Mercredi 29 avril - L'oraison : de la méditation à la contemplation - Hozana
Missions Etrangères de Paris

Missions Etrangères de Paris dans Prière pour les vocations missionnaires

Publication #4Initialement publiée le 29 avril 2020

Mercredi 29 avril - L'oraison : de la méditation à la contemplation

Mercredi 29 avril - L'oraison : de la méditation à la contemplation

Mgr Louis Laneau, La divinisation par Jésus-Christ, 1693.

 

Louis Laneau, né en 1637, partit pour le Siam en 1662. Nommé vicaire apostolique de Nankin et du Siam en 1673, administrateur général des missions de Siam, Tonkin et Cochinchine en 168, il accomplit un important travail de théologie et de traduction. Il est mort à Ayutthaya en 1696.


Il y a en effet une grande différence entre la méditation discursive sur le Christ, et le regard contemplatif qui se passe presque totalement de discours. Il n'est pas toujours possible de méditer, nous pouvons toujours, ou presque toujours, contempler. Mais si quelqu'un reçoit la grâce d'être mené à un état contemplatif plus élevé et plus consistant, qu'il se tourne vers le Christ, sans forcer, mais avec tant de douceur et d'enthousiasme qu'ensuite il pourra à peine distraire son esprit du Christ ou de ses mystères. Par conséquent, je conclus qu'aux premiers temps de l'oraison, nous pensons au Christ, mais au moyen de discours ; ensuite, quand nous commençons à être introduits dans une vie d'oraison simplifiée, nous rencontrons une grande difficulté pour contempler le Christ notre Seigneur ; mais quand plus tard nous parvenons aux sommets de la contemplation, nous revenons au Christ, mais alors avec tant de suavité que nous ne voulons ni ne pouvons plus nous détacher du Christ.

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

Publié dans

Publications précédentes

Lundi 27 avril - L'abandon, prière parfaite et liberté véritable

Publication #2Initialement publiée le 27 avril 2020

Mardi 28 avril - La prière, l'abandon à Dieu

Publication #3Initialement publiée le 28 avril 2020

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

loader