Jésus, debout, menaça les vents et la mer - 30 juin 2020 - Hozana

Jésus, debout, menaça les vents et la mer - 30 juin 2020

Jésus, debout, menaça les vents et la mer - 30 juin 2020
Couleur liturgique : vert
Saints premiers martyrs de l'Église de Rome

Évangile selon saint Matthieu 8, 23-27

En ce temps-là, comme Jésus montait dans la barque, ses disciples le suivirent. Et voici que la mer devint tellement agitée que la barque était recouverte par les vagues. Mais lui dormait. Les disciples s'approchèrent et le réveillèrent en disant : « Seigneur, sauve-nous ! Nous sommes perdus. » Mais il leur dit : « Pourquoi êtes-vous si craintifs, hommes de peu de foi ? » Alors, Jésus, debout, menaça les vents et la mer, et il se fit un grand calme. Les gens furent saisis d'étonnement et disaient : « Quel est donc celui-ci, pour que même les vents et la mer lui obéissent ? »

Regnum Christi France · 200630 Mt 8, 23-27 jesus debout menaca les vents et la mer
Prière

Merci, mon Dieu, pour cette nouvelle rencontre de cœur à cœur avec toi. Je m'ouvre et je m'offre à toi. Je veux recevoir la parole de vie que tu as à me donner ce matin.

Demande

Seigneur, sauve-moi !

Réflexion

Il y a quelques mois, le Saint-Père dirigeait un moment de prière depuis le parvis de la basilique Saint-Pierre sur l'Évangile de ce jour. Aujourd'hui, après cette intervention papale, reprenons quelques-unes de ses réflexions afin de les actualiser dans le quotidien de nos vies.

  1. La barque
    « Le soir venu… Depuis des semaines, la nuit semble tomber. D'épaisses ténèbres couvrent nos places, nos routes et nos villes ; elles se sont emparées de nos vies en remplissant tout d'un silence assourdissant et d'un vide désolant, qui paralyse tout sur son passage… Nous avons été pris au dépourvu par une tempête inattendue et furieuse. Nous nous rendons compte que nous nous trouvons dans la même barque, tous fragiles et désorientés, mais en même temps tous importants et nécessaires, tous appelés à ramer ensemble, tous ayant besoin de nous réconforter mutuellement. »
    Avec qui suis-je dans la barque ? Qui sont mes compagnons de traversée ? Je place ma famille, mes voisins, mon travail, les groupes auxquels j'appartiens sous le regard de Dieu. Quelle est ma part de responsabilité envers chacune de ces personnes ? Comment puis-je les aider ? Comment pouvons-nous construire ou reconstruire ce qui est tombé ?
     
  2. L'épreuve dans la nuit
    « Et que fait Jésus ? Malgré tout le bruit, il dort serein, confiant dans le Père – c'est la seule fois où, dans l'Évangile, nous voyons Jésus dormir. Puis, quand il est réveillé, après avoir calmé le vent et les eaux, il s'adresse aux disciples sur un ton de reproche : ‘'Pourquoi êtes-vous si craintifs, hommes de peu de foi ?'' En quoi consiste le manque de foi de la part des disciples, qui s'oppose à la confiance de Jésus ? Ils n'avaient pas cessé de croire en lui. En effet, ils l'invoquent. Mais voyons comment ils l'invoquent : ‘'Seigneur, sauve-nous ! Nous sommes perdus.'' Ils pensent que Jésus se désintéresse d'eux, qu'il ne se soucie pas d'eux. »
    Où en sommes-nous de la nuit ? Suis-je encore au centre de la nuit ou bien m'y suis-je habitué ou bien en suis-je sorti et je ne m'en rappelle déjà plus ? Quelle que soit ma situation, je veux garder à l'esprit que Jésus est présent dans ma nuit, qu'il m'accompagne, qu'il ne me laisse jamais seul. Pour autant, je veux renouveler un acte de confiance en sa présence et en sa protection dans ma vie. Je suis important pour lui, j'ai du prix à ses yeux, il m'aime, il n'est pas indifférent à mon sort, il est avec moi dans mon épreuve.
     
  3. « La tempête démasque notre vulnérabilité et révèle ces sécurités, fausses et superflues, avec lesquelles nous avons construit nos agendas, nos projets, nos habitudes et priorités. Elle nous démontre comment nous avons laissé endormi et abandonné ce qui alimente, soutient et donne force à notre vie ainsi qu'à notre communauté. »
    Sous le regard de Dieu, je veux me disposer à faire un examen de conscience prolongé pour découvrir le pas de Dieu dans ma vie. Qu'ai-je appris de la contingence, qu'ai-je appris de positif ? Quels sont les aspects à revoir ? Je veux me laisser former par les circonstances, je ne veux pas laisser passer ce moment de crise sans en apprendre et sans en retirer quelque chose de constructif, de bon. De quelle façon ma relation avec Dieu, avec ma famille, avec la société, avec le monde, avec moi-même peut-elle grandir ?
Dialogue avec le Christ

« Convertissez-vous ! », « Revenez à moi de tout votre cœur. » (Jl 2, 12). Tu m'invites à saisir ce temps d'épreuve comme un temps de choix. Ce n'est pas le temps de ton jugement, mais celui du mien : le temps de choisir ce qui importe et ce qui passe, de séparer ce qui est nécessaire de ce qui ne l'est pas. C'est le temps de réorienter le chemin de la vie vers toi, Seigneur, et vers les autres.

Résolution

Prendre un temps de réflexion pour concrétiser un changement de vie que je veux réaliser suite à l'expérience de ces derniers temps.
Relire si besoin l'intégralité du message du Saint-Père.

Lucie Favier, consacrée de Regnum Christi
Méditations: Regnum Christi 
Texte de l'Évangile et informations liturgiques: © AELF - Paris - Tous droits réservés

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

2 commentaires

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

loader