Facebook PixelJe me réjouis extrêmement car je désirais beaucoup me confesser - Hozana

Je me réjouis extrêmement car je désirais beaucoup me confesser

Je me réjouis extrêmement car je désirais beaucoup me confesser

"Aujourd'hui, dans l'après-midi, le Père Andrasz est entré dans ma chambre et s'est assis pour que je me confesse. Tout d'abord nous n'avons pas échangé un seul mot. Je me réjouis extrêmement car je désirais beaucoup me confesser. Comme toujours, j'ai découvert toute mon âme. Et le père me donna une réponse à chaque menu détail. Je me sentais étrangement heureuse de pouvoir tout dire ainsi. Il m'a donné comme pénitence les Litanies du Nom de Jésus. Quand je voulus lui exposer la difficulté que j'avais à dire ces litanies, il s'est levé et m'a donné l'absolution. Tout à coup une grande lumière se mit à rayonner de sa personne, et je m'aperçus que ce n'était pas le père Andrasz, mais Jésus. Ses vêtements étaient blancs comme la neige et Il disparut aussitôt."

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

18 commentaires

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

loader