Facebook PixelLa Nativité de Jésus Christ - Hozana

La Nativité de Jésus Christ

La Nativité de Jésus Christ

Au nom du Père et du Fils et du Saint Esprit, Amen.


Méditons sur la Naissance de Jésus


Le fait que Dieu se fasse petit enfant, afin que nous puissions l'aimer, afin que nous osions l'aimer, et que, comme un petit enfant, il se mette avec confiance entre nos mains, nous émeut toujours de nouveau. Il dit presque : je sais que ma splendeur t'effraie, que devant ma grandeur tu cherches à t'affirmer toi-même. Eh bien, je viens donc à toi comme un petit enfant, pour que tu puisses m'accueillir et m'aimer. Pape Benoît XVI



L'instant fixé par Dieu de toute éternité pour son apparition parmi les hommes est arrivé ... Noël, Noël, Dieu est à nous, Emmanuel, Dieu est avec nous ! La grotte s'est illuminée tout à coup : les cantiques des anges la remplissent, un petit enfant paraît entre les bras de Marie : un enfant nous est né !

Au dehors, c'est le froid et la neige, images du monde ... Mais dans la petite grotte, éclairée par Jésus, qu'on est bien ! Comme elle est douce, chaude, lumineuse ...

Quand Vous êtes entré dans le monde, on ne Vous a pas reçu : toutes les portes de Bethléem se sont fermées devant Vous à votre Naissance. Voilà comment la terre a reçu son Dieu, et Vous ne l'avez pas maudite, mon Dieu ! Vous la quitterez en la bénissant !

Mon Seigneur Jésus, le monde ne Vous a pas reçu. Oh ! Je veux Vous recevoir ! Mais hélas, avec tous mes désirs, qu'ai-je à Vous offrir ? Ai-je mieux à Vous offrir qu'une grotte froide, obscure, souillée, habitée par le bœuf et l'âne, par la nature brute, les pensées terrestres, les sentiments bas et grossiers ? Hélas, mon Dieu, je le reconnais, c'est la triste hospitalité que je Vous offre. Mais ce que je n'ai pas fait, faites-le Seigneur Jésus ! Illuminez cette grotte de mon âme, ô Divin Soleil ! Bienheureux Charles de Foucauld


Prions


Mon Dieu, mon Dieu !
C'est une nuit d'hiver que Tu es né,
Mais nulle nuit n'est si noire que Tu viennes l'habiter.
Tu viens dans la mienne avec Tes yeux d'innocence.
Chaque mouvement de mon cœur veut Te bercer.
Oui, Enfant-Jésus, Roi d'Amour,
J'ai confiance en Ta Miséricordieuse Bonté.
Je T'adore dans Ta faiblesse, dans Ta vulnérabilité,
Et Ton regard d'Enfant posé sur mes blessures
Me renouvelle dans mon innocence première.
Ta Venue parmi les hommes, Ô Christ,
A réjoui toute la Création ! Joie au Ciel ! Exulte la Terre !
Que jamais ne s'éteigne en mon cœur cet émerveillement,
Cette action de grâce pour Ta lumière,
Venue en ce monde nous arracher aux ténèbres
Afin que jamais plus nous ne soyons séparés de Toi.


Au nom du Père et du Fils et du Saint Esprit, Amen.

 

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

10 commentaires

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

loader