Neuvaine de la Miséricorde - Hozana

Neuvaine de la Miséricorde

Soeurs de la Miséricorde de Sées

Neuvaine de la Miséricorde

InactiveNeuf jours pour prier à l'aide du père Bazin. Chaque jour nous méditerons sur un sujet différent avec le fondateur des sœurs de la Miséricorde de Sées et le pape François (1er - 9 septembre)

InactiveNeuf jours pour prier à l'aide du père Bazin. Chaque jour nous méditerons sur un sujet différent avec le fondateur des sœurs de la Miséricorde de Sées et le pape François (1er - 9 septembre)

Du 1 sept. au 9 sept. 2017 - Chaque jour

J'aime, j'invite mes amis

148 partages
Copier le lien

Jean Jacques Bazin est né en 1767 à Fresnes, Orne. En 1790, il refuse de prêter serment de fidélité à la constitution civile du clergé et il est condamné à la déportation : « Plutôt mourir que de renier ma foi ». De retour en France, après un exil de dix ans, il travaille dur pour restaurer l’Église qui se trouvait dans un grand état de délabrement et de dénuement. Très tôt, il est nommé directeur du grand séminaire de Sées (1809-1836). Puis comme vicaire général, il a assuré la gestion du diocèse. En 1823, le père Bazin fonde la congrégation des Sœurs de la Miséricorde de Sées. Au début, les sœurs devaient gagner leur vie en filant la laine pendant la journée pour pouvoir, le soir, assister les malades gratuitement.

Nous fêtons le 250e anniversaire de la naissance du père Bazin, une année de rencontres et de partage dans les différents lieux où il a vécu et de fondation des communautés de sœurs de la Miséricorde dans l'Orne.

Cette neuvaine (du 1er au 9 septembre) nous conduira à la clôture de ce jubilé : le 10 septembre 2017 à la cathédrale de Sées. Le temps de rendre grâces pour tout ce que nous avons vécu, partagé dans la joie de le faire connaître et aimer, pour nous aider à vivre  notre aujourd’hui.

Pour en savoir plus sur le père Bazin et les Sœurs de la Miséricorde, rdv sur misericordesees.org.

Prière de la communauté

Prière pour la béatification du P. Bazin

Très Sainte et Adorable Trinité, qui avez donné à votre prêtre Jean Jacques Bazin un grand amour des âmes, des pauvres et des malades, qui lui avez communiqué un zèle admirable pour la sanctification des âmes sacerdotales, qui lui avez inspiré de fonder une congrégation de sœurs gardes-malades pour atteindre les âmes en soignant les corps ; faites, nous vous en supplions, si telle est votre volonté, que votre humble serviteur soit glorifié par l’Église et, par la guérison de ........................., daignez manifester son crédit auprès de Vous. Amen.

Priez dès maintenant avec cette communauté en cliquant sur "je prie"

Publications les plus commentées