Divine Miséricorde

La fête de la Miséricorde est célébrée le premier dimanche après Pâques ou le deuxième dimanche de Pâques, appelé actuellement Dimanche de la Divine Miséricorde. Le chapelet de la miséricorde divine a été dictée à sainte Faustine les 13 et 14 septembre 1935 par Jésus lui-même. Dans son petit journal, sainte Faustine nous transmet cette prière et les grâces que le Seigneur a promises à ceux qui récitent ce chapelet avec confiance et un esprit de charité véritable. « Les âmes qui réciteront ce chapelet seront enveloppées par ma miséricorde pendant leur vie et surtout à l’heure de la mort.» (Petit Journal, 754) Le chapelet peut être récité seul ou faire partie d’une neuvaine ; c’est-à-dire une prière sur neuf jours. La neuvaine à la miséricorde divine commence le vendredi saint et se termine le jour de la fête de la divine miséricorde (le premier dimanche après celui de Pâques).