Facebook PixelÔ très sainte Volonté de mon Dieu, j'unis ma volonté à la Vôtre..... - Hozana

Ô très sainte Volonté de mon Dieu, j'unis ma volonté à la Vôtre.....

Ô très sainte Volonté de mon Dieu, j'unis ma volonté à la Vôtre en tout ce qu'il Vous plaira de m'envoyer cette journée


Ô très sainte Volonté de mon Dieu, qui m'avez environnée de vos Miséricordes, je Vous en rends infinies grâces : je Vous adore du profond de mon âme ; et, de toutes mes forces et affections, j'unis dès maintenant et pour toujours ma volonté à la Vôtre, particulièrement en tout ce que je ferai, et en tout ce qu'il Vous plaira de m'envoyer cette journée, consacrant de nouveau à votre souveraine Gloire mon âme, mon esprit, mon corps, et toutes mes actions et pensées, paroles, œuvres, et tout mon être, Vous suppliant de toute l'humilité de mon cœur d'accomplir en moi vos éternels Desseins, sans me permettre que j'y donne aucun empêchement. Vos yeux qui pénètrent les plus intimes replis de mon cœur, voient que tout mon désir est d'accomplir cette sainte Volonté ; mais ils voient aussi ma faiblesse et mon impuissance : c'est pourquoi, prosterné aux pieds de votre infinie Miséricorde, je Vous conjure mon Sauveur, de m'octroyer la grâce de l'accomplir parfaitement, afin que, comme un feu de votre céleste Amour, je Lui sois un sacrifice agréable, qui sans fin Vous loue et bénisse avec la glorieuse Vierge et tous les saints. Ainsi soit-il.


Sainte Jeanne de Chantal (1572-1641), née Jeanne-Françoise Frémyot de Rabutin et veuve du baron de Chantal à 28 ans et mère de quatre enfants. Jeanne-Françoise eut la grâce de trouver sur sa route Saint François de Sales, qui allait guider sa montée vers Dieu. En 1610, quittant les siens, elle fonda l'ordre de la Visitation à Annecy. Le reste de sa vie devait être consacré à la diffusion de sa famille religieuse.


Partagez en commentaire vos prières préférées.


Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

Publié dans

Publications précédentes

16 commentaires

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

loader