Facebook PixelDimanche 2 août : 9° dimanche après la Pentecôte - Hozana

Dimanche 2 août : 9° dimanche après la Pentecôte

Si tu connaissais, toi aussi, au moins en ce jour qui t'est donné, ce qui te procurerait la paix ! Tiré de l'évangile du jour.


On l'a dit des milliers de fois, mais cela fait toujours autant de joie de le redire, Jésus est bon pour les pécheurs que nous sommes tous ! En voulez vous un exemple supplémentaire ? Voyez ce qu'Il dit aujourd'hui à la ville de Jérusalem dans l'Evangile. Si tu connaissais, toi aussi, au moins en ce jour qui t'est donné, ce qui te procurerait la paix ! L'infidélité de Jérusalem ce n'est pas nouveau... Et Jésus pourrait légitimement reprocher à cette ville d'avoir repoussé saint Jean Baptiste, de n'avoir pas bien accueilli saint Joseph et la sainte Vierge, et même d'avoir été relativement indifférent à sa prédication.. Mais aujourd'hui au moins, au jour des Rameaux, quand Il rentre glorieux dans sa ville, on pourrait s'intéresser à Lui ! Si Jérusalem se tournait vers Lui au moins une fois sincèrement, et Jésus effacerait d'un coup des années de tiédeur...

Mais hélas, mille fois hélas, Jérusalem n'écoutera pas, encore une fois, la parole de paix et de joie que Jésus venait lui porter... Vous saisissez l'avertissement ? Attention au danger d'endurcissement du cœur ! Parce qu'après Jérusalem, ce danger nous menace nous aussi. C'est si facile de garder rancune sans jamais pardonner, c'est si facile de se laisser prendre dans l'indifférence religieuse et ne plus rien faire pour le Seigneur, c'est si facile de ne s'occuper que de soi et ne plus regarder les pauvres et les souffrants... Il suffit de multiplier les péchés sans s'en repentir et d'étouffer la petite voie intérieure qui nous reproche régulièrement nos fautes. L'Evangile d'aujourd'hui est un bon avertissement pour nous tous : Prions pour éviter le malheur terrible de l'endurcissement du cœur !


Pratique : Demander au Seigneur de ne jamais s'endurcir

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

Publié dans

Publications précédentes

1 commentaire

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

loader