Facebook PixelConnaissez-vous les phénomènes de Garabandal ? - Hozana

Connaissez-vous les phénomènes de Garabandal ?

Connaissez-vous les phénomènes de Garabandal ?

Saint Sébastien de Garabandal est un village perdu des montagnes Cantabriques, au nord-ouest de l'Espagne. Le 18 juin 1961, l'archange Saint Michel apparaît à quatre petites filles d'une douzaine d'années : Conchita, Jacinta, Loli et Mari-Cruz. Il leur annonce la venue de Notre Dame du Carmel pour le 2 juillet suivant. Ce fameux 2 juillet 1961, les enfants voient la Sainte Vierge pour la première fois. Elle se présente comme « Notre Dame du Mont Carmel », et leur apparaîtra plus de 2000 fois pendant quatre ans.

Au long de ces quatre années, la Vierge révéla aux enfants deux messages à rendre publics. Le premier fut donné le 18 octobre 1961 : « Nous devons faire beaucoup de sacrifices, faire pénitence, et visiter fréquemment le Saint-Sacrement. Mais avant tout, nous devons mener une vie bonne. Si nous ne le faisons pas, il nous viendra un châtiment. La coupe se remplit déjà et si nous ne changeons pas, un grand châtiment viendra. »

Le deuxième message fut annoncé par l'intermédiaire de l'archange Saint Michel le 18 juin 1965 : « Auparavant la coupe de la colère divine se remplissait ; maintenant, elle déborde. Des cardinaux, des évêques et des prêtres marchent nombreux sur le chemin de la perdition et entraînent avec eux beaucoup plus d'âmes. Il est donné de moins en moins d'importance à l'Eucharistie. Si vous demandez pardon à Dieu, avec des âmes sincères, II vous pardonnera. Moi, votre Mère, à l'intercession et par l'intermédiaire de Saint Michel, je vous demande de vous améliorer. Déjà, vous êtes dans les derniers avertissements. Je vous aime et Je ne veux pas votre condamnation. Priez sincèrement, et Nous vous exaucerons. Vous devez offrir davantage de sacrifices et méditer la Passion de Jésus ».

La dernière apparition eut lieux aux Pins, à la sortie du village, le 13 novembre 1965. Seule Conchita fut appelée ce jour-là, et elle reçut de la Vierge ces dernières paroles : « Parle-moi donc de mes enfants de la Terre. Je les aime tant, je les garde sous mon manteau. Je vous aime et je veux votre salut ».

La Vierge a également annoncé, l'accomplissement d'une série d'événements prophétiques :

- Un avertissement, envoyé par Dieu, qui sera vu et ressenti intérieurement par tout le monde. Il permettra de corriger la conscience du monde et de le préparer pour le miracle.

- Le miracle : il aura lieu aux pins qui dominent Garabandal. Conchita est la seule à en connaître la date, et l'annoncera huit jours avant.

- Le châtiment, qui surviendra si le monde ne change pas malgré le miracle.


Ces événements ont pour objectif de conduire à une profonde conversion du cœur. Les apparitions de Garabandal se démarquent par une grande manifestation de l'amour de la Sainte Vierge pour ses enfants. Celle que l'on appelle « Notre Mère » à Garabandal, témoignait tout au long des apparitions de cet amour maternel, par une relation simple et confiante avec les voyantes. Conchita raconta plus tard que les apparitions « laissaient mon âme pleine de paix et de joie, et d'un grand désir de surmonter mes défauts et d'aimer le Seigneur et sa Sainte Mère de toutes mes forces ».


En cette période de troubles profonds, redécouvrons l'intensité du message de la Vierge de Garabandal. Prière, conversion, sacrifices, du Saint Sacrement dès que nous le pourrons de nouveau : appliquons avec confiance ces exigences du Ciel, et plaçons notre pays sous le manteau de la Vierge Marie. Puisque nous sommes temporairement privés du sacrement de l'Eucharistie, unissons-nous spirituellement au sacrifice de son Corps, jusqu'au jour où nous pourrons de nouveau communier sacramentellement :

« À Tes pieds, ô mon Jésus, je me prosterne et je T'offre le repentir de mon cœur contrit qui demeure dans son néant et en Ta sainte présence.

Je t'adore dans le Sacrement de Ton amour, l'ineffable Eucharistie.

Je désire te recevoir dans la pauvre demeure que mon cœur t'offre.

Dans l'attente du bonheur de la communion sacramentelle, je veux te posséder en esprit.

Viens à moi, ô mon Jésus, que je vienne à Toi.

Que Ton amour enflamme tout mon être, pour la vie et pour la mort.

Je crois en toi, j'espère en toi, je t'aime.

Amen. »



Pour ceux qui souhaitent connaître davantage les messages de la Vierge à Garabandal, des séances du film "Garabandal, Dieu seul le sait" sont organisées ce week-end, accompagnées de l'intervention de Damian Sanchez, spécialiste des questions de Garabandal et des apparitions. Il proposera des clefs de réflexion, et pourra répondre à vos questions sur le sujet. Lien de réservation ici.


Comme à Medjugorge, le dossier de reconnaissance de ces apparitions est en cours, l'Eglise ne s'étant pas encore prononcée. Elle reconnaît toutefois les messages comme étant « théologiquement corrects », et en cohérence avec la doctrine de l'Eglise. 

Pour plus d'informations sur la position de l'Eglise, vous pouvez consulter ce dossier.


Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

1 commentaire

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

loader