29 septembre vingt septième Jour : en l'honneur des Anges

29 septembre vingt septième Jour : en l'honneur des Anges

Au Nom du Père et du Fils et du Saint Esprit. Amen

Saint Michel Archange, Prince de la Milice céleste, Ange Gardien de la sainte Eglise et Ange gardien de la France, daignez descendre parmi nous avec toute la Cour céleste pour prier avec nous. *


Descendez avec tous les chœurs des anges :

Les Séraphins et les Chérubins,

Les Trônes et les Puissances,

Les Dominations et les Vertus,

Les Principautés, les Archanges et les Anges et parmi eux nos Anges Gardiens.


Descendez aussi avec tous les saints du Ciel, ceux de nos familles et de nos belles-familles, et en particulier nos saints patrons.


Descendez enfin avec tous les saints de France, et en premier lieu sa très sainte Reine, la Très Sainte Vierge Marie, Notre-Dame Immaculée ; son très chaste époux saint Joseph, protecteur attitré de la France ; saint Louis et sainte Jeanne la Pucelle d'Orléans ; saint Remy, sainte Clotilde, sainte Radegonde et sainte Jeanne de France, toutes les trois reines de France ; sainte Thérèse de l'Enfant-Jésus et saint Jean-Marie Vianney ; saint Lazare de Marseille, le ressuscité, et saint Martial de Limoges, et tous les saints amis de Notre Seigneur Jésus-Christ qu'Il a envoyés de Palestine en Gaule pour l'enseigner, l'évangéliser et la convertir pour qu'elle devienne la France.


Prière :


Glorieux Archange Saint Michel, vous êtes le grand zélateur de la gloire de Dieu et protecteur de l'Eglise universelle.

Le Tout-Puissant vous a confié la mission de recevoir les âmes à la sortie du corps, pour les présenter au très juste Juge. Daignez me secourir dans mon dernier combat.

Accompagné de mon bon Ange gardien, venez à mon aide, et chassez loin de moi tous les esprits infernaux.

Ne permettez pas qu'ils m'épouvantent alors. Fortifiez-moi dans la Foi, l'Espérance et la Charité, afin que mon âme portée par vous à son juge, soit introduite aussitôt au lieu du repos, pour y régner éternellement avec son Rédempteur. Amen.

Saint Michel Archange, vous introduisez les âmes dans la lumière éternelle. A chaque seconde, des âmes quittent cette terre d'exil, soyez auprès des agonisants qui livrent le dernier combat contre le prince du mensonge et du mal, qui voudrait les entraîner dans l'abîme. Avec la Vierge Marie, soyez auprès de nous pour nous assister à l'heure du grand passage vers l'éternité. Présentez notre âme au Dieu de Miséricorde et d'Amour. Amen.

Saint Michel Archange, de votre lumière éclairez-nous. De vos ailes, protégez-nous. De votre épée, défendez-nous.


La méditation :       

Prière de la Consécration de la France à saint Michel,

le 19 mai 1912, faite par tous les évêques de France

 

O glorieux Saint Michel, permettez que nous vous apportions l'hommage de notre reconnaissance, de notre vénération, de notre amour.

 

Commis par l'Eternel à la garde du droit, vous avez rejeté dans les abîmes Satan et ses suppôts, inclinant votre épée devant le Dieu-fait­ Homme et la Vierge qui devait enfanter et devenir la Reine des Anges.

 

Le peuple élu vous vit à sa tête lorsqu'il errait dans le désert, et vous fûtes, dans son exil, son espoir et sa force.

 

Sur le berceau de l'Eglise, héritière de la Synagogue, tendrement vous avez veillé. Votre devise devint sa devise et depuis deux mille ans, rien de grand ne s'est opéré dans son sein en dehors de votre intervention féconde.

 

Baptisée la première des nations, dans le sang du Christ, la France vous aima la première. Aussi vous êtes-vous ingénié à faire d'elle, à votre image et à votre exemple, le bon sergent de Dieu. Des champs de Tolbiac aux sommets du mont Tombe; des sommets du Mont Tombe aux vallons de Domrémy ; des siècles reculés au temps où languit notre vie, vous avez écrit les meilleures pages de notre histoire. Naguère encore dans l'éclat de la piété de votre XIIe centenaire, sur ce coin immaculé de terre française où la foi vous éleva votre temple, le plus merveilleux et le plus célèbre, qui donc n'a reconnu votre si douce intervention ?

 

Ajoutez encore à vos bienfaits ô bon et puissant Archange, prenez sous votre garde tout ce que nous avons et tout ce que nous sommes, nos personnes et nos biens, nos familles et nos paroisses, nos évêques et nos prêtres.

 

Cette consécration solennelle, nous la voulons nationale, et nous renouvelons, autant qu'il est en nous, le pacte séculaire qui lie la France au Prince des Anges.

 

Nous vous saluons, nous vous bénissons, nous vous acclamons, mais de grâce, défendez­nous dans le combat !

 

Les ténèbres du doute et de l'erreur nous envahissent de toutes parts : Archange de lumière, dissipez nos ténèbres! Les volontés fléchissent et les courages chancellent: Archange victorieux, ranimez nos ardeurs et communiquez-nous la flamme qui fait les âmes justes et les peuples vaillants !

 

Les cœurs s'attachent à la chair et au sang : ô Séraphin sublime, arrachez-nous à la fange et portez-nous à Dieu!

 

Veillez tout spécialement sur nos foyers, où la foi et l'innocence subissent de si rudes assauts, et commandez à Satan d'y respecter la paix et la vertu.

 

O saint Michel, gardez l'Eglise et son chef admirable; sauvez notre patrie bien-aimée, protégez son clergé et ses fidèles, convertissez ses fils égarés.

 

Que le Cœur Sacré de Jésus, que Marie Immaculée vous envoient vers nous, avec la bienheureuse (sainte) Jeanne d'Arc; et que le règne de Dieu s'établisse sur nous et sur le monde à jamais, pour qu'à jamais, ô grand Prévôt du Paradis, nous soyons associés à vos triomphes.

 

 

 Ainsi soit-il !



Litanies à saint Michel, Prince de la Milice céleste

   

Seigneur, ayez pitié de nous

Jésus-Christ, ayez pitié de nous

Seigneur, ayez pitié de nous

   

Jésus-Christ, écoutez-nous

Jésus-Christ, exaucez-nous

   

Père céleste, qui êtes Dieu, ayez pitié de nous

Fils, Rédempteur du monde, qui êtes Dieu, ayez pitié de nous

Esprit Saint, qui êtes Dieu, ayez pitié de nous

Trinité Sainte, qui êtes un seul Dieu, ayez pitié de nous

   

Sainte-Marie, Mère de Dieu, priez pour nous

Sainte-Marie, Reine des Cieux, priez pour nous

 Sainte-Marie, Reine des Anges, priez pour nous

Saint-Michel Archange, priez pour nous

Saint-Gabriel Archange, priez pour nous

Saint-Raphaël Archange, priez pour nous

Esprits bienheureux des neuf chœurs des Anges, priez pour nous

Saint-Michel, héraut du Christ-Roi et de la Reine du Monde, priez pour nous

Saint-Michel, miroir d'humilité, priez pour nous

Saint-Michel, terreur des démons, priez pour nous

Saint-Michel, protecteur et défenseur du saint sacrifice de la Messe, priez pour nous

Saint-Michel, rempli de la Sagesse divine, priez pour nous

Saint-Michel, parfait adorateur du Verbe divin, priez pour nous

Saint-Michel, couronné d'honneur et de gloire, priez pour nous

Saint-Michel, très puissant prince des armées célestes, priez pour nous

Saint-Michel, porte-étendard de la Sainte Trinité, priez pour nous

Saint-Michel, gardien du Paradis, priez pour nous

Saint-Michel, guide et consolateur du peuple d'Israël, priez pour nous

Saint-Michel, splendeur et forteresse de l'Église militante, priez pour nous

Saint-Michel, lumière des anges, priez pour nous

Saint-Michel, force de ceux qui combattent sous l'étendard de la Croix, priez pour nous

Saint-Michel, lien de la charité fraternelle, priez pour nous

Saint-Michel, lumière et confiance des âmes au dernier terme de leur vie, priez pour nous

Saint-Michel, secours très assuré, priez pour nous

Saint-Michel, notre aide dans toutes nos adversités, priez pour nous

Saint-Michel, héraut de la sentence éternelle, priez pour nous

Saint-Michel, consolateur des âmes retenues au Purgatoire, priez pour nous

Saint-Michel, que le Seigneur a chargé de recevoir les âmes après la mort, priez pour nous

Saint-Michel, notre prince, priez pour nous

Saint-Michel, notre avocat, priez pour nous


V/. Priez pour nous, ô glorieux Saint-Michel, prince de l'Eglise de Jésus-Christ.

R/. Afin que nous puissions être dignes de ses promesses.

Prions

Seigneur Jésus-Christ, sanctifiez-nous par une bénédiction toujours nouvelle et accordez-nous, par l'intercession de Saint-Michel Archange, cette sagesse qui nous enseigne à amasser des trésors dans le Ciel et à échanger les biens du temps contre ceux de l'éternité.

Vous qui vivez et régnez, avec le Père, dans l'unité du Saint-Esprit, pour les siècles des siècles. Amen !



Saint Michel Archange priez pour nous, pour l'Eglise et pour la France. 

Prières quotidiennes : (aux choix en latin ou en français, et 1 de chaque)

Credo 

Credo in unum Deum, Patrem omnipotentem, factorem caeli et terrae, visibilium omnium et invisibilium. Et in unum Dominum Jesum Christum Filium Dei unigenitum, et ex Patre natum ante omnia sæcula ; Deum de Deo, lumen de lumine, Deum verum de Deo vero ; genitum non factum, consubstantialem Patri ; per quem omnia facta sunt ; qui propter nos homines et propter nostram salutem descendit de cælis ; et incarnatus est de Spiritu Sancto ex Maria Virgine, ET HOMO FACTUS EST ; crucifixus etiam pro nobis, sub Pontio Pilato passus, et sepultus est ; et resurrexit tertia die secundum Scripturas ; et ascendit in cælum, sedet ad dexteram Patris, et iterum venturus est cum gloria judicare vivos et mortuos ; cujus regni non erit finis. Credo in Spiritum Sanctum, Dominum et vivificantem, qui ex Patre Filioque procedit ; qui cum Patre et Filio simul adoratur, et conglorificatur ; qui locutus est per Prophetas.
Et unam, sanctam, catholicam et apostolicam Ecclesiam, Confiteor unum baptisma in remissionem peccatorum. Et exspecto resurrectionem mortuorum, et vitam venturi sæculi. Amen.


Je crois en un seul Dieu, le Père tout-puissant, créateur du ciel et de la terre, de l'univers visible et invisible. Je crois en un seul Seigneur, Jésus-Christ, le Fils unique de Dieu, né du Père avant tous les siècles ; il est Dieu, né de Dieu, lumière, née de la lumière, vrai Dieu, né du vrai Dieu. Engendré, non pas créé, de même nature que le Père, et par lui tout a été fait. Pour nous les hommes, et pour notre salut, il descendit du ciel ; par l'Esprit-Saint, il a pris chair de la Vierge Marie, et s'est fait homme. Crucifié pour nous sous Ponce Pilate, il souffrit sa passion et fut mis au tombeau. Il ressuscita le troisième jour, conformément aux Écritures, et il monta au ciel ; il est assis à la droite du Père. Il reviendra dans la gloire, pour juger les vivants et les morts; et son règne n'aura pas de fin. Je crois en l'Esprit Saint, qui est Seigneur et qui donne la vie ; il procède du Père et du Fils. Avec le Père et le Fils, il reçoit même adoration et même gloire ; il a parlé par les prophètes. Je crois en l'Église, une, sainte, catholique et apostolique. Je reconnais un seul baptême pour le pardon des péchés. J'attends la résurrection des morts, et la vie du monde à venir. Amen.

   

Pater  

Pater noster, qui es in caelis, sanctificetur nomen tuum ; adveniat regnum tuum ; fiat voluntas tua sicut in caelo et in terra. Panem nostrum quotidianum da nobis hodie, et dimitte nobis debita nostra, sicut et nos dimittimus debitoribus nostris, et ne nos inducas in tentationem sed libera nos a malo. Amen.        

   

Notre Père qui êtes aux Cieux, que Votre Nom soit sanctifié, que Votre Règne arrive, que Votre Volonté soit faîtes, sur la terre comme au ciel. Donnez-nous aujourd'hui notre pain quotidien, pardonnez-nous nos offenses comme nous pardonnons à ceux qui nous ont offensés, et ne nous laissez pas entrer en tentation et mais délivrez nous du malin.
Ainsi soit-il.

   

Ave Maria

Ave Maria, gratia plena, Dominus tecum, benedicta tu in mulieribus, et benedictus fructus ventris tui Iesus. Sancta Maria mater Dei, ora pro nobis peccatoribus, nunc, et in hora mortis nostræ. Amen.

    

Je vous salue Marie pleine de grâce, le Seigneur est avec vous, vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles est béni. Sainte Marie mère de Dieu priez pour nous pauvre pécheur, maintenant et à l'heure de notre mort.
Ainsi     soit-il.

   

Confiteor

Confíteor Deo omnipoténti, beátæ Maríæ semper Vírgini, beáto Michaéli Archángelo, beáto Ioánni Baptístæ, sanctis Apóstolis Petro et Paulo, ómnibus Sanctis, et tibi, pater, quia peccávi nimis cogitatióne, verbo et opere:
mea culpa, mea culpa, mea máxima culpa.(en se frappant 3 fois la poitrine)
Ídeo precor beátam Maríam semper Vírginem, beátum Michaélem Archángelum, beátum Ioánnem Baptístam, sanctos Apóstolos Petrum et Paulum, omnes Sanctos, et te, pater,
orare pro me ad Dóminum Deum nostrum. Amen


Je confesse à Dieu Tout-Puissant, à la Bienheureuse Marie toujours vierge, à Saint Michel Archange, à Saint Jean-Baptiste, aux Saints Apôtres Pierre et Paul, à tous les Saints, et à vous, mon Père, que j'ai beaucoup péché, par pensées, par paroles et par actions.
C'est ma faute, c'est ma faute, c'est ma très grande faute. (en se frappant la poitrine 3 fois)
C'est pourquoi je supplie la Bienheureuse Marie toujours vierge, Saint Michel Archange, Saint Jean-Baptiste, les Saints Apôtres Pierre et Paul, tous les Saints et vous mes frères, de prier pour moi le Seigneur notre Dieu. Ainsi soit-il.


* tiré du livret de pèlerinage de la supplique à Dieu pour le retour du roi.






Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

5 commentaires

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

loader