Intermède du 7 octobre : Notre-Dame du Très Saint Rosaire (le Très Saint Rosaire

Intermède du 7 octobre : Notre-Dame du Très Saint Rosaire (le Très Saint Rosaire

Petit historique : la victoire de Lépante et l'institution de cette fête

Cette fête instituée par saint Pie V sous le nom « Notre-Dame de la Victoire » commémore la victoire de Lépante remportée sur les Turcs le 07 octobre 1571. Quelques années plus tard, le pape Grégoire XIII lui donna son nom actuel et enfin, le pape Clément XI l'étendit à toute l'Église catholique suite à la victoire remportée sur les Turcs le 05 août 1716.

Au XVIème siècle, l'Empire Turc Ottoman ne cesse de s'étendre dans le monde et menace de plus en plus l'Europe centrale et occidentale. Les turcs parviennent même à mettre le siège devant Vienne en 1529 !

Hélas, les Européens peinent à s'unir devant la menace et c'est le Pape saint Pie V qui parvient à constituer la Sainte Ligue, dans le but de repousser les Turcs qui semblent décidés à envahir les territoires européens.

Pour servir la Sainte Ligue, une flotte est montée et confiée à un grand d'Espagne. Le Pape fait distribuer des chapelets à tous les soldats. En outre, il appelle les chrétiens à jeûner et à prier publiquement le Rosaire pour obtenir la victoire. Le Rosaire est prié dans tous les couvents et collèges de Rome, et saint Pie V le récite lui-même les 06 et 07 octobre.

Le 07 octobre 1571, la flotte chrétienne et la flotte turque se rencontrent dans le golfe de Lépante. Un peu avant la bataille, les soldats chrétiens s'agenouillent et prient le Rosaire…

La bataille dure presque toute la journée et le bilan est impressionnant. En effet, les Ottomans essuient une défaite cuisante : sur 210 galères, 62 sont coulées et 117 capturées, tandis que la flotte chrétienne ne déplore la perte que d'une dizaine de galères. En outre, des dizaines de milliers de captifs chrétiens sont libérés !

C'est un miracle !

C'est après cette bataille que saint Pie V fit ajouter aux litanies de la Très Sainte Vierge l'invocation : « Secours des chrétiens, priez pour nous ! ».

Lépante nous montre ainsi que les peuples chrétiens, lorsqu'ils sont unis derrière le Christ, triomphent glorieusement (mais pas sans batailler, du moins sur le plan spirituel : saint Michel est là pour nous le rappeler !).

La victoire de Lépante nous montre également la puissance de la Mère de Dieu sur le cœur de Son Fils, son intercession fidèle et sa protection bienveillante… ce qui explique la force incroyable contenue dans la prière du Rosaire !

Dans un entretien avec le Père Fuentès le 26 décembre 1957, la vénérable Lucie dos Santos disait :

La Très Sainte Vierge en ces derniers temps où nous vivons, a donné une efficacité nouvelle à la récitation du Rosaire. De telle façon, qu'il n'y a aucun problème,  si difficile soit-il, temporel ou spirituel, se référant à la personne de chacun de nous, de  nos familles, des familles du monde ou des communautés religieuse, ou bien à la vie des  peuples ou des nations. Il n'y a aucun problème, dis-je, si difficile soit-il, que nous ne  puissions résoudre par la prière du Saint Rosaire. » 

Qu'en dit Notre-Dame ?

La Très Sainte Vierge Marie est la première à recommander la prière du chapelet, lors de ses apparitions (notamment à Fatima où elle insiste auprès des enfants pour qu'ils prient le chapelet et se présente à eux le 13 octobre 1917 en disant : « Je suis Notre-Dame du Rosaire » !).

Voici les 15 promesses de Notre-Dame concernant le Rosaire, formulées lors de nombreuses apparitions :

1. À tous ceux qui réciteront dévotement mon Rosaire, je promets ma protection toute spéciale et de très grandes grâces ;

2. Celui qui persévérera dans la récitation de mon Rosaire recevra quelques grâces signalées ;

3. Le Rosaire sera une armure très puissante contre l'enfer ; il détruira les vices, délivrera du péché, dissipera les hérésies ;

4. Le Rosaire fera fleurir les vertus et les bonnes œuvres et obtiendra aux âmes les miséricordes divines les plus abondantes ; il substituera dans les cœurs l'Amour de Dieu à l'amour du monde, les élevant au désir des biens célestes et éternels ; que d'âmes se sanctifieront par ce moyen !

5. Celui qui se confie en moi par le Rosaire, ne périra pas ;

Celui qui récitera pieusement mon Rosaire, en considérant ses mystères, ne sera pas accablé par le malheur. Pécheur, il se convertira ; juste, il croîtra en grâce et deviendra digne de la Vie éternelle ;

7. Les vrais dévots de mon Rosaire seront aidés à leur mort par les secours du Ciel ;

8. Ceux qui récitent mon Rosaire trouveront pendant leur vie et à leur mort la lumière de Dieu, la plénitude de ses grâces et ils participeront aux mérites des bienheureux;

9. Je délivrerai très promptement du Purgatoire les âmes dévotes à mon Rosaire;

10. Les véritables enfants de mon Rosaire jouiront d'une grande gloire dans le Ciel;

11. Ce que vous demanderez par mon Rosaire, vous l'obtiendrez ;

12. Ceux qui propageront mon Rosaire seront secourus par moi dans toutes leurs nécessités ;

13. J'ai obtenu de mon Fils que tous les confrères du Rosaire aient pour frères, en la vie et à la mort, les saints du Ciel ;

14. Ceux qui récitent fidèlement mon Rosaire sont tous mes fils bien-aimés, les frères et sœurs de Jésus Christ ;

15. La dévotion à mon Rosaire est un grand signe de prédestination.

Laissons la parole aux Papes et aux saints…

Sainte Thérèse d'Avila : « Afin que vous n'imaginiez pas que la parfaite prière vocale est peu fructueuse, je vous dis qu'il est fort possible que tandis que vous récitez le Pater noster, ou une autre prière vocale, le Seigneur vous élève à la contemplation parfaite. »

Saint Vincent de Paul : « Après la Messe, la dévotion du Rosaire fait descendre dans les âmes plus de grâces que toute autre, et, par ses Ave Maria, opère plus de Miracles que toute autre prière ».

Saint Grignion de Montfort : « Le Rosaire est l'arme la plus puissante pour toucher le Cœur de Jésus, Notre Rédempteur, qui aime tellement sa Mère. »

Saint Alphonse de Liguori : « Le Rosaire est l'hommage le plus agréable que l'on puisse offrir à la Mère de Dieu. »

Pie IX : « C'est le Rosaire qui sauvera le monde. »

Sainte Bernadette Soubirous : « Le chapelet est ma prière de prédilection. »

Léon XIII : « Il est bien reconnu que cette forme de prière est si agréable à la Sainte Vierge qu'elle est particulièrement efficace pour sauver du danger l'Église et le peuple chrétien. »

Saint Pie X : « C'est de toutes les prières la plus belle, la plus riche en grâces, celle qui plaît le plus à la Très Sainte Vierge. »

Saint Padre Pio : « Récitez le Rosaire et récitez-le tout le temps et autant que vous le pouvez ».

Saint Jean-Paul II : « Le Rosaire est ma prière préférée. C'est une prière merveilleuse. Merveilleuse de simplicité et de profondeur. »

Sainte Teresa de Calcutta : « Accrochez-vous au chapelet comme la plante grimpante s'accroche à l'arbre. Sans Notre-Dame, nous ne pouvons pas tenir ! »

Méditation

Saint Louis-Marie Grignion de Montfort, Le Secret du Rosaire (« Septième rose : le Rosaire, couronne de roses ») :

« Depuis que le bienheureux Alain de la Roche a renouvelé cette devotion, la voix publique, qui est la voix de Dieu, lui a donné le nom de Rosaire qui signifie couronne de roses; c'est-à-dire que toutes les fois que l'on dit comme il faut son Rosaire, on met sur la tête de Jésus et de Marie une couronne composée de 153 roses blanches et de 16 roses rouges du Paradis, lesquelles ne perdront jamais ni leur beauté ni leur éclat.»

Bienheureux Bartolo Longo, extrait de la Supplique à la Reine du Saint-Rosaire de Pompéi:

« Ô Rosaire béni de Marie, douce Chaîne qui nous relie à Dieu, lien d'amour qui nous unit aux Anges, tour de salut contre les assauts de l'enfer, port sûr dans le naufrage commun, nous ne te lâcherons jamais plus. Tu seras notre réconfort à l'heure de l'agonie, à toi le dernier baiser de la vie qui s'éteint. »  

La supplique de la Reine du Saint-Rosaire de Pompéi est traditionnellement récitée le 08 mai et le premier dimanche d'octobre. Ce premier dimanche tombant aujourd'hui sur la fête du Très Saint Rosaire, je vous donne le lien vers la publication qui vous permettra d'accéder à l'intégralité du texte de cette supplique en français :

https://hozana.org/s/ts7pKF

Prière

« Notre-Dame du Très Saint Rosaire, qui êtes Notre-Dame de l'union à tous les mystères du Sauveur, vous qui les avez vécus si intensément et les avez gardés et médités dans votre Coeur : apprenez-nous à vivre chaque jour des mystères de grâce de votre divin Fils, apprenez-nous les secrets de vie divine contenus dans les mystères du Saint Rosaire, apprenez-nous à nous unir à votre Coeur douloureux et immaculé, afin d'entrer par lui dans le Coeur de Jésus.

Notre-Dame du Très Saint Rosaire, priez pour nous ! Amen. »

(Prière trouvée ici : http://leblogdumesnil.unblog.fr/2008/10/01/priere-a-notre-dame-du-saint-rosaire/)

Excellente fête du Saint Rosaire à tous, en essayant, en ce jour, de prier au moins un chapelet!…

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

9 commentaires

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

loader

Avec Marie, écrasons la tête du serpent!