Jour 9 : Comme le lépreux guéri, je passe de la Foi à l'amitié avec Jésus

                                     Méditation

              Voilà dix lépreux qui viennent vers Jésus et Lui disent : 

      Jésus, Maître, aie pitié de nous ! (Luc 17, 11-19)

              Lorsque Jésus les vit, Il leur dit : Allez vous montrer aux prêtres.

Nos dix lépreux firent immédiatement ce que Jésus leur avait dit de faire et en chemin, tous les dix furent guéris.

             Ainsi, les dix lépreux ont cru, non seulement dans le pouvoir de 

Jésus de les guérir, mais plus encore dans Sa volonté de le faire. Et pourtant, malgré leur foi en Jésus, un seul d'entre eux va revenir vers Lui : il est écrit "qu'il tomba le visage contre terre aux pieds de  Jésus et le remercia".

             Alors, qu'est-ce qui a bien pu inciter le lépreux guéri à revenir sur ses pas? Très      certainement, un profond sentiment de reconnaissance ! Jésus l'a guéri, l'a fait sortir d'un long enfermement.

              Et si finalement, le lépreux guéri avait réalisé qu'il avait fait avec  Jésus la plus belle des rencontres? : Oui, Jésus, je crois que tu es le Messie, le Fils de Dieu. Je le pressentais un peu, mais à présent, j'en ai la confirmation et de la plus belle des manières.

              Le lépreux guéri n'entrevoit-il pas déjà le salut offert à tous les hommes en la       personne de Jésus? Ne voit-il pas les premiers effets du Salut annoncé par Jésus : 

Les aveugles retrouvent la vue, les  boiteux marchent,  les lépreux sont purifiés, les  sourds entendent (Luc 7, 22)

Va dit Jésus au lépreux reconnaissant, ta foi t'a sauvé !

         Ton  amitié pour moi t'a sauvé !

Dix sont guéris, mais un seul est sauvé, car il a su rendre à Dieu amour pour Amour.


Moi aussi, d'une manière ou d'une autre, j'ai été guéri par Jésus ! Et si je       retournais sur mes pas, si je revisitais ma vie écoulée, en  cherchant les signes de  la Présence de Dieu dans ma vie, en contemplant Son oeuvre d'Amour ?                                                                                                                                                                                Et si je passais, à la suite du lépreux guéri, de la Foi à l'amitié avec Jésus ?

                                     Paroles de Feu

    Le pire des maux est une âme habituée, qui ne  mouille pas à la grâce, et encore moins à la gratitude. Ils ne voient pas que le soleil et la pluie sont une bénédiction. Ils ne demandent pas qu'on les aime, mais seulement qu'on les traite selon leur justice, d 'égal à égal en quelque sorte, quitte à demander des comptes à leur Créateur, puisqu'il leur semble tout naturel d'être au monde et de respirer, d'avoir la santé et de réussir dans la vie" (Charles Péguy)

                          Ave Marie (avec clausule)

              Je vous salue Marie, comblée de grâces, si reconnaissante envers Dieu de s'être penché sur Son humble servante, le Seigneur est avec vous, vous êtes bénie entre toutes les femmes et   Jésus le fruit de vos entrailles est béni. Sainte Marie Mère de Dieu, priez pour nous pauvres         pécheurs, afin que nous soyons profondément reconnaissants envers votre Fils, qui nous a sauvé au prix d'une telle souffrance, maintenant et à l'heure de notre mort. Ainsi, soit-il.

133006-jour-9-comme-le-lepreux-gueri-je-passe-de-la-foi-a-l-amitie-avec-jesusVoici la couverture du livre qui a inspiré cette belle communauté de prière !

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

4 commentaires

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

loader

9 bonnes raisons de passer de la foi à l'amitié avec Jésus !