Grand Rosaire du samedi 04 juillet : Mystères Joyeux - Hozana

Grand Rosaire du samedi 04 juillet : Mystères Joyeux

Grand Rosaire du samedi 04 juillet : Mystères Joyeux


Pour le grand Rosaire de ce samedi 04 juillet, je vous propose une série de méditations et prières illustrant les Mystères Joyeux.

Rappel

Il n'y a aucune obligation de vous inspirer de ces textes, vous n'êtes même pas forcé de les lire pour prier dans cette communauté : énoncer les intentions générales avant de démarrer votre Rosaire suffit. Ce sont des pistes, c'est tout !!!


Mystères Joyeux

1. L'Annonciation et l'Incarnation de Notre Seigneur Jésus-Christ

2. La Visitation

3. La Nativité de Notre Seigneur Jésus-Christ à Bethléem

4. La Présentation de Notre Seigneur Jésus-Christ au Temple (et la Purification de la Vierge Marie)

5. Le Recouvrement de Notre Seigneur Jésus-Christ au Temple


Nous pouvons aborder ces Mystères Joyeux en lisant et méditant cet extrait de l'Apocalypse de saint Jean (Chap. III, 4-5) :

«  4 Pourtant tu as à Sardes quelques personnes qui n'ont pas souillé leurs vêtements ; ceux-là marcheront avec moi en vêtements blancs, parce qu'ils en sont dignes. 

5 Celui qui vaincra sera ainsi revêtu de vêtements blancs ; je n'effacerai point son nom du livre de la vie, et je confesserai son nom devant mon Père et devant ses anges. » 

1. L'Annonciation et l'Incarnation de Notre-Seigneur Jésus-Christ 

  • Lectures : Évangile selon Saint Luc 1, 26-38 ; Évangile selon Saint Matthieu 1, 18-24
  • Méditation : Saint Bernard de Clairvaux (1090 ou 1091- 1153). Français, moine cistercien puis fondateur de l'abbaye de Clairvaux en 1115. Auteur de nombreux écrits, il est rangé parmi les plus grands penseurs du Moyen Âge. Considéré comme le dernier des Pères de l'Église, il est également Docteur de l'Église (surnommé le « Docteur savoureux »). Protecteur des abeilles, il est aussi le saint Patron des apiculteurs, des fabricants de bougies et des raffineurs de cire.

 

Saint Bernard de Clairvaux, extrait de la Lettre à son ami Ogier :

« Oui, notre cerveau peut se reposer de composer, nos lèvres de parler, nos doigts d'écrire, nos messagers de courir en tout lieu, mais que nos cœurs ne se lassent pas de s'occuper jour et nuit de la loi du Seigneur (Ps 1, 2), qui consiste à aimer. Cette activité-là, plus on s'en dispense, moins on trouve le repos; plus on s'y applique, plus nous éprouvons le repos qu'elle nous procure. Aimons et laissons-nous aimer. Aimons, c'est notre intérêt; laissons-nous aimer, c'est l'intérêt de nos amis. Nous trouvons en effet notre repos en ceux que nous aimons; tandis que nous offrons en nous un lieu de repos à ceux dont nous nous laissons aimer. En outre, aimer en Dieu, c'est posséder l'amour; mais s'efforcer d'être aimé à cause de Dieu, c'est servir l'amour. »

  • Prière

Très Sainte Trinité, dilatez notre âme ! Aidez-nous à Vous aimer toujours plus et à nous laisser aimer !

Notre-Dame-de-l'Annonciation, apprenez-nous à nous reposer en Dieu et à devenir un aimable lieu de repos pour la Très Sainte Trinité !

Cœur Immaculé de Marie, priez pour nous qui avons recours à vous !

1 Notre Père, 10 Je vous salue Marie, 1 Gloire au Père + la Prière de Fatima 

 

2. La Visitation

  • Lecture : Évangile selon Saint Luc 1, 39-56
  • Méditation : Saint Jean-Paul II (1920-2005) : né Karol Jozef Wojtyla à Wadowice en Pologne, il est orphelin de mère à l'âge de 9 ans, puis perd son frère aîné quand il n'a que 12 ans. Adolescent, il se passionne pour la littérature et le théâtre mais il choisit finalement le séminaire, et est ordonné prêtre en 1926. Par la suite, il est sacré évêque en 1958, et devient archevêque de Cracovie en 1964, puis cardinal en 1967. Élu Pape en 1978, il s'engage fortement dans la défense de la famille et de la vie. Sa spiritualité était influencée par saint Grignion de Montfort, le Carmel et sa dévotion à la Très Sainte Vierge Marie.


Saint Jean-Paul II, Allocution lors du pèlerinage apostolique à Lourdes à l'occasion du 150ème anniversaire de la promulgation du dogme de l'Immaculée Conception (15 août 2004) :

« De cette grotte, je vous lance un appel spécial à vous, les femmes. En apparaissant dans la grotte, Marie a confié son message à une fille, comme pour souligner la mission particulière qui revient à la femme, à notre époque tentée par le matérialisme et par la sécularisation: être dans la société actuelle témoin des valeurs essentielles qui ne peuvent se percevoir qu'avec les yeux du coeur. À vous, les femmes, il revient d'être sentinelles de l'Invisible ! À vous tous, frères et sœurs, je lance un appel pressant pour que vous fassiez tout ce qui est en votre pouvoir pour que la vie, toute vie, soit respectée depuis la conception jusqu'à son terme naturel. La vie est un don sacré, dont nul ne peut se faire le maître. »

  • Prière

Seigneur Jésus, aidez-nous à témoigner des valeurs essentielles, et faites que de plus en plus de femmes renouent avec la mission particulière que vous leur avez confiée !

Notre-Dame-de-la-Visitation, faites de nous des défenseurs de la vie, et priez pour les femmes qui souhaitent avorter!

Cœur Immaculé de Marie, priez pour nous qui avons recours à vous !

1 Notre Père, 10 Je vous salue Marie, 1 Gloire au Père + la Prière de Fatima 

 

3. La Nativité de Notre-Seigneur Jésus-Christ à Bethléem

  • Lectures : Évangile selon saint Luc 2, 1-20 ; Évangile selon Saint Mathieu 2, 1-12
  • Méditation : Sainte Catherine de Sienne (1347-1380) : italienne. Tertiaire dominicaine, elle fut une grande mystique qui connut de nombreuses extases, reçut les stigmates et connut le mariage mystique avec le Christ. Elle eut une grande influence en son temps, contribuant à mettre fin au grand schisme d'Occident. Ses écrits ont une immense valeur spirituelle et son Dialogue, dicté durant plusieurs jours d'extase, reste une œuvre incontournable. Elle mourut à l'âge de 33 ans. Elle fut la première femme à avoir été déclarée Docteur de l'Église avec sainte Thérèse d'Avila. Sainte Patronne des métiers de la communication, de Rome et de l'Italie. Co-patronne de l'Europe.


Le Seigneur s'adressant à sainte Catherine de Sienne dans Le Dialogue (Livre I, chap. 6) :

« Je n'ai pas voulu que chacun possédât tout ce qui était nécessaire pour que les hommes aient ainsi l'occasion, par nécessité, de pratiquer la charité les uns envers les autres. »

  • Prière

Divin Enfant-Jésus, faites que nous pratiquions toujours avec amour, joie et patience la charité fraternelle !

Notre-Dame-de-Bethléem, nous vous confions les personnes démunies qui manquent du nécessaire !

Cœur Immaculé de Marie, priez pour nous qui avons recours à vous !

1 Notre Père, 10 Je vous salue Marie, 1 Gloire au Père + la Prière de Fatima 

 

4. La Présentation de Notre Seigneur Jésus-Christ au Temple (et la Purification de la Vierge Marie)

  • Lecture : Évangile selon Saint Luc 2, 21-39
  • Méditation : Saint Pie X,de son vrai nom Giuseppe Melchiorre Sarto (1835-1914) : né dans une famille italienne de condition modeste, il est ordonné prêtre en 1858, puis devient évêque (1884), Patriarche de Venise et Cardinal (1893), et enfin Pape (1903-1914). Il souhaitait « Tout restaurer dans le Christ ». Il sut maintenir l'intégrité et l'intégralité de la doctrine tout en contribuant au renouvellement de la catéchèse et de la liturgie. Fils aimant de la Vierge Marie, il disait : « Donnez-moi une armée qui récite le chapelet et je ferai la conquête du monde ».


Saint Pie X, Lettre Encyclique E Supremi Apostolatus (04 octobre 1903) :

« Le principal moyen de rendre à Dieu son empire sur les âmes, c'est l'enseignement religieux. Combien sont hostiles ou prennent en horreur l'Église et l'Évangile, bien plus par ignorance que par malice.» 

  • Prière

Seigneur Jésus, redonnez une grande importance à l'enseignement religieux et à la transmission de la foi au sein des familles, et aidez les pécheurs à avoir une meilleure connaissance de l'Évangile et de Votre Église !

Notre-Dame-de-la-Présentation, faites que les écoles catholiques transmettent toujours mieux notre foi !

Cœur Immaculé de Marie, priez pour nous qui avons recours à vous !

1 Notre Père, 10 Je vous salue Marie, 1 Gloire au Père + la Prière de Fatima 


5. Le Recouvrement de Notre Seigneur Jésus-Christ au Temple

  • Lecture : Évangile selon Saint Luc 2, 40-52
  • Méditation : Vénérable François Libermann, né Jacob Libermann (1802-1852). Né dans une famille juive d'Alsace, fils de rabbin, il se convertit au catholicisme à l'âge de 24 ans. Ordonné prêtre en 1841, il s'investit dans les missions en Afrique noire et fonde la même année la Société du Saint Cœur de Marie. Il l'intègre en 1848 à la Congrégation du Saint-Esprit, dont il est considéré comme le deuxième fondateur (Les membres sont appelés les Missionnaires du Saint-Esprit, et plus couramment les Spiritains).


Vénérable Père François Libermann, Écrits spirituels :

« La pratique de la vie intérieure consiste en une douce et amoureuse présence de Dieu. L'âme intérieure est habituellement dans une suave, simple direction vers Dieu dans ses œuvres. Elle tâche de n'agir que par l'ordre et l'impulsion intérieure de Dieu. Elle attend tout de Lui, elle ramène tout à Lui, elle voit Dieu dans toutes les créatures et toutes les créatures en Dieu. Dans ses rapports avec le prochain, tout est amour divin, zèle, paix, condescendance et humilité. Son action est paisible, recueillie, pleine de mansuétude, de modestie, de réserve, d'une douce gravité. »          

  • Prière

Seigneur Jésus, faites que notre âme soit toute imprégnée de Votre présence et toute dirigée vers Vous !

Notre-Dame-du-Recouvrement, aidez-nous à être des âmes intérieures qui voient Dieu dans toutes les créatures et toutes les créatures en Dieu ! 

Cœur Immaculé de Marie, priez pour nous qui avons recours à vous !

1 Notre Père, 10 Je vous salue Marie, 1 Gloire au Père + la Prière de Fatima 

 

À la fin de cette série de Mystères, nous pouvons réciter la courte prière de l'Ange gardien du Portugal transmise aux enfants de Fatima :

« Mon Dieu, je crois, j'adore, j'espère et je vous aime et je vous demande pardon pour ceux qui ne croient pas, qui n'adorent pas, qui n'espèrent pas et qui ne vous aiment pas. »


Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

3 commentaires

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

loader