Facebook PixelSaint Jean-Marie Vianney - Hozana
M de Marie

M de Marie dans Suivre le M de Marie à Lyon avec les Saints lyonnais !

Publication #9Initialement publiée le 25 juin 2020

Saint Jean-Marie Vianney

Saint Jean-Marie Vianney

Saint Jean-Marie Vianney (1786-1859) est aussi connu sous le nom du saint Curé d'Ars, paroisse qu'il aura à charge pendant 41 ans, jusqu'à sa mort.

Dans son exigeant ministère, une personne lui était d'un grand secours, la Sainte Vierge Marie, pour qui il avait une dévotion toute particulière, une tendresse et une confiance immense. Ne disait-il pas lui-même ‘'La Sainte Vierge est ma plus vieille affection. Je l'ai aimé avant de la connaître'' ? 

Et comment ne pas se rappeler cette anecdote, lors de ses 4 ans, où sa mère lui donna une statuette de la Vierge alors qu'il avait cédé son chapelet à sa petite sœur ‘'pour l'amour de Dieu'' ; statuette qu'il ne quitta plus ni le jour ni la nuit, l'emmenant aux travaux des champs pour se donner du courage. Plus tard, curé d'Ars, il plaça le nom de ses paroissiens dans un cœur de vermeil suspendu au cou de la Vierge Marie.

Alors que la calèche du M parvient ce jour à Ars, nous pouvons méditer et faire nôtre cette belle parole de Saint Jean-Marie Vianney : 

‘'J'ai si souvent puisé à cette source (le cœur de la Très Sainte Vierge) qu'il n'y resterait plus rien depuis longtemps si elle n'était pas inépuisable …'' (MONNIN II 589).

Avec lui, tournons-nous avec confiance vers notre Mère du ciel pour implorer les grâces illimitées de son cœur immaculé, prions-la sans cesse  sans craindre d'être repoussés et croyons à sa tendresse maternelle et éternelle pour nous et pour la France.

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

Publié dans

Publications précédentes

Bienheureux Frédéric Ozanam

Publication #8Initialement publiée le 24 juin 2020

Pauline Jaricot

Publication #7Initialement publiée le 23 juin 2020

Notre-Dame de Fourvière

Publication #6Initialement publiée le 22 juin 2020

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

loader