Si j'ai un degré de trop, jene me lèverai pas,ce serait contraire à l'obéissance

Si j'ai un degré de trop, jene me lèverai pas,ce serait contraire à l'obéissance

"Mais le soir j'ai dit au Seigneur: Jésus, si mes saintes Communions Te sont agréables, je Te prie humblement de n'avoir pas un seul degré de fièvre demain matin. - Le matin je prends ma  température et je pense: si j'ai, ne serait-ce qu'un seul degré, alors je ne me lèverai pas, car cela serait contraire à l'obéissance. Cependant je retire le thermomètre - et pas un seul degré de fièvre. J'ai sauté tout de suite au bas de mon lit et je suis allée communier. "

Take a moment to treasure up all these things and ponder them in your heart (cf Luke 2,19)

30 comments

Let your speech always be gracious, seasoned with salt, so that you may know how you ought to answer everyone. Col 4:6

loader

Prions pour répondre à la demande de Jésus à Sainte Faustine