Deuxième jour de la neuvaine - Hozana

Deuxième jour de la neuvaine

Vous êtes mes amis, si vous faites ce que je vous commande. Et mon commandement le voici : aimer-vous les uns les autres comme je vous ai aimé (Jn 15, 12-17) 


Extrait de la biographie de sainte Rita : 

Éducation et mariage

Certains récits de la vie de Rita n'ont pas su éviter le piège de présenter la jeunesse de Rita sous des aspects excessivement idéalisés. On met l'accent sur la piété de ses parents, sur l'éducation de la jeune Rita à la prière, aux bonnes mœurs, et aux vertus qu'elle a progressivement acquises sous le regard admiratif des voisins. 

Pourtant, en agissant ainsi, on ampute sa biographie d'un aspect tellement important qu'on la rend, du coup, incomplète : l'éducation. 

En fait, enfant, Rita reçut une éducation qui ne se limitait certainement pas à l'apprentissage du catéchisme et des prières qu'elle reçut surement avec beaucoup de ferveur. Outre cette piété que lui transmirent ses parents, Rita avait reçu une instruction supérieure à la majorité des femmes de son temps. Elle savait lire et écrire et connaissait le latin. Cet aspect de la vie de la sainte est exprimé par un tableau que l'on retrouve dans l'église saint Augustin où on la voit avec un bréviaire à la main, ouverte sur une page où l'on peut lire « Visitatio Beatae Mariae Virginis «  (Visitation de la Bienheureuse Vierge Marie). Les tableaux, vitraux, statues contenus dans l'église de Roccaporena contribuaient à éveiller l'intelligence et le cœur de la jeune Rita. 

La tradition rapporte aussi que la jeune fille se passionnait de la Bible, spécialement des scènes évangéliques que lui expliquait sa maman, la belle « légende dorée » des saints d'autrefois et de ceux qui étaient plus récents, comme François d'Assise. Cependant, un sujet était dominant parmi d'autres : le Crucifix. Ce Crucifix si impressionnant de tant d'églises italiennes, était son meilleur livre, qui lui apprenait l'amour de Jésus pour l'humanité.

Donner de l'amour à un homme qui ne le mérite pas, à l'instar du Christ pour les hommes ! Bien qu'elle désirait la vie religieuse en laquelle elle voyait la voie pour aimer et servir l'humanité comme le Christ, Rita obéit à la volonté de ses parents âgés, qui désiraient la voir marier, et l'y poussèrent. 

Ses parents savaient que Paul Mancini, son fiancé, ayant connu une enfance tourmentée, ne serait pas l'époux idéal. Mais ils crurent que la douceur de Rita pourrait peut-être améliorer son caractère et en faire un bon père de famille. À une époque où les mariages se concluaient selon les intérêts des parents, Rita épousa Paul malgré elle, vers l'âge de 18 ans. 

Le tempérament difficile de cet homme rendit les premières années de son mariage éprouvantes. Mais Rita compris très vite que derrière le caractère dur et conflictuel de son mari, se cachait un cœur bon et honnête. Avec patience et douceur, elle mènera le bon combat du chrétien jusqu'à réussir à changer ce mari violent en bon père de famille, mais surtout en bon chrétien, grâce à l'amour dont elle lui témoignait. 

La croix acceptée par la jeune femme, lui valut le bonheur conjugal. Si donc les chrétiens ont pris l'habitude de confier à sainte Rita les situations matrimoniales difficiles, c'est parce qu'elle en avait fait l'expérience, et avait su les surmonter par la seule vraie victoire : celle de l'amour qui est plus fort que tout.


Méditation du père Jean-Baptiste du sanctuaire sainte Rita de Bouge (Belgique) :


« Vous êtes mes amis, si vous faites ce que je vous commande. Mon commandement le voici : aimez-vous les uns les autres comme je vous ai aimé »

Sœurs et frères, qu'y a-t-il de particulier dans la manière dont Jésus nous a aimé ? Certains pourront dire, pas grand-chose, peut-être ; et d'autres pourront dire, beaucoup de choses. Mais j'en soulignerai deux. La première, Jésus a donné son amour si grand, si pur et si divin, à une humanité pécheresse qui ne le méritait pas. La deuxième, il nous a aimés jusqu'au bout, jusqu'au sacrifice suprême de la croix.

Ces deux affirmations prises ensemble donnent celle-ci : Jésus-Christ a aimé jusqu'au don de sa propre vie, des hommes et des femmes qui ne méritaient pas un tel amour. 

L'extrait de la vie de sainte Rita qui nous est raconté aujourd'hui, nous parle de son mariage. Adolescente, Rita caressait le rêve d'une existence donnée au Christ et au service de l'humanité à travers la vie religieuse. Mais, une fois adulte, elle se voit pousser dans les bras d'un homme qu'elle n'a pas choisi, mais seulement par obéissance à la volonté de ses parents qu'elle chérissait. Et pas n'importe quel homme, un certain Paul Mancini, bien connu pour son tempérament violent et difficile. 

Mais à l'exemple du Christ, la douce Rita s'engage, par le lien du mariage, à donner de l'amour, un amour pur et sincère, à Paul, à un homme qui ne le méritait pas, à cet homme que Rita va porter, comme le Christ sa croix, avec patience et douceur, jusqu'à le changer en bon mari, père de ses enfants, grâce à l'amour dont elle lui témoignait. 

À l'exemple du Christ, Rita accepte de sacrifier son rêve de jeunesse, pour obéir à ses parents, qui ne voulaient pas voir leur fille unique aller loin d'eux dernière les murs du monastère à Cascia. 

Cette croix que sainte Rita a accueillie par amour et avec foi, deviendra le passage vers le bonheur conjugal. 

Si Jésus nous commande de nous aimer les uns les autres, non pas comme nous l'entendons, non pas comme nous le pouvons, mais comme lui, Jésus, nous a aimé, c'est parce qu'il sait, que l'amour humain est parfois entaché d'égoïsme, de narcissisme, et du péché ; et que c'est seulement en essayant d'aimer d'un amour semblable au sien, que nous pouvons tout, car l'amour, s'il est authentique, est plus fort que tout, et que grâce à l'amour et nom de l'amour, même les croix les plus lourdes de la vie deviennent faciles à porter. 

Que sainte Rita nous obtienne de nous aimer les uns les autres, comme le Christ nous aime.


Prière à sainte Rita :

Sainte Rita, vous avez beaucoup souffert du caractère violent, brutal de votre mari, mais vous lui êtes restée fidèle, attentionnée, douce, patiente, aimable. Vous avez tellement prié pour lui qu'il s'est repenti, corrigé et devenu bon époux et bon père.

Sainte Rita, veillez sur les foyers. Obtenez aux époux la force, le courage pour vivre ensemble dans la paix, l'amour et la fidélité. 

Sainte Rita, sainte des causes désespérées, des causes impossibles, j'ai confiance en votre puissante intercession auprès du Seigneur.

Obtenez-moi de Dieu « l'espérance confiante » qui ne trompe pas et le désir ardent des biens immortels, et je vous prie instamment de m'obtenir aussi la grâce (exprimer la grâce que l'on désire).


Notre Père, Je vous salue Marie (3 fois), Gloire au Père.

Sainte Rita, priez pour nous.


 Vous pouvez également prier le chapelet à 16h10, suivi de la prière à Sainte Rita, puis assister en direct à la célébration eucharistique à 16h30 depuis l'Eglise sainte Rita de Nice ! Pour cela, rendez-vous sur leur page Facebook :  (lien visible aussi depuis leur site). 

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

Publié dans

Publication précédente

Premier jour de la neuvaine

Publication #1Initialement publiée le 14 mai 2020

169 commentaires

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

loader