Un Chemin du cœur, une retraite pour l'Octave de Pâques

Pour la semaine de l'octave de Pâques, mettons-nous à l'école du Cœur de Jésus et associons-nous à la prière du Pape pour faire nôtre la compassion de Jésus.

Commencez la retraite quand vous voulez !

Pour la semaine de l'octave de Pâques, mettons-nous à l'école du Cœur de Jésus et associons-nous à la prière du Pape pour faire nôtre la compassion de Jésus.

J'aime, j'invite mes amis

14 partages

Cette retraite correspond à l'Octave de Pâques et doit donc être idéalement vécue la semaine qui suit la fête de Pâques. Au moment de vous inscrire, choisissez donc comme date de début le prochain lundi de Pâques !

Les jésuites de Bruxelles et le Réseau Mondial de Prière du Pape en Belgique nous proposent une retraite en ligne

Dans la joyeuse lumière de la Résurrection, suivons Jésus dans Sa mission de compassion pour l'humanité. Jésus-Christ a sauvé le monde. Réjouissons-nous, gardons en mémoire Sa présence libératrice, éclairante, consolante. Et cependant nous avons encore tant besoin de justice, de miséricorde, de bonté, de paix. Avec l'apôtre Thomas, tournons-nous dans la confiance vers le Cœur miséricordieux du Seigneur. Notre place dans l'Église et dans le monde s'en trouvera renouvelée ; et notre mission, dynamisée par le Christ même.

Pourquoi cette Octave de Pâques en prière ?

Parce que Dieu nous a choisis. « Assis sur le rebord du monde, Dieu pleure de voir ce que les hommes en ont fait », chantait Cabrel. Avec les différentes crises que nous traversons, l'humanité est dans l'incertitude. Et Dieu ne reste pas indifférent. Il envoie le Fils, puis l'Esprit Saint. Ainsi, Dieu est en mission ; et nous avec Lui. Le Cœur de Jésus est en chemin. Le Seigneur a le Cœur bouleversé devant la misère. Et il donne à chacun·e une place ; il nous confie une mission de compassion.

Cette octave pascale veut permettre de mieux connaître le Seigneur rayonnant de gloire, de vivre dans l'amitié du Cœur de Jésus, de nous tourner vers Lui et de découvrir notre vie sous Son regard.

Qui sait si Dieu ne nous donnera pas une lumière nouvelle pour une initiative liée à un défi de l'humanité ou de la mission de l'Église, dans une optique écologique, solidaire, fraternelle ? Rendons-nous disponibles. Mettons-nous à l'école du Cœur de Jésus.

Le Cœur de Jésus, c'est Jésus lui-même, bien sûr, regardé dans l'amitié personnelle qu'il nous offre : il nous témoigne Son amour et nous donne une place dans Sa mission de compassion pour le monde.

Le chemin du cœur, de quoi s'agit-il ?

Le Chemin du cœur est l'itinéraire spirituel proposé par le Réseau Mondial de Prière du Pape. Ce réseau de prière est le fruit d'un choix du Saint-Père qui a voulu que l'Apostolat de la Prière connaisse un nouveau départ et réponde aux défis de l'humanité et de la mission de l'Église, notamment au travers de la Vidéo du Pape.

Le Chemin du cœur propose une approche résolument missionnaire du Cœur de Jésus. Le regard ouvert sur le monde, le Père envoie le Fils pour nous sauver en nous révélant la plénitude de Son amour. La Parole de Dieu vient à nous, comme pour Marie lors de l'Annonciation du Seigneur. Le Chemin du cœur a pour but de nous aider à découvrir l'amour de Dieu et notre responsabilité dans l'Église et dans le monde. À l'école du Pape François, nous pouvons trouver dans le Chemin du cœur une aide pour préparer, par la prière et par des choix, un avenir plus fraternel à l'égard des plus pauvres et plus respectueux de notre planète.

Concrètement, comment s'associer à cette semaine de prière ?

Chaque jour vous recevrez des indications pour vous mettre en chemin.
A travers la Parole de Dieu, des méditations et des propositions de questionnements intérieurs, vous serez invités à approfondir votre prière au Cœur Sacré de Jésus.

Les thèmes de prière :

  • Jour 1 (lundi) : Au commencement l'Amour
  • Jour 2 (mardi) : Le cœur humain, un cœur inquiet dans un monde découragé
  • Jour 3 (mercredi) : Le salut accompli dans la Pâques de Jésus
  • Jour 4 (jeudi) : Demeurer dans le Christ, le véritable Ami
  • Jour 5 (vendredi) : Avec Lui, nous donnons notre vie dans la compassion
  • Jour 6 (samedi) : Un réseau mondial de prière et de service, attentif aux besoins de l'humanité
  • Jour 7 (dimanche) : Le Cœur de Jésus dans une dynamique missionnaire

D'où vient le Chemin du cœur ?

L'origine du Chemin du cœur remonte à 1688, date à laquelle les Jésuites ont reçu du Seigneur la mission de faire connaître l'amour de son Cœur Sacré. La Compagnie de Jésus a régulièrement exprimé son adhésion à cette mission ; et en 1915, sa XXVIème Congrégation Générale, renouvelant son enthousiasme pour cette mission, exprime une relecture du travail de l'Apostolat de la Prière, disant : « L'Apostolat de la Prière est un très bon moyen de faire connaître cette dévotion [au Divin Cœur de Jésus]. »

Dans le droit fil de cette tradition et plus proche de nous, le P. Frédéric Fornos, s.j., directeur international du Réseau Mondial de Prière du Pape, souligne la dimension missionnaire de la spiritualité du Cœur de Jésus et de la Prière du Pape, qui l'assume. Après une première mouture réalisée par une équipe internationale en 2014, une version plus complète du Chemin du cœur a été mise au point par le P. Frédéric Fornos, s.j. qui propose, en le renouvelant, le trésor spirituel de l'Apostolat de la Prière disposé d'une manière cohérente au long d'un parcours de méditation en neuf temps.


Consultez le site de l'église jésuite St Jean Berchmans – St Michel à Bruxelles

Prière de la retraite

Une prière au Cœur de Jésus

Seigneur Jésus, je suis heureux·se de connaître Qui tu es. Merci de nous avoir parlé de Dieu le Père, Il veut notre bonheur et T'a envoyé parmi nous pour nous en montrer le chemin. Merci d'être venu habiter sur cette terre. Merci pour Tes paroles et pour Tes actes. Merci d'avoir donné Ta vie pour nous. Merci pour Ton Esprit qui m'aide sur le Chemin du cœur. Merci de ce que j'ai découvert ces jours-ci. Merci pour Marie, notre Mère, qui m'éveille à la confiance et à la joie. Merci pour l'Église en chemin, Ta communauté simple, fidèle et créative, elle est la « sainte Église des pécheurs ». Je confie à Ton Cœur mes projets, mon temps, mon travail, mes loisirs, mon espérance, mes intentions (telle personne… telle tristesse… telle situation, ce que je désire, tel défi de l'humanité ou de la mission de l'Église…). Fais-moi connaître à leur propos quels sont Tes souhaits. Regarde-nous, prie Dieu pour nous, je compte sur Toi et je m'abandonne à Toi, j'ai confiance en Toi. Amen.

Priez dès maintenant pour cette retraite en cliquant sur "je prie"