Méditation du samedi 30 décembre - Hozana

Méditation du samedi 30 décembre

Méditation du samedi 30 décembre

samedi 30 décembre

Evangile

selon Saint Luc

Lc 2, 36-40

 

En ce temps-là, quand les parents de Jésus vinrent le présenter au Temple, il y avait aussi une femme prophète, Anne, fille de Phanuel, de la tribu d’Aser. Elle était très avancée en âge ; après sept ans de mariage, demeurée veuve, elle était arrivée à l’âge de 84 ans. Elle ne s’éloignait pas du Temple, servant Dieu jour et nuit dans le jeûne et la prière. Survenant à cette heure même, elle proclamait les louanges de Dieu et parlait de l’enfant à tous ceux qui attendaient la délivrance de Jérusalem. Lorsqu’ils eurent achevé tout ce que prescrivait la loi du Seigneur, ils retournèrent en Galilée, dans leur ville de Nazareth. L’enfant, lui, grandissait et se fortifiait, rempli de sagesse, et la grâce de Dieu était sur lui.

 

Méditation

« Les parents de Jésus le portèrent à Jérusalem pour le présenter au Seigneur »

Viendra le jour où ce Fils ne sera plus offert au Temple, ni dans les bras de Syméon, mais hors de la cité, dans les bras de la croix. Viendra le jour où il ne sera plus racheté par le sang d'une victime, mais où il rachètera les autres par son propre sang... Ce sera le sacrifice du soir. Celui-ci est le sacrifice du matin : il est joyeux. Mais celui-là sera plus total, offert non au temps de la naissance mais dans la plénitude de l'âge. À l'un et à l'autre peut s'appliquer ce qu'avait prédit le prophète : « Il s'est offert, parce que lui-même l'a voulu » (Is 53,7 Vulg). Aujourd'hui en effet, il s'est offert non parce qu'il avait besoin de l'être, non parce qu'il était sujet de la Loi, mais parce que lui-même l'a voulu. Et sur la croix de même, il s'offrira non parce qu'il avait mérité la mort, non parce que ses ennemis avaient pouvoir sur lui, mais parce que lui-même l'a voulu. C'est donc « volontairement que je t'offrirai un sacrifice », Seigneur (Ps 53,8), parce que c'est volontairement que tu t'es offert pour mon salut... Nous aussi, frères, offrons-lui ce que nous avons de meilleur, c'est à dire nous-mêmes. Lui, il s'est offert lui-même, et toi, qui es-tu pour hésiter à t'offrir tout entier ?

Saint Bernard (1091-1153), moine cistercien et docteur de l'Église
3e Sermon pour la Présentation, §2

Prière :

Seigneur je t’offre ma journée, ses joies et ses peines.

Une communauté de prière animée par le magazine Prier.

 

Découvrez le magazine et son supplément "Prier au quotidien", en cliquant ici !

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

10 commentaires

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

MEDAGBE PASCAL DOSSI VICENCIA
MEDAGBE PASCAL DOSSI VICENCIA place Niamey, il y a 2 ans
Seigneur je Vous offre ma journée, ses joies et ses peines.
Hélène
Hélène place Saint-Augustin-de-Desmaures, il y a 2 ans
Seigneur, je veux bien T'offrir toute ma vie avec ses joies et ses peines, toutes mes difficultés, mes deuils, mes larmes, mon immense culpabilité de T'avoir autant blessé.... mais c'est un bien pauvre don alors que Toi c'est Ta Vie pour mon salut que Tu m'offres! Seigneur, prends de moi ce que Tu veux et moi je T'offre ma vie telle qu'elle est afin que Tu puisses la décorer comme Tu le veux, la parer pour que Tu me trouves belle lorsque, sur Ton invitation, je pourrai enfin entrer chez-Toi.
Marie therese
Marie therese place Carcès, il y a 2 ans
Amen !!!
Marie-Thérèse
Marie-Thérèse place Quincy-Voisins, il y a 2 ans
Seigneur je t'offre ma journée, ses joies et ses peines - Amen -
Florence
Florence place Plouray, il y a 2 ans
amen alléluia
Ce site utilise des cookies. Plus d'informations sur les cookies