Facebook PixelL'Église, barque de Pierre au milieu du lac - LD du Dimanche XIX du TO - Hozana

L'Église, barque de Pierre au milieu du lac - LD du Dimanche XIX du TO

L'Église, barque de Pierre au milieu du lac - LD du Dimanche XIX du TO

Dimanche XIX du Temps Ordinaire - Année A

L'Église, barque de Pierre au milieu du lac

À l'écoute de la Parole

Deux tempêtes se déchaînent ce dimanche : dans l'histoire d'Élie, réfugié sur le Mont Horeb, alors que le Seigneur n'est pas dans l'ouragan, ni dans le tremblement de terre, ni dans le feu, mais dans « le murmure d'une brise légère » (1R 19).

Puis la tempête sur le lac de Tibériade : la barque est fouettée par les vagues, Jésus apparaît, Pierre commence à marcher sur les eaux avant de couler (Mt 14).

⇒ Voir l'explication détaillée 

Méditation

Mystère de l'histoire et mystère de nos vies : nous sommes en navigation sur des eaux souvent bien agitées, et notre manque de foi nous relègue à fond de cale, à ruminer notre peur ; puis lorsque le Seigneur s'approche, une autre peur nous saisit: « c'est un fantôme ! »

Dans cet évangile, Pierre est un exemple de notre croissance dans la foi : il s'agit « d'aller vers le Seigneur » en gardant les yeux fixés sur lui. Mais nous méditons aussi sur le mystère de l'Église, la barque de Pierre : quelques exemples récents nous y aideront.

⇒ Voir la méditation complète 

 

Pour aller plus loin

Nous mentionnons dans notre méditation l'exemple de sainte Catherine de Sienne : on pourra consulter l'audience générale que le pape Benoît XVI lui a consacrée. Il y déclarait en introduction :

« Le siècle auquel elle vécut — le XIVe — fut une époque tourmentée pour la vie de l'Eglise et de tout le tissu social en Italie et en Europe. Toutefois, même dans les moments de grandes difficultés, le Seigneur ne cesse de bénir son peuple, suscitant des saints et des saintes qui secouent les esprits et les cœurs provoquant la conversion et le renouveau. Catherine est l'une de celles-ci et, aujourd'hui encore, elle nous parle et nous incite à marcher avec courage vers la sainteté pour être toujours plus pleinement disciples du Seigneur. »

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

loader