Dimanche de la divine Miséricorde 11/04

Dimanche de la divine Miséricorde  11/04

Lecture de la Messe :  Jn 20, 19-31

 

C'était après la mort de Jésus. Le soir venu, en ce premier jour de la semaine, alors que les portes du lieu où se trouvaient les disciples étaient verrouillées par crainte des Juifs, Jésus vint, et il était là au milieu d'eux. Il leur dit : « La paix soit avec vous ! » Après cette parole, il leur montra ses mains et son côté. Les disciples furent remplis de joie en voyant le Seigneur. Jésus leur dit de nouveau : « La paix soit avec vous ! De même que le Père m'a envoyé, moi aussi, je vous envoie. » Ayant ainsi parlé, il souffla sur eux et il leur dit : « Recevez l'Esprit Saint. À qui vous remettrez ses péchés, ils seront remis ; à qui vous maintiendrez ses péchés, ils seront maintenus. » Or, l'un des Douze, Thomas, appelé Didyme (c'est-à-dire Jumeau), n'était pas avec eux quand Jésus était venu. Les autres disciples lui disaient : « Nous avons vu le Seigneur ! » Mais il leur déclara : « Si je ne vois pas dans ses mains la marque des clous, si je ne mets pas mon doigt dans la marque des clous, si je ne mets pas la main dans son côté, non, je ne croirai pas ! » Huit jours plus tard, les disciples se trouvaient de nouveau dans la maison, et Thomas était avec eux. Jésus vient, alors que les portes étaient verrouillées, et il était là au milieu d'eux. Il dit : « La paix soit avec vous ! » Puis il dit à Thomas : « Avance ton doigt ici, et vois mes mains ; avance ta main, et mets-la dans mon côté : cesse d'être incrédule, sois croyant. » Alors Thomas lui dit : « Mon Seigneur et mon Dieu ! » Jésus lui dit : « Parce que tu m'as vu, tu crois. Heureux ceux qui croient sans avoir vu. » Il y a encore beaucoup d'autres signes que Jésus a faits en présence des disciples et qui ne sont pas écrits dans ce livre. Mais ceux-là ont été écrits pour que vous croyiez que Jésus est le Christ, le Fils de Dieu, et pour qu'en croyant, vous ayez la vie en son nom.

 


Oraison intérieure : 


Après avoir lu l'Évangile de la messe, je surligne la phrase qui m'a le plus marqué.

 

Méditer ensemble :


- Merci Thomas pour ta franchise ! Je m'y retrouve tellement quand tu as dit : « Non, je ne croirai pas ! » C'est difficile de croire sans avoir vu !

- Heureux es-tu petit disciple de pouvoir croire sans avoir vu. C'est Jésus Lui-même qui nous l'a dit et je sais par expérience que tout ce qu'Il dit est vrai puisqu'Il est la Vérité !

- D'accord, l'Évangile m'a tout dit sur la résurrection de Jésus, mais je ne L'ai pas vu, alors que me conseilles-tu, Thomas pour croire avec ma raison ?

- Et bien si un Homme prend du pain dans ses mains et dit en le bénissant : « Ceci est mon Corps livré pour vous ! » Si en plus cet Homme livre son Corps sur une Croix en disant qu'Il te donne sa vie, qu'en penserais-tu?

- Je me demanderais d'abord si ce que dit cet homme est vrai ou faux ! Si c'est faux, cet homme est complétement fou et menteur de surcroît alors je m'en détourne. Mais… Si c'était vrai ?... Si un Homme est capable de réaliser une chose aussi extraordinaire que de se faire pain … Alors, je saurais que cet Homme est Dieu ! Et si en plus Il me donne sa vie, je croirais que Dieu est Amour! Mais en premier je chercherais à discerner s'il est fou ou non.

- Comment discerner si quelqu'un est fou ou sage ?

- En voyant comment il vit et en écoutant ce qu'il dit …

- Que penses-tu de la manière de vivre et des paroles de Jésus dans l'Évangile?

- Je n'ai jamais vu un homme aussi sage et aussi vrai que Jésus !

- Donc que peux-tu penser raisonnablement de Jésus, petit disciple ?...

- Avec toi, Thomas, je m'écris en me prosternant devant l'Hostie : "Mon Seigneur et Mon Dieu !"


Enigmes à résoudre :

 

Aujourd'hui, ce n'est pas une énigme, mais un puzzle que je vais résoudre. Je vais fabriquer une icône de la Miséricorde divine pour mon coin prière. Je peux découper les pièces du dessin ci-dessous et les coller suivant les indications sur un support rigide (carton ou bois, format A4) peint ou recouvert d'un papier noir ou bleu foncé. Attention à bien positionner la barbe et les cheveux de Jésus, ni trop haut, ni trop bas et bien centré, pour que son visage ait une belle proportion.

 


Prière : : Le chapelet de la Miséricorde divine.

« Les âmes qui réciteront ce chapelet seront enveloppées par ma miséricorde pendant leur vie et surtout à l'heure de la mort. » (Petit Journal de Sainte Faustine § 754).

Le chapelet de la miséricorde est une prière donnée par Jésus à Sœur Faustine, promettant de nombreuses grâce à celui qui implore sa Miséricorde par ce moyen.

Il se récite avec un chapelet ordinaire.

Signe de Croix.

  • Un Notre Père
  • Un Je vous salue Marie
  • Un Je crois en Dieu

Sur les gros grains :

« Père Éternel, je vous offre le corps et le sang, l'âme et la divinité de votre Fils bien-aimé, notre Seigneur Jésus-Christ, en réparation de tous nos péchés et de ceux du monde entier. »

Sur les petits grains :

« Par sa douloureuse Passion, soyez miséricordieux pour nous et pour le monde entier. »

A la fin du chapelet :

« Dieu saint, Dieu fort, Dieu éternel, prenez pitié de nous et du monde entier. » (× 3) Amen.

Signe de Croix.

148980-dimanche-de-la-divine-misericorde-11-04


Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

2 commentaires

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

loader

CatéQuid : Pour préparer la messe avec les jeunes