Facebook PixelJour 1 - Benoit HUMBLE - Hozana

Jour 1 - Benoit HUMBLE

Jour 1 - Benoit HUMBLE


N'oubliez pas de conclure votre prière
avec la prière de la communauté
et de cliquer sur le bouton
"je prie"


Pour ceux qui le souhaitent, voici le texte de la méditation :

Méditation

Règle de St Benoit : Si nous voulons parvenir au plus haut sommet de l'humilité, si nous voulons arriver rapidement à la magnifique hauteur du ciel, le seul moyen d'y monter, c'est de mener une vie humble sur la terre. Pour cela, nous devons dresser l'échelle de Jacob et monter là-haut par nos actions.  […] Cette échelle qui est debout, c'est notre vie sur la terre. Et quand notre cœur devient humble, le Seigneur dresse notre vie vers le ciel. A notre avis, les deux côtés de cette échelle représentent notre corps et notre âme. Il y a plusieurs échelons entre ces côtés. Ce sont les échelons de l'humilité et d'une bonne conduite. C'est Dieu qui les a fixés et il nous invite à les monter.

Quand on construit une maison, on commence par les fondations. Si celles-ci sont absentes, la maison ne tiendra pas. Pour St Benoit, le fondement de toute chose est l'humilité. C'est elle qui « mène à l'amour devenu parfait ». En cela, Benoit est héritier de la tradition monastique. Alors comment ne pas citer un apophtegme, c'est-à-dire un de ces petits récits des tout premiers moines du désert, un récit plein de saveur évangélique ?

Un abba dit : Je vois tous les filets de l'ennemi déployés sur la terre, et je dis en gémissant : 
Qui donc passe outre ces pièges ?
Et j'entendis une voix me répondre : l'humilité.

On a l'habitude d'invoquer l'aide de Benoit pour protéger et libérer, on connait sa tendresse à se faire proche de ceux qui sont pris dans « les filets de l'ennemi ». Alors tendons l'oreille à ce qu'il propose pour vivre de cette humilité.

Le premier échelon de l'humilité pour celui qui a toujours devant les yeux le respect confiant envers Dieu, c'est de fuir absolument l'oubli. L'homme doit être tout à fait sûr qu'à chaque instant Dieu le regarde du haut des cieux. Partout, Dieu voit ce que l'homme fait et, sans cesse, les anges lui en rendent compte. 

Fuir l'oubli. Garder au cœur le respect confiant envers Dieu. Etre sûr(e) de la présence de Dieu, de son regard sur moi. Et vivre de cette présence. Voilà ce qu'a vécu Benoit, voilà ce que St Benoit nous partage.  

A ce stade de notre méditation, arrêtons-nous un instant. Prenons le temps de faire silence une minute. De nous laisser contempler par le Christ.

[minute de silence]

Quels sentiments ai-je éprouvé ? De la joie, de l'élan, de la confiance ? De la peur, de la honte ? Ai-je eu envie de me cacher comme Adam dans le 1er jardin (cf Gn) parce que j'ai oublié à quel point Dieu est bon ? Ai-je eu envie de rendre grâce pour tant de douceur ?

Là, dans cette acceptation sereine à être en vérité sous le regard de Dieu, grandit l'humilité. Présent(e) à la présence de Dieu, je m'expérimente ni pire, ni meilleur que les autres. Juste moi. Et moi aimé(e) infiniment, gratuitement. Accueillir cet Amour peut transformer ma vie, votre vie. Car quand on vit sous le regard de Dieu, quand on n'oublie jamais sa Présence, alors nos ratés vont se perdre dans l'océan de Sa Miséricorde et surtout, humblement, nous n'avons plus peur de déployer nos talents, de donner le meilleur de nous-mêmes pour construire un monde plus fraternel, plus juste, plus évangélique.

Pour aller plus loin

Prenons le temps d'aller plus loin, d'enraciner en profondeur ce que Benoit nous donne de découvrir de l'humilité. Pour cela, deux pistes :

  • M'offrir un temps dans la journée pour faire monter à ma mémoire tous ceux qui ont posé sur moi un regard bienveillant, un regard qui, sans mots, disait : « aie confiance », « tu es cher à mon cœur », « je t'aime ». Bénissons les ! Ces regards incarnent pour nous le Regard de Dieu. Ces regards nous apprennent à vivre en présence de Dieu et donc à grandir dans l'humilité.
  • M'arrêter dans une église (ou dans le secret de ma chambre, de mon bureau, de ma voiture)

Une intention de prière

Pour nous soutenir sur le chemin de l'humilité, ensemble dans cette communauté de prière, aujourd'hui, nous prierons tout spécialement pour :

« ceux qui ont oublié ou jamais découvert que Dieu est bon »

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

62 commentaires

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

loader