
place Montrouge, il y a 2 mois
Pour les personnes engagées auprès des sans-abris puissent charger le regard des autres personnes de leur paroisse ou de leur ville. Union de prière.
Utilisateur effacé
 il y a 2 mois
Ô Blanche Hostie ! Je t’adore dans ton humilité aimante à l’infini ! Tu t’abaisses et tu t’anéantis inlassablement pour combler ma petite dimension humaine, cette dimension fragile et épuisée, cette dimension que le monde étouffe et écrase ; et moi, comme tu fonds en moi, je fonds dans cet amour indescriptible ! Ô Saint Sacrement, comme ta lumière transforme mes nuits et mes jours en ce Grand Jour sans déclin ! Toi qui es rejeté et foulé aux pieds des ingrats, toi qui es crucifié à nouveau chaque jour dans tous les coins de cette terre misérable, toi Ô mon Jésus mort et ressuscité, si l’on savait que tu es la vie dont tous ont besoin ! Si l’on savait que loin de toi c’est la mort inévitable, qu’en dehors de toi c’est le désert du désarroi ! Mon Pain du ciel, bénis-moi et rassasie de toi mon âme ! Toi la Source inépuisable de la vive eau, j’ai si soif de toi ! Ma consolation et ma récompense, je t’aime et t’adore ! Oui, je pleure pour le salut des âmes qui se perdent volontairement et involontairement, consciemment et inconsciemment ; car le « prince de ce monde » se prend pour le plus fort, et comme il est idiot ! (pardon !) Je suis forte par celui qui me fortifie ; car oui, ce n’est plus moi qui vis mais mon Grand Bien, mon doux amour, mon divin Jésus, c’est lui qui vit en moi et me renouvelle instamment ! Je suis faite pour toi, mon humble Jésus, alors ne me permets jamais de te lâcher la main : j’ai tant besoin de cette main qui me guide soigneusement sur ce chemin de crêtes de l’ici-bas. Amen.
Valérie-Anne
place Montrouge, il y a 2 mois
Merci pour la prière.