Jésus guérit nos blessures - Hozana

Jésus guérit nos blessures

Jésus guérit nos blessures

 

De l’Évangile de Jésus Christ selon saint Marc

En ce temps-là, Jésus se retira avec ses disciples près de la mer, et une grande multitude de gens, venus de la Galilée, le suivirent. De Judée, de Jérusalem, d’Idumée, de Transjordanie, et de la région de Tyr et de Sidon vinrent aussi à lui une multitude de gens qui avaient entendu parler de ce qu’il faisait. Il dit à ses disciples de tenir une barque à sa disposition pour que la foule ne l’écrase pas. Car il avait fait beaucoup de guérisons, si bien que tous ceux qui souffraient de quelque mal se précipitaient sur lui pour le toucher. Et lorsque les esprits impurs le voyaient, ils se jetaient à ses pieds et criaient : « Toi, tu es le Fils de Dieu ! » Mais il leur défendait vivement de le faire connaître. (Mc 3, 7-12)

 

Jésus guérit nos blessures

La méditation de l’Écriture est, pour le croyant, un chemin privilégié pour expérimenter sa condition de créature. Cette contemplation trouve bien sûr son sommet dans le mystère même du Christ, Verbe de Dieu qui s’est incarné et est devenu l’un de nous, assumant ainsi une histoire humaine dans toutes ses composantes. Il vient aussi sauver ce qui, dans notre propre histoire, a besoin d’être réconcilié avec Dieu. A tous les stades de la vie, l’être humain a besoin d’être accueilli, aimé, protégé, encouragé et fortifié, et plus particulièrement lorsqu’il est fragile et vulnérable. La présence du mal dans le monde et sa transmission, de génération en génération, provoque dans cette œuvre de création, des blessures et des déviances parfois très graves. Dans la lumière de la foi, nous pouvons découvrir que le Christ est véritablement sauveur de chacune de nos existences concrètes. Si le Christ s’est révélé comme un maître qui guérit, son salut peut alors venir guérir en nous, par la puissance de son Esprit, ce qui est blessé. Il s’agit surtout des blessures les plus profondes, les blessures spirituelles du cœur qui n’a pas reçu l’amour dont il avait besoin, ou qui n’a pas su accueillir cet amour. Si, aidé par l’accompagnement adéquat de personnes expérimentées et sures, nous ouvrons notre vie au Seigneur, il peut venir apporter une guérison là ou nous avons manqué d’amour.

François-Marie Humann, o.praem. François-Marie Humann, docteur en théologie, chanoine régulier de l’ordre de Prémontré, est abbé de l’abbaye de Mondaye.

 

Pour vous laisser porter par les merveilles de la liturgie chaque jour, découvrir des articles sur des personnages de la Bible ou des thèmes d'actualité, abonnez-vous à notre version papier ou à notre application sur  http://boutique.magnificat.net/abonnement

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

24 commentaires

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

Marlenerita
place Saint-Joseph, il y a 3 mois
Gloire à dieu amennnnn
Yaulène
place Boulogne-Billancourt, il y a 3 mois
Tous à Jésus par Marie.
Yaulène
place Boulogne-Billancourt, il y a 3 mois
Même Satan reconnaît que Jésus est le fils Dieu. Merci mon Dieu parce que tu es Dieu éternellement. Ton règne n'a pas de fin. Amen
Hélène
place Saint-Augustin-de-Desmaures, il y a 3 mois
" Il vient aussi sauver ce qui, dans notre propre histoire, a besoin d'être réconcilié avec Dieu " Merci Seigneur de m'avoir guidé vers ce prêtre qui m'aide à cheminer dans mon parcours de réconciliation avec Toi et de guérison.
Christelle
place Lyon, il y a 3 mois
AMEN