Voici la servante du Seigneur

Voici la servante du Seigneur

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc

En ce temps-là, l'ange Gabriel fut envoyé par Dieu dans une ville de Galilée, appelée Nazareth, à une jeune fille vierge, accordée en mariage à un homme de la maison de David, appelé Joseph ; et le nom de la jeune fille était Marie. L'ange entra chez elle et dit : « Je te salue, Comblée-de-grâce, le Seigneur est avec toi. » À cette parole, elle fut toute bouleversée, et elle se demandait ce que pouvait signifier cette salutation. L'ange lui dit alors : « Sois sans crainte, Marie, car tu as trouvé grâce auprès de Dieu. Voici que tu vas concevoir et enfanter un fils ; tu lui donneras le nom de Jésus. Il sera grand, il sera appelé Fils du Très-Haut ; le Seigneur Dieu lui donnera le trône de David son père ; il régnera pour toujours sur la maison de Jacob, et son règne n'aura pas de fin. » Marie dit à l'ange : « Comment cela va-t‑il se faire, puisque je ne connais pas d'homme ? » L'ange lui répondit : « L'Esprit Saint viendra sur toi, et la puissance du Très-Haut te prendra sous son ombre ; c'est pourquoi celui qui va naître sera saint, il sera appelé Fils de Dieu. Or voici que, dans sa vieillesse, Élisabeth, ta parente, a conçu, elle aussi, un fils et en est à son sixième mois, alors qu'on l'appelait la femme stérile. Car rien n'est impossible à Dieu. » Marie dit alors : « Voici la servante du Seigneur ; que tout m'advienne selon ta parole. »
Alors l'ange la quitta. (Lc 1, 26-38)

L'écoute est première

Avec l'annonce de l'ange Gabriel, Marie reçoit la révélation des mystères de la Trinité et de l'Incarnation qui dépassent tout ce que l'intelligence humaine peut imaginer. Telle est la grandeur de sa foi : elle a cru sans comprendre humainement, dans une confiance aveugle et une soumission totale à la parole de Dieu. Elle est un modèle d'humilité dans l'obéissance de la foi. C'est par sa foi qu'elle a prononcé son fiat : « Je suis la servante du Seigneur, qu'il me soit fait selon ta parole » (Lc 1, 38), se livrant ainsi totalement au service du Rédempteur. « Ainsi Marie, fille d'Adam, donnant à la Parole de Dieu son consentement, devint Mère de Jésus et, épousant à plein cœur, sans que nul péché ne la retienne, la volonté divine de salut, se livra elle-même intégralement, comme la servante du Seigneur, à la personne et à l'œuvre de son Fils, pour servir, dans sa dépendance et avec lui, par la grâce du Dieu tout-puissant, au mystère de la Rédemption. » (concile Vatican II, Lumen gentium, 56)

Marie nous apprend à accueillir d'abord la parole de Dieu dans la foi pour avoir la force de nous donner totalement à lui. L'écoute est première.

« Quiconque fait la volonté de mon Père qui est aux cieux, celui-là m'est un frère et une sœur et une mère » (Mt 12, 50). Le oui de Marie est porté par le oui de Jésus. En prononçant son fiat, Marie se conforme à Jésus ; elle le conçoit par la puissance de l'Esprit dans son cœur avant de le concevoir dans son corps.


Louis Pelletier

Le père Louis Pelletier († 2015) était prêtre du diocèse de Paris. / Grandir avec le Christ, Paris, Éditions Artège,  2017, p. 162.


Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

7 commentaires

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

loader

Priez chaque jour l'Evangile avec MAGNIFICAT