Facebook PixelJour 2 - Etre romancée - Hozana
Priscille

Priscille dans Accueillons la joie d'être femme !

Publication #2Initialement publiée le 9 juin 2020

Jour 2 - Etre romancée

Jour 2 - Etre romancée

Droits réservés Abbaye de Boulaur

La vie est belle, le temps aussi, de même le dessin au lavis que j'ai fait, mon premier lavis ! [...] Un ouvrier chante et il est heureux de vivre. Moi aussi. Un rayon de lumière joue sur les briques du foyer. C'est drôle, en y réfléchissant, que de motifs de bonheur peut-on trouver  (lettre à ses parents, septembre 1969)

Méditation

Claire est romantique. Certes, avec ses allures de garçon manqué, elle ne rentre pas dans les canons de beauté des jeunes filles de l'époque et avec son franc-parler et son énergie, elle n'est pas non plus cette douce rêveuse que l'on pourrait attacher à tort à ce mot.

Si Claire est romantique, c'est parce qu'elle sait déceler la Beauté et l'Amour partout autour d'elle. Tout est motif d'émerveillement, on peut même dire que Claire voit dans tout moment de réjouissance un cadeau du Seigneur.

Mère Emmanuelle Desjobert, abbesse de l'abbaye de Boulaur où le corps de Claire repose écrit : « [Claire] répond à une résolution de vie en Dieu prise dans l'émerveillement de tout ce qui est reçu de Lui, par Lui et en Lui et dont les autres, à commencer par ses parents sont les instruments. » (Mère Emmanuelle Desjobert, Prier 15 jours avec Claire de Castelbajac, p. 60, Edition Nouvelle Cité). Certes, Claire a un penchant naturel pour la joie et la louange, mais pour elle, c'est aussi un choix conscient, une résolution de vie. Elle veut être une image de la joie de vie des enfants de Dieu, « une louange vivante à Dieu » dit-elle.

Cette attitude demande de l'entretien et de l'entraînement. Une disposition de vie qu'elle puise dans sa relation avec le Christ. Comme une amoureuse, elle sait prendre ses rendez-vous quotidiens avec Lui. Pensionnaire, elle s'échappe la nuit pour aller dans la chapelle ; très jeune, elle prend l'habitude d'aller à la messe le samedi (à 7h30 !) et plus tard, elle y ira même tous les jours. Évidemment, c'est parfois « vachement dur », il faut faire des efforts de volonté pour obtenir le bonheur. 

Au-delà de ces difficultés, elle sait combien plus elle rend grâce pour son bonheur, plus elle sera comblée : « À celui qui a, on donnera, et il sera dans l'abondance » (Matthieu 13, 12). C'est en regardant le Seigneur et ses cadeaux de tous les jours que Claire découvre sa propre valeur, sa propre beauté.  

Proposition de réflexion

Aujourd'hui, je prends un moment de silence dans un endroit qui m'inspire et m'élève : dans la pénombre d'une chapelle, devant le Saint Sacrement, un beau paysage… Je prends le temps de me laisser contempler par ce Dieu qui m'aime infiniment !

Défi du jour

Je regarde toutes les bonnes surprises que la journée me réserve et je les accueille comme une déclaration d'amour que le Seigneur me fait ! 

Je peux choisir d'en trouver au moins 5 : que ce soit un mot doux ou un sourire d'un proche, la sensation du soleil sur mon visage, l'émerveillement devant la beauté de la nature, le bonheur d'un film, d'une lecture, d'une musique que j'aime, le défoulement apporté par une bonne séance de sport…

Tout peut être une occasion de me réjouir pourvu qu'elle me parle. Je peux les noter sur un petit carnet qui deviendra ainsi une véritable malle au trésor !

Pour continuer la journée dans la louange


Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

Publié dans

Publication précédente

Jour 1 - Découvrir sa personnalité

Publication #1Initialement publiée le 8 juin 2020

25 commentaires

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

loader