Prions avec les Syriaques et les Maronites pour les Chrétiens persécutés - Hozana

Prions avec les Syriaques et les Maronites pour les Chrétiens persécutés

Prions avec les Syriaques et les Maronites pour les Chrétiens persécutés

Un peu d'histoire

Les syriaques

Au Ier siècle après J.C., en Mésopotamie, Jacques le Baradadée fonde l’Église syriaque dont sont issus les syriaques catholiques. En 451, l'Église syriaque refuse les conclusions du concile de Chalcédoine. À partir de 1557, sous l'action des missionnaires occidentaux, notamment capucins, et grâce aux maronites, un mouvement d'union pénétre l'Église syriaque. Pour parer à ces conversions, les syriaques orthodoxes persécutent les syriaques catholiques. Les violences exercées contre ces derniers sont telles que la communauté manque de disparaître et est restée sans patriarche de 1706 à 1782. C’est au cours de cette période que le métropolite Mikhael Jarweh, archevêque syriaque orthodoxe d’Alep se convertit au catholicisme. En 1782, le Saint synode de l’Église syriaque orthodoxe l’élit comme patriarche. Il se fait reconnaître comme patriarche de tous les syriaques et demande à Rome confirmation de sa charge. En 1783, les syriaques catholiques s'unissent à l'Eglise latine de Rome. Aujourd'hui, les syriaques catholiques sont environ 175 000 fidèles : 100 000 au Proche-Orient, essentiellement en Irak, Syrie, Liban et en Jordanie et 50 000 en diaspora.

Les maronites

Saint Maroun serait le père fondateur de la communauté maronite. A la fin du IVe siècle, il vit dans l'actuelle région de Homs en Syrie, puis au nord du Liban. Il s'installe à côté d'un temple païen abandonné, reconverti en église par ses soins. Il passe alors tout son temps en plein air, s'exposant volontairement aux intempéries. Les échos de sa vie austère et de ses miracles se propagent rapidement et le rendent célèbre dans toute la Syrie. Beaucoup viennent le solliciter. Après sa mort, un monastère est créé sur son tombeau, lequel devient un grand lieu de pèlerinage ainsi que la capitale religieuse des chrétiens du Liban et de Syrie. On appelle ceux-ci les « disciples de Maroun » ou maronites. Ils forment aujourd'hui la plus grande communauté chrétienne du Liban.

Prière à Saint Maroun : Saint Maroun, aidez-nous à mener une vie où la prière est notre force et nous délivre de l'emprise des choses matérielles. Que notre foi vienne habiter nos cœurs, jusqu'à en oublier la violence des intempéries et de l'austérité. Amen.

Prions avec les Syriaques et les Maronites pour les Chrétiens qui sont encore aujourd'hui persécutés à cause de leur foi.

Prière à saint Polycarpe 

Que Dieu, le Père de notre Seigneur Jésus-Christ, que le Pontife éternel Lui-même, Jésus-Christ, Fils de Dieu, nous fasse croître dans la foi et la vérité, dans une douceur parfaite et exempte de tout emportement, dans la patience et la grandeur d’âme, dans l’endurance, dans la chasteté ; que le Sauveur nous donne d’être toujours unis dans un même amour fraternel pour que Dieu nous procure la part d’héritage de Ses saints, qu’Il nous y fasse participer avec vous, nous et tous ceux qui sont sous le ciel, qui croiront en Notre Seigneur Jésus-Christ et en son Père qui L’a ressuscité d’entre les morts. Amen 

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

1 commentaire

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

loader