« Qui est mon prochain ? »

« Qui est mon prochain ? »

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc

En ce temps-là, voici qu'un docteur de la Loi se leva et mit Jésus à l'épreuve en disant : « Maître, que dois-je faire pour avoir en héritage la vie éternelle ? » Jésus lui demanda : « Dans la Loi, qu'y a-t‑il d'écrit ? Et comment lis-tu ? » L'autre répondit : « Tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton cœur, de toute ton âme, de toute ta force et de toute ton intelligence, et ton prochain comme toi-même. » Jésus lui dit : « Tu as répondu correctement. Fais ainsi et tu vivras. » Mais lui, voulant se justifier, dit à Jésus : « Et qui est mon prochain ? » Jésus reprit la parole : « Un homme descendait de Jérusalem à Jéricho, et il tomba sur des bandits ; ceux-ci, après l'avoir dépouillé et roué de coups, s'en allèrent, le laissant à moitié mort. Par hasard, un prêtre descendait par ce chemin ; il le vit et passa de l'autre côté. De même un lévite arriva à cet endroit ; il le vit et passa de l'autre côté. Mais un Samaritain, qui était en route, arriva près de lui ; il le vit et fut saisi de compassion. Il s'approcha, et pansa ses blessures en y versant de l'huile et du vin ; puis il le chargea sur sa propre monture, le conduisit dans une auberge et prit soin de lui. Le lendemain, il sortit deux pièces d'argent, et les donna à l'aubergiste, en lui disant : “Prends soin de lui ; tout ce que tu auras dépensé en plus, je te le rendrai quand je repasserai.” Lequel des trois, à ton avis, a été le prochain de l'homme tombé aux mains des bandits ? » Le docteur de la Loi répondit : « Celui qui a fait preuve de pitié envers lui. » Jésus lui dit : « Va, et toi aussi, fais de même. » (Lc 10, 25-37)

Aimer en acte

Dieu accorde ses grâces de deux façons : par l'inspiration et par l'illumination. Si nous demandons une grâce, Dieu nous la donnera, mais il faut que nous voulions la recevoir ; or pour cela, il faut de l'abnégation. L'amour ne consiste pas en des paroles ou des sentiments, mais en des actes. C'est un acte de volonté, c'est un don, c'est-à-dire l'acte de donner. Raison, volonté, cœur, voilà les trois facultés que nous devons exercer dans la prière. Je ressusciterai en Jésus Christ, mais je dois d'abord vivre en lui. Si je ne me sépare pas de la croix, l'Évangile se révélera en moi. Jésus pallie toutes mes insuffisances par sa grâce qui agit continuellement. La Très Sainte Trinité m'accorde sa vie en abondance par le don du Saint-Esprit. Trois Personnes divines demeurent en moi. Quand Dieu aime, c'est de toute la force de son Être. Puisque Dieu m'aime tant, comment vais-je répondre à son amour, moi, son épouse ?


Ste Faustine Kowalska

Religieuse polonaise, Faustine Kowalska († 1938) fut l'apôtre de la dévotion à la Miséricorde divine, notamment par son Petit Journal. Elle a été canonisée par saint Jean-Paul II, en 2000.

 

Pour prier chaque jour avec MAGNIFICAT cliquez ici pour vous abonner

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

6 commentaires

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

loader

Priez chaque jour l'Evangile avec MAGNIFICAT