Facebook PixelLes lycéennes enlevées par Boko Haram sont localisées. - Hozana

Les lycéennes enlevées par Boko Haram sont localisées.

L'armée nigériane a annoncé savoir où se trouvent les quelques 200 lycéennes enlevées par Boko Haram en avril dernier. Mais exclut d'utiliser la force pour les sauver.

 

L'armée nigériane sait où se trouve les quelques 200 lycéennes enlevées par Boko Haram mais exclut d'utiliser la force pour les sauver, a déclaré lundi le chef d'état-major de l'armée de l'Air, Alex Badeh, cité par l'agence de presse nigériane. "La bonne nouvelle pour les parents des filles est que nous savons où elles sont, mais nous ne pouvons pas vous le dire", a déclaré Alex Badeh.

En refusant de dévoiler des détails sur la localisation des jeunes filles enlevées, Alex Badeh a qualifié l'opération "de secret militaire". "Nous travaillons. Nous allons ramener les (jeunes) filles", a-t-il dit. S'adressant aux manifestants, il a déclaré que les militaires avaient été confrontés au dilemme d'envoyer des troupes pour libérer les jeunes filles mais redoutaient de faire des victimes.  "Personne ne doit venir nous dire que l'armée nigériane ne sait pas ce qu'elle fait. Nous savons ce que nous faisons. Nous ne pouvons pas nous lancer comme ça", et prendre le risque "de tuer nos filles alors que nous souhaitons les libérer", a-t-il dit devant la foule. "Nous travaillons. Le président (Goodluck Jonathan) se tient fermement derrière nous. Le président nous a donné le pouvoir de faire le travail", a-t-il encore déclaré.

Source : http://lci.tf1.fr/monde/afrique/les-lyceennes-enlevees-par-boko-horam-sont-localisees-8425456.html

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

11 commentaires

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

loader