Facebook Pixel"J'ai entendu l'appel de Jésus à le suivre. C'était un appel irrésistible" - Hozana

"J'ai entendu l'appel de Jésus à le suivre. C'était un appel irrésistible"

"J'ai entendu l'appel de Jésus à le suivre. C'était un appel irrésistible"

"Pendant mes études d'ingénieur, ma pratique religieuse se limitait à la messe de Noël et à une messe occasionnelle. Lorsque j'ai travaillé en Martinique comme hydrogéologue, j'ai rencontré des chrétiens dont la foi et l'enthousiasme m'on attiré. L'un deux – je lu disais que je n'allais plus à la messe – m'a interpellé. Le lendemain était un dimanche,  nous sommes allés à la messe ensemble et tout a basculé !

Alors que je priais, j'ai entendu l'appel de Jésus à le suivre pour le restant de ma vie. Il y avait au fond de l'église une banderole avec ce verset de l'Evangile : "Confiance, lève-toi, il t'appelle " (Mars 10, 49)".

C'était pendant la semaine de prière pour les vocations. Cet appel à le suivre était irrésistible. J'étais remplis d'une paix, d'une joie et d'un désir comme jamais auparavant. Je réalisais que j'avais méprisé Dieu à qui je devais tout, mais ce qui dominait c'était sa Miséricorde. C'était une évidence, désormais, ma vie serait en Christ.

Après cet appel, tout en continuant de travailler, je suis entré en foyer vocationnel (vie fraternelle, prière, accompagnement par un prêtre).

Puis, pendant un an, j'ai rejoint l'Emmanuel School of Mission (ESM) de Paray-le-Monial. J'avais soif de mieux connaître Dieu, de découvrir la vie fraternelle et de partir en mission.

Suite à cela, j'ai fait une année de discernement – dite année Saint-Joseph – à Namur avec la Communauté de l'Emmanuel. Dans la continuité, je suis entré au séminaire que j'ai poursuivi jusqu'à mon ordination à Paris. Maintenant, je suis en mission  notamment auprès d'étudiants et de jeunes professionnels. En tant que prêtre, ma vie est désormais consacrée à faire connaître et transmettre la miséricorde de Dieu.

Je tiens à remercier tous ceux par qui Dieu est passé pour me conduire. Je remercie tous ceux qui, dans ma vie, ont été des témoins de la foi en Jésus-Christ, des amoureux de Dieu, car la foi est contagieuse et c'est grâce à eux qu'elle a pu grandir en moi. Je remercie tous ceux qui ont soutenu financièrement ma formation ; parmi les disciples de Jésus, il fallait que certains soutiennent le groupe financièrement, et il en est de même aujourd'hui.

Alors, MERCI !"

Père Benoît Leclerc, 35 ans, ordonné le 29 juin 2019 à Paris, vicaire à la paroisse Saint-Joseph-Artisan

https://www.paris.catholique.fr/benoit-leclerc.html 


N'oublions pas de participer, même très modestement, à la formation des prêtres ! Il n'y a pas de petit don pour aider le Seigneur à Se faire connaître à travers ses prêtres qui se dévouent pour nous procurer les Sacrements. Nombreuses les personnes qui pensent que donner 5 € est insuffisant, et donc ne le font pas. Quel dommage ! Chaque don compte, aussi petit soit-il. 

"Et s'étant assis devant la salle du trésor, Jésus regardait comment la foule déposait des pièces de bronze dans le trésor, et beaucoup de riches déposaient beaucoup. Une veuve, une mendiante, vint et déposa deux piécettes, ce qui fait un quart d'as. Jésus appela ses disciples et leur dit : “Amen je vous le dis : cette veuve mendiante a déposé plus que tous ceux qui déposent dans le trésor. Car tous ces gens déposent ce qui leur est superflu, tandis que celle-ci a pris de son indigence pour déposer tout ce qu'elle avait, sa vie tout entière". Marc 12, 41-44

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

1 commentaire

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

loader