17° jour. Consécration dans son humilité profonde - Hozana

17° jour. Consécration dans son humilité profonde

Trente-trois jours pour se consacrer à Jésus-Christ par Marie, EDB, Nouan le Fuzelier, 2012 (Nihil obstat)

17° jour. Consécration dans son humilité profonde

L’humilité est une valeur.

L’humilité rend libre : libre du désir d’être approuvé humainement, libre du désir d’être honoré sur la terre, etc.

L’humilité fait avancer, parce qu’on n’a pas peur, pas peur d’être mis de côté, pas peur d’être calomnié, etc.

L’humilité personnalise, parce qu’on a compris que chacun a un appel unique, une forme unique de sainteté.

L’humilité rend disponible à la grâce : ce que je ne peux pas faire, la grâce le fera en moi. Marie est vierge, elle ne peut pas concevoir un enfant, mais elle est humble, ouverte à l’Esprit Saint. Avec cette attitude d’humilité, Dieu a pu lui dire, lors de l’Annonciation : j’ai un plan pour toi. Marie savait qu’elle était libre de choisir, et elle a choisi encore la volonté de Dieu. Elle a choisi le service de Dieu quelque soit ce que les gens pensent, pour ou contre. Elle n’a pas voulu être comme x ou y, elle a voulu correspondre au don qui était le sien. C’est cela l’humilité. Et Marie entonne joyeusement le Magnificat : Dieu « s’est penché sur son humble servante » (Lc 1, 48).

Saint Paul l’a compris. Il dit qu’il a été élevé jusqu’aux cieux par ses révélations, mais qu’il a une écharde « pour que je ne m’enorgueillisse pas! A ce sujet, par trois fois, j’ai prié le Seigneur pour qu’il s’éloigne de moi. Mais il m’a déclaré: "Ma grâce te suffit: car la puissance se déploie dans la faiblesse." C’est donc de grand cœur que je me glorifierai surtout de mes faiblesses, afin que repose sur moi la puissance du Christ. C’est pourquoi je me complais dans les faiblesses, dans les outrages, dans les détresses, dans les persécutions et les angoisses endurées pour le Christ; car, lorsque je suis faible, c’est alors que je suis fort » (2Co 12, 7-10).

Cette humilité n’a pas empêché saint Paul d’être grand, très grand…

Saint Jean de la Croix l’a compris lui aussi. Il donne le conseil de ne pas se glorifier : ces biens dont nous voudrions nous glorifier, « nous ne savons même pas si les possédons ». Il donne aussi ce conseil : « Aimez à être inconnu de vous et des autres, et ne vous occupez jamais du bien et du mal d’autrui », il ne veut pas interdire d’avoir sa perception personnelle des évènements et des gens, mais il veut qu’on ne porte pas de jugement, qu’on laisse le jugement à Dieu.

 

Consécration

Vierge très humble, je me consacre dans ton humilité profonde ; je te demande de m’obtenir la grâce de la sainte humilité.

Intercède auprès du Tout-Puissant pour que je sois libre de la peur d’être ignoré, exclu ou outragé pour l’amour de Jésus.

Intercède auprès du Tout puissant pour que je sois capable d’accepter que les autres soient libres, que les autres soient honorés, et que les autres deviennent saints.

Communique-moi la pureté de ton regard qui ne juge personne et s’en remet à Dieu.

 

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

17 commentaires

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

Maria Luz
place Región Metropolitana de Santiago, il y a 1 an
AMEN!!!!
Elymisabeth
 il y a 1 an
Comunique -moi la pureté de ton regard qui ne juge personne et s'en remet à dieu
Pascale
place Saint-Joseph, il y a 1 an
Sainte Vierge Marie, ma tendre Mère du Ciel, Communique-moi, je t'en prie, la pureté de ton regard qui ne juge personne et s’en remet à Dieu. Amen 🙏  
Gabriel Gouband
place Caen, il y a 1 an
Ave Maria. J'aime bien être un petit acteur dans 3 films d'action, mais je n'aime pas être une star. J'avais dit que chaque personne a une histoire sacrée de leur vie, les stars de cinéma ne sont pas supérieures aux pauvres. Amen !
Carole
 il y a 1 an
33 jours pour se consacrer à Jésus par Marie 17° jour. Consécration dans son humilité profonde Trente-trois jours pour se consacrer à Jésus-Christ par Marie, EDB, Nouan le Fuzelier, 2012 (Nihil obstat) 17° jour. Consécration dans son humilité profonde L’humilité est une valeur. L’humilité rend libre : libre du désir d’être approuvé humainement, libre du désir d’être honoré sur la terre, etc. L’humilité fait avancer, parce qu’on n’a pas peur, pas peur d’être mis de côté, pas peur d’être calomnié, etc. L’humilité personnalise, parce qu’on a compris que chacun a un appel unique, une forme unique de sainteté. L’humilité rend disponible à la grâce : ce que je ne peux pas faire, la grâce le fera en moi. Marie est vierge, elle ne peut pas concevoir un enfant, mais elle est humble, ouverte à l’Esprit Saint. Avec cette attitude d’humilité, Dieu a pu lui dire, lors de l’Annonciation : j’ai un plan pour toi. Marie savait qu’elle était libre de choisir, et elle a choisi encore la volonté de Dieu. Elle a choisi le service de Dieu quelque soit ce que les gens pensent, pour ou contre. Elle n’a pas voulu être comme x ou y, elle a voulu correspondre au don qui était le sien. C’est cela l’humilité. Et Marie entonne joyeusement le Magnificat : Dieu « s’est penché sur son humble servante » (Lc 1, 48). Saint Paul l’a compris. Il dit qu’il a été élevé jusqu’aux cieux par ses révélations, mais qu’il a une écharde « pour que je ne m’enorgueillisse pas! A ce sujet, par trois fois, j’ai prié le Seigneur pour qu’il s’éloigne de moi. Mais il m’a déclaré: "Ma grâce te suffit: car la puissance se déploie dans la faiblesse." C’est donc de grand cœur que je me glorifierai surtout de mes faiblesses, afin que repose sur moi la puissance du Christ. C’est pourquoi je me complais dans les faiblesses, dans les outrages, dans les détresses, dans les persécutions et les angoisses endurées pour le Christ; car, lorsque je suis faible, c’est alors que je suis fort » (2Co 12, 7-10). Cette humilité n’a pas empêché saint Paul d’être grand, très grand… Saint Jean de la Croix l’a compris lui aussi. Il donne le conseil de ne pas se glorifier : ces biens dont nous voudrions nous glorifier, « nous ne savons même pas si les possédons ». Il donne aussi ce conseil : « Aimez à être inconnu de vous et des autres, et ne vous occupez jamais du bien et du mal d’autrui », il ne veut pas interdire d’avoir sa perception personnelle des évènements et des gens, mais il veut qu’on ne porte pas de jugement, qu’on laisse le jugement à Dieu.   Consécration Vierge très humble, je me consacre dans ton humilité profonde ; je te demande de m’obtenir la grâce de la sainte humilité. Intercède auprès du Tout-Puissant pour que je sois libre de la peur d’être ignoré, exclu ou outragé pour l’amour de Jésus. Intercède auprès du Tout puissant pour que je sois capable d’accepter que les autres soient libres, que les autres soient honorés, et que les autres deviennent saints. Communique-moi la pureté de ton regard qui ne juge personne et s’en remet à Dieu. Je vous salue Marie Je vous salue Marie, pleine de grâces, le Seigneur est avec vous, vous êtes bénie entre toutes les femmes, et Jésus le fruit de vos entrailles est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort. Amen.