« La graine a poussé, elle est devenue un arbre »

« La graine a poussé, elle est devenue un arbre »

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc

En ce temps-là, Jésus disait : « À quoi le règne de Dieu est-il comparable, à quoi vais-je le comparer ? Il est comparable à une graine de moutarde qu'un homme a prise et jetée dans son jardin. Elle a poussé, elle est devenue un arbre, et les oiseaux du ciel ont fait leur nid dans ses branches. » Il dit encore : « À quoi pourrai-je comparer le règne de Dieu ? Il est comparable au levain qu'une femme a pris et enfoui dans trois mesures de farine, jusqu'à ce que toute la pâte ait levé. » (Lc 13, 18-21) 

Une si petite graine

Le royaume des Cieux, dit le Seigneur, est comparable à une graine de moutarde. Est-ce là tout ce que les croyants espèrent ? Est-ce là tout ce que les fidèles attendent ? Est-ce là le bonheur auquel les vierges parviennent après une longue pratique de la virginité ? Est-ce là la gloire à laquelle aspirent les martyrs, lorsqu'ils versent jusqu'à la dernière goutte de leur sang ? Est-ce là ce que l'œil n'a pas vu, ce que l'oreille n'a pas entendu, ce qui n'est pas venu au cœur de l'homme (1 Co 2, 9) ? Est-ce là ce que promet l'Apôtre et qui est tenu en réserve dans l'ineffable mystère du salut, pour ceux qui aiment ?

Mes frères, ne nous laissons pas facilement déconcerter par les paroles du Seigneur. Si, en effet, ce qui est faiblesse de Dieu est plus fort que les hommes, et si ce qui est folie de Dieu est plus sage que les hommes (1 Co 1, 25), cette toute petite chose, qui est le bien de Dieu, est plus splendide que toute l'immensité du monde.

Puissions-nous seulement semer dans notre cœur cette graine de moutarde, de sorte qu'elle devienne le grand arbre de la connaissance, s'élevant de toute sa hauteur pour élever notre pensée jusqu'au ciel, et déployant toutes les branches de la science. Son fruit brûlant réchaufferait notre bouche de son goût vivifiant, son grain allumerait en nous un feu qui enflammerait notre cœur et, en savourant le fruit de cet arbre, nous cesserions de dédaigner ce qui nous était inconnu.


St Pierre Chrysologue

Saint Pierre Chrysologue – « Parole d'or » – († 450), archevêque de Ravenne, nous a laissé cent soixante-seize sermons ­d'inspiration biblique.

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

9 commentaires

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

loader

Priez chaque jour l'Evangile avec MAGNIFICAT