3: Notre Dame , apprenez-nous la disponibilité à la volonté de Dieu

Au nom du Père et du Fils et du Saint Esprit  

59ccf93ce694aa391367573e   
3. Notre-Dame de l'Annonciation, apprenez-nous la disponibilité à la volonté de Dieu :

Dans le silence de la maison de Nazareth, l'ange reçoit le oui de la Sainte Vierge, le oui que le Ciel et la terre espéraient, le oui que Dieu lui-même attendait pour envoyer son Fils sauver l'homme égaré. Dans le oui de Marie, nous contemplons le oui qui est nécessaire, pour tout homme, pour collaborer à l'œuvre de Dieu. 

Dieu ne nous sauvera pas sans nous. 

Il attend de nous l'acceptation filiale et libre de sa sainte Volonté. « Faire la Volonté de Dieu, c'est faire sa gloire, ne nous lassons pas dans le don de nous-même » (Mère Marie Augusta)


L'obéissance de Marie à la voix de l'ange est la conséquence d'une obéissance habituelle issue d'une familiarité avec Dieu, qui lui permet d'entendre toujours mieux sa voix et ses volontés. 

Effectivement, au fond de notre conscience, tous, « nous pouvons entendre la voix de Dieu qui nous parle ».Un chartreux remarquait : « A quoi reconnaît-on la volonté de Dieu ?

A la voix de notre conscience qui nous dit si ce que nous faisons est bien ou mal. [il faut] s'habituer à l'écouter, à la suivre pour l'entendre ainsi plus clairement, sinon, elle se tait. 

On arrive à ce qu'elle nous avertisse pour les plus petites choses.Il y en a qui veulent bien faire la volonté de Dieu sur certains points, mais pas sur tous. 

Souvent, même, on veut bien faire son devoir dans l'ensemble de sa vie, mais il y a juste une petite chose où l'on veut faire à sa tête, désobéir à sa conscience.

Eh bien, c'est justement cette petite chose là qu'il faut faire comme il faut pour plaire au Bon Dieu. 

C'est peu de choses, mais cela suffit souvent pour que nous ne soyons pas en paix avec lui ni avec nous-même. 

Il n'y a pas de petites choses pour ceux qui veulent vraiment aimer le Bon Dieu de tout leur cœur, comme il désire être aimé et comme il mérite de l'être[4] Sainte Thérèse de l'EJ évoquait ainsi la docilité aux motions divines : « Je suis certaine que Notre Seigneur n'en disait pas davantage à ses apôtres par ses instructions et sa présence sensible qu'il ne nous dit à nous même par les inspirations de sa grâce » .

Chant : Mon Père mon Père je m'abandonne à toi

Dizaine de chapelet :

Oraison jaculatoire :
- « Faire la volonté de Dieu, c'est faire sa gloire ! » (Mère Marie Augusta)
-« Providence Divine du cœur de Jésus, pourvoyez-y » (prière de Sr Gabrielle Borgarino pour confier à Dieu ses soucis)
- « Pour la plus grande gloire de Dieu ! » (St Ignace)

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

1 commentaire

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

loader

Notre Dame de France